La photo qui parle : Affaire de bénédiction au Champ de Mars : Quelle différence entre celle du père Labour et du père Sunassee ?

by | Apr 3, 2023 | Edito, Faits Divers

Seul l’organisateur des courses a changé : MTCSL dans le premier cas et Peoples Turf Plc dans l’autre !

La récente réaction du père Jean Maurice Labour après la bénédiction, lors d’une cérémonie œcuménique, au Champ de Mars nous avait franchement surpris. C’est pourquoi nous avions décidé d’accorder un soutien total au père André Sunassee pour sa démarche avant le début de la saison. Nous avions écrit : « Le père André Sunassee a procédé à cette bénédiction de sa propre initiative. Nous ne pouvons que le féliciter pour cela. Car il faut rendre grâce à Dieu en toutes choses et en tous lieux.  Sa hiérarchie ne l’a pas apprécié. Mais cela, le père Labour et consorts ne nous apprennent rien de nouveau. Pour nous le geste du père Sunassee est importante sur une piste où il y a eu la mort du jockey Nooresh Juglall lors de la saison 2021 organisée par le Mauritius Turf Club Sports and Leisure Ltd (MTCSL). Prions pour que ce genre d’incident ne se reproduise plus mais aussi pour tous ces emplois en suspens et ceux qui gagnent leurs vies grâce à l’industrie hippique.

 

Si bénir un champ de courses n’est pas approprié alors pourquoi est-ce que le Père Labour n’a-t-il pas cru bon de critiquer les courses quand le MTC en avait l’organisation ? On sait que les bookmakers et les jockeys ont l’habitude de se rendre au caveau du Bienheureux Père Laval avant chaque journée de courses. Faut-il les interdire ?

 

A Le Xournal, eu égard au communiqué du Vicaire Général, nous avons une pensée spéciale ce samedi pour le père André Sunassee mais aussi Feu Mgr Amédée Nagapen et le frère Julien Lourdes, qui s’est ouvertement décrit comme une victime de l’Eglise Catholique. »

 

Et voilà que cette semaine, un lecteur surpris de voir le Vicaire Général s’offusquer de la position adoptée par le père Sunassee, nous a rappelé que le père Labour s’était lui-même rendu sur la piste du Champ de Mars, en 2021, presque au même endroit où le curé de St Joseph a prononcé sa bénédiction, pour une prière œcuménique après l’accident fatal de Nooresh Juglall. Seul item du décor qui a changé, c’est le sigle du Mauritius Turf Club Sport and Leisure. Tandis que le père Sunassee a béni la piste avant le coup d’envoi de la saison 2023 sous la houlette du Peoples Turf PLC. Osons espérer que ce n’est qu’un détail anodin.

Nous avons sollicité le père Labour pour qu’il explique en quoi sa bénédiction est différente de celle du père Sunassee. Il nous a répondu que dans le passé, il y a eu mort d’homme en la personne du jockey Juglall, ce que nous ne nions pas. Et que sa prière était pour quelqu’un qui est décédé sur son lieu de travail. C’était pour le respect de la dignité de l’homme et qu’il a prié lors de cette cérémonie œcuménique en présence d’un pandit, comme dans le cas du père Sunassee. Or selon lui, la démarche de ce dernier avait donné l’impression que c’était une bénédiction d’un champ de courses pour favoriser les jeux d’argents et que l’Eglise est mal à l’aise avec cela.

Pressé par nos questions sur le fait que justement les prières du père Sunassee étaient pour la sécurité des jockeys dans l’exercice de leurs métiers et pour ceux qui vivent de cette industrie, il a nous répondu que nous devons aller demander cela au curé de St Joseph.

Nous n’avons jamais vu ce dernier prier ou bénir les jeux d’argent. D’ailleurs le communiqué de la PTP affirme seulement :

« Comme le veut la tradition, la People’s Turf PLC (PTP) a organisé une session de prière sur la piste du Champ de Mars en ce vendredi 17 mars avant le grand coup d’envoi de la saison hippique 2023, qui débute ce samedi 18 mars.

Des prières qui ont été dites par le pandit Mahendra Sharma Bissessur et le Père André Sunassee, curé de la paroisse de St Joseph, à Terre-Rouge, pour la bénédiction de la piste, plus particulièrement au poteau d’arrivée (ndlr : presque au même endroit que le vicaire général avait jadis prononcé sa bénédiction). Une cérémonie de prière qui a vu la participation de l’ensemble du personnel de la PTP, des entraineurs, et quelques membres du public. »

Malheureusement, dans notre pays une section de la presse pilotée par l’oligarchie sait se rendre amnésique quand le besoin se fait sentir. Mais pas nous ! Nos lecteurs apprécieront…

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne