Le Dalaï Lama s’excuse après avoir demandé à un petit garçon de lui «sucer la langue»

by | Apr 12, 2023 | Monde

Le Dalaï Lama a présenté ses excuses lundi dans un tweet après avoir demandé à un petit garçon de lui “sucer langue”. Un épisode qui s’était déroulé le 28 février dernier, et dont la vidéo est devenue virale ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Un incident qu’a dit “regretter” le chef spirituel tibétain.

 

Le Dalaï Lama, chef spirituel tibétain, a présenté ses excuses lundi à un petit garçon pour lui avoir demandé de lui “sucer la langue”, il y a quelques semaines à l’occasion d’une audience dont une vidéo a émergé sur les réseaux sociaux en émoi. “Sa Sainteté souhaite présenter ses excuses au garçon et à sa famille, ainsi qu’à ses nombreux amis à travers le monde, pour la peine que ses paroles ont pu causer”, indique un communiqué publié sur son compte Twitter officiel.

 

“Sa Sainteté taquine souvent les personnes qu’elle rencontre de manière innocente et ludique, même en public et devant les caméras. Il regrette cet incident.”

 

 

Une vidéo devenue virale

Dans une vidéo de l’incident, devenue virale, le Dalaï Lama, 87 ans, tire la langue à l’enfant manifestement décontenancé, juste après lui avoir demandé : “peux-tu me sucer la langue ?”, déclenchant l’hilarité de l’assemblée. La vidéo a été tournée le 28 février, lors d’une audience Dalaï Lama à McLeod Ganj, en banlieue de Dharamsala, dans le nord de l’Inde, où il vit en exil depuis l’échec du soulèvement tibétain de 1951 contre le pouvoir chinois.

 

Des internautes ont qualifié son attitude de “dégoûtante” et d'”absolument malsaine”. “Qu’est-ce que je viens de voir ? Que doit ressentir cet enfant ? Répugnant”, a estimé Rakhi Tripathi, un abonné de Twitter.

 

“Je suis totalement choqué de voir le #DalaiLama s’afficher ainsi. Par le passé également, il avait dû s’excuser pour des commentaires sexistes. Mais dire : ‘Maintenant suce ma langue’ à un petit garçon, c’est dégoûtant”, a écrit Sangita, également abonnée de Twitter.

 

 

Polémique en 2019 après des propos sexistes

En 2019, le Dalaï Lama avait présenté ses excuses pour avoir déclaré que si une femme devait lui succéder, il lui faudrait être “séduisante”. Ces propos, tenus dans un entretien à la BBC, avait fait polémique.

 

Le Dalaï Lama incarne universellement le mouvement pour l’autonomie du Tibet, mais l’aura internationale dont il a bénéficié en recevant le prix Nobel de la paix en 1989 s’est flétrie et le déluge d’invitations que lui adressaient dirigeants, personnalités et stars de toute la planète s’est beaucoup réduit.

 

Cette baisse d’intérêt s’explique en partie par l’âge du moine qui a dû limiter ses voyages, mais aussi par l’influence économique et politique croissante de la Chine. Pékin l’accuse de vouloir diviser la Chine et le qualifie régulièrement de “loup en robe de moine”.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

HIPPISME : (7e Journée/avant course)

HIPPISME : (7e Journée/avant course)

Blackburn Roc est à craindre dans ce lot La course-phare de cet 7e acte sera disputée sur les 1450m, avec cinq partants du Benchmark 50+. En engageant deux chevaux, le yard...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne