Un trou noir supersonique et créateur d’étoiles se déplace dans l’espace, selon la Nasa

by | Apr 10, 2023 | Science et Tech

Un trou noir supersonique est en train de se déplacer dans l’espace à une vitesse éclaire, a annoncé la Nasa vendredi 7 avril 2023. Sa masse équivaut à 20 millions de fois celle de notre soleil.

 

Un trou noir « supermassif » est en train de déchirer l’espace à toute allure et laisse derrière lui une traînée d’étoiles longue de 200 000 années-lumière, selon une découverte inédite annoncée par la Nasa vendredi 7 avril 2023.

 

Cet énorme monstre, dont la masse équivaut à 20 millions de fois celle de notre soleil, se déchaîne dans le vide intersidéral et percutent les nuages de gaz qui se trouvent sur son chemin.

 

Vu les forces démesurées en jeu, ce gaz se transforme ensuite en une traînée d’étoiles, qui ont été repérées par le télescope spatial Hubble de la NASA.

 

« Nous pensons voir un sillage derrière le trou noir où le gaz se refroidit et peut former des étoiles », a expliqué Pieter van Dokkum, un scientifique de l’université de Yale, dans un communiqué. « Ce que nous apercevons, ce sont les séquelles. Comme le sillage d’un navire, nous voyons le sillage du trou noir. »

 

Les chercheurs pensent que le gaz est probablement réchauffé par la collision avec le trou noir, puis se refroidit après son passage, ce qui donne naissance aux étoiles aperçues sur sa trajectoire.

 

« Le gaz qui se trouve devant lui est frappé par l’impact supersonique, à très grande vitesse, du trou noir », selon M. van Dokkum.

 

Les scientifiques pensent que la bête céleste est issue d’un colossal ménage à trois intersidéral.

Selon leur théorie, deux galaxies ont probablement fusionné il y a environ 50 millions d’années, amenant deux trous noirs supermassifs à tourner l’un autour de l’autre.

 

Découverte par accident

Mais une troisième galaxie, avec son propre trou noir, serait ensuite rentrée en collision avec cet ensemble. De quoi créer un trio instable et chaotique, qui a fini par éjecter l’un des trous noirs à une vitesse phénoménale: le monstre repéré par Hubble pourrait couvrir la distance entre la Terre et la Lune en seulement 14 minutes.

 

Pour nous, pauvres humains, il n’y a aucun risque de se faire avaler par cet énorme objet céleste, selon les chercheurs responsables de cette découverte. Tout cela s’est passé bien loin dans l’espace et il y a fort longtemps, lorsque l’univers avait la moitié de son âge actuel.

 

Nous voyons aujourd’hui ce phénomène car la lumière a mis un temps fou pour arriver jusqu’à nous. Cette découverte a été faite par accident, selon M. van Dokkum.

 

En utilisant le télescope Hubble, le scientifique a « remarqué (…) une petite traînée » d’étoiles, « tout à fait étonnante, très, très brillante et très inhabituelle. Cela ne ressemblait à rien de ce que nous avions vu auparavant. »

 

Le nouveau télescope Nancy Grace Roman, dont le lancement est prévu au cours de cette décennie, devrait permettre d’observer l’espace beaucoup plus largement, et pourrait repérer d’autres traînées d’étoiles signalant la présence d’un de ces colosses.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne