Conférence de presse du MSM : Avinash Teeluck dénonce sévèrement l’attitude de Joana Bérenger qui a utilisé les mots ‘sovaz’ et ‘zako’ au Parlement

by | Apr 18, 2023 | Actualités, Politique

  • Il rappelle que c’est Pravind Jugnauth qui avait introduit le Political Financing Bill à l’Assemblée nationale

 

Lors de la conférence de presse du MSM, tenue hier, au Sun Trust Building, à Port-Louis, le ministre des Arts et de la Culture, Avinash Teeluck, a sévèrement dénoncé l’attitude de Joana Bérenger.  La députée a utilisé les mots tels que ‘sauvage’ et ‘zako’ au Parlement qui est, rappelle-t-il, une institution où le Speaker incarne le respect.

Le ministre a également pointé du doigt l’attitude d’Arvin Boolell. Ce dernier a  sur le plateau d’une radio privée émis des critiques qui, ne sont pas fondées, concernant le Speaker. De plus, Avinash Teeluck a affirmé que le ‘feeling is very good’ entre les membres du gouvernement, meme s’il y a certaines allégations de pots de vin. «  Nous sommes solidaires, » a-t-il précisé. Ajoutant que Maneesh Gobin a donné les éléments de réponse au Parlement. « Laissons les institutions travailler et à la lumière on pourra réagir. » Avant de dénoncer le trial by press de certains journalistes, eu égard aux allégations de pots de vin.

Le ministre des Arts de la Patrimoine Culturel s’est, par ailleurs, appesanti sur la question de la députée Subshnee Luchmun-Roy, mardi dernier au Parlement concernant les financements des partis politiques. « C’est important que cette question est revenue sur le tapis  Avant 2019, il n’y avait aucune démarche législatif pour aborder cette question des financements politiques au Parlement. Or, c’est le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui a jugé utile d’introduire le Political Financing Bill au Parlement. Avant on avait institué un comité présidé par l’ancien ministre Mentor, SAJ, où il y avait des recommandations avant de présenter le texte de loi à l’Assemblée nationale », a-t-il ajouté.

Poursuivant, le ministre a situé l’importance d’un tel projet de loi, soutenant qu’il y aura ‘l’accountability’ et la transparence. Le ministre  a fait comprendre qu’il faut mettre de l’ordre dans les donations qu’obtiennent les différents partis politiques du pays.

Dans la foulée, Avinash Teeluck a rappelé qu’en 2013, Paul Bérenger avait adressé une PNQ, affirmant que la BAI opère un ‘Ponzi Scheme’. Puis, on a eu vent que le MMM aurait obtenu une somme de Rs 10 millions émanant de la BAI.

Lors de cette rencontre avec la presse, le ministre des Arts et de la Patrimoine Culturel a ainsi laissé entendre que la tâche incombe à un trésorier et non pas le leader d’un parti de garder les comptes ou les donations qu’obtiennent les partis politiques. « Banne donations bisin local et non pas d’un individu ou d’une institution de  l’étranger », dira Avinash Teeluck , qui a, dans la foulée fait état de 3,1 millions de dollars découvert chez l’ancien Premier ministre.

Ce texte de loi sur les financements politiques, sera aussi utile pour l’Electoral Supervisory Commissison, a-t-il ajouté. De ce fait, il aura plus de visibilité. De

2005 à 2014, il avait trois rapports concernant les financements politiques, dont celui de Sithanen, Or, ces documents ont omis d’inclure les financements politiques. Il n’y avait aucune action concrète.

Il a ainsi favorablement accueilli les déclarations du Premier ministre sur le projet de loi. Avinash Teeluck a déclaré qu’on ne peut utiliser cette loi pour des gains politiques et prendre des chèques. Précisant que le gouvernement utilisera l’ébauche de la loi, qui sera suivi par des consultations nécessaires avant de présenter le texte de loi au Parlement. « Au nom de la transparence, la visibilité et l’accountability, tous les membres du gouvernement et de l’Opposition doivent avoir la volonté pour débattre sur la question des financements politiques dans l’intérêt des partis politiques, du pays et de la population », a-t-il dit.

 

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne