L’OM renverse Auxerre

by | May 1, 2023 | Sports

Buts : Ünder (75e) et Sánchez (77e) pour l’OM // B. Touré (33e) pour l’AJA

Il ne faut pas être cardiaque pour supporter l’Olympique de Marseille. Ou alors être un fada, c’est au choix. Ce dimanche soir, la cité phocéenne a encore vécu une soirée crispante dans un premier temps, puis pleine de délivrance dans un final haletant. Coup sur coup, les Marseillais ont inscrit deux buts pour inverser la tendance d’une rencontre aux allures de scénario parfait pour Auxerre. Mais cette victoire contre un moins bien classé, l’OM est allé la chercher. Et à voir la rage de Valentin Rongier face aux supporters, ce succès vaut bien plus que trois points : il relance l’intérêt de ce championnat de France. Ce soir, l’OM se couche à cinq points du PSG et quatre unités devant Lens, troisième.

À Marseille, tous les voyants étaient au vert avant d’accueillir un club à la lutte pour le maintien : la climatisation installée au Groupama Stadium dimanche dernier, l’AS Monaco désossée par Montpellier à Louis-II, un PSG qui se prend les pieds dans le tapis contre Lorient … Finalement, ce match est l’occasion parfaite de prendre ses distances avec le Racing Club de Lens et de croire en une (infime) chance de remporter cette Ligue 1 2022-2023 dès demain. Oui mais voilà, à Marseille plus qu’ailleurs, demain c’est loin. Et au moment de mettre la pression sur le but d’Andrei Radu, l’OM manque cruellement de précision. La tête de Sead Kolašinac sur le corner de Cengiz Ünder ne fait que frôler le cadre (10e), puis la frappe trop croisée de Vitinha après une combinaison avec Alexis Sánchez fait monter le Vélodrome en température (15e).

Privé de son géant Isaak Touré prêté par l’OM, l’AJA plie, mais ne rompt pas. Encore une fois, Vitinha réalise un magnifique enchaînement devant Jubal, mais sa frappe termine au-dessus (18e). Le Portugais se rend disponible pour son équipe, mais sur 6 tirs en 22 minutes, la recrue olympienne n’a pas mis Radu à l’exercice de la parade. De son côté, Auxerre commence à sentir la fin de la tempête et reprend confiance. Sur un coup franc excentré sur le flanc gauche, Gauthier Hein contraint Pau Lopez à sortir et à boxer le ballon du poing. Manque de pot pour l’Espagnol : le ballon revient sur Birama Touré, et le capitaine icaunais envoie un amour de reprise de volée lobée dans le but phocéen (33e, 0-1). À la pause, Marseille domine, mais fait grise mine.

Touché mais pas coulé, Igor Tudor procède à un changement au retour des vestiaires avec l’entrée de Nuno Tavares. Sur sa septième tentative, Vitinha trouve enfin le cadre, mais Radu stoppe la tentative (49e). Doucement mais sûrement, la pression s’intensifie sur la cage visiteuse : sur un centre de Clauss, Tavares arme son tir, mais Julian Jeanvier est là pour dévier la trajectoire sur le poteau (56e). Chancel Mbemba manque de précision sur sa tête (70e), mais l’OM ne lâche pas l’affaire. Boosté par les entrées des revenants Dimitri Payet et Mattéo Guendouzi, le Vél’ entre en éruption au moment où Ünder, gaucher invétéré, envoie une praline du pied droit dans les filets de Radu (75e, 1-1). Dans la folie ambiante, Guendouzi lance Alexis Sánchez, et le Chilien fait passer son équipe devant au tableau d’affichage (77e, 2-1). Renversé, Auxerre ne répond que par intermittence, mais Mathis Abline fait preuve de fébrilité (83e), et Lopez sort la parade XXL sur une frappe soudaine d’Hamza Sakhi (92e). Jusqu’au bout, les Marseillais ont tremblé. Mais à la fin, les Marseillais peuvent toujours rêver. Pourront-ils le faire ? Mystère et suspense.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne