Avion ukrainien abattu en Iran : trois ans après, dix militaires condamnés

by | Apr 17, 2023 | Monde

Un avion ukrainien avait été abattu « par erreur » près de Téhéran en janvier 2020 par les forces armées iraniennes, provoquant la mort de 176 personnes à bord de l’appareil.

 

Dix militaires iraniens ont été condamnés à des peines allant de un à 10 ans de prison pour leur rôle dans le crash du Boeing ukrainien abattu près de Téhéran en janvier 2020, a annoncé dimanche l’agence de l’Autorité judiciaire.

 

Le premier accusé, le commandant du système de défense Tor M-1, a été condamné à dix ans de prison pour avoir bravé les ordres de sa hiérarchie en abattant l’avion, et neuf autres militaires ont été condamnés à des peines allant de un à trois ans de prison, a indiqué Mizan Online.

 

Le commandant du système de défense a « tiré deux missiles sur le vol ukrainien PS752, contrairement aux ordres du poste de commandement, sans en obtenir l’autorisation et en violation des instructions », a ajouté cette source.

 

L’agence de l’Autorité judiciaire n’a pas fourni de détails sur l’identité des condamnés, parmi lesquels figurent quatre responsables du système de défense, un commandant d’une base de défense aérienne ou encore un officier du centre de contrôle.

 

176 victimes à bord

Le 8 janvier 2020, les forces armées iraniennes avaient abattu l’avion effectuant une liaison entre Téhéran et Kiev, provoquant la mort de 176 personnes à bord de l’appareil, en majorité des Iraniens et des Canadiens, pour beaucoup binationaux.

 

L’autorité judiciaire avait annoncé en novembre 2021 que le procès de dix militaires « de différents grades » s’était ouvert à Téhéran. La nuit du drame, les défenses aériennes de l’Iran étaient en état d’alerte maximale.

 

La République islamique venait d’attaquer une base utilisée par l’armée américaine en Irak en riposte à l’élimination cinq jours plus tôt, dans une frappe américaine à Bagdad, du général Qassem Soleimani, artisan de la stratégie régionale de l’Iran, et Téhéran s’attendait à une riposte de Washington.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne