Au Gandhi Square à Rivière du Rempart hier : Pravind Jugnauth : « SAJ jamais fine digère l’épisode mette gato dans so labouche par Bérenger lors de so 84e anniversaire »

by | Apr 13, 2023 | Actualités, Economie, Politique

…Parceki li toujours dire ou bisin vine franc

  • Mo source l’inspiration c’est mo papa et mo mama 
  • SAJ fine resisté au diktats FMI/BM ek Bérenger par amour pour la population

 

  • « Maurice pas conné qui ti pou été si pas ti pou ena SAJ », maintient-il.

C’était la foule des grands jours à Rivière du Rempart hier pour honorer la mémoire de Sir Anerood Jugnauth. Le MSM ne pouvait pas choisir un autre lieu que ce fief mythique de son ancien leader pour marquer à la fois le 93e anniversaire de la naissance de Sir Anerood Jugnauth et ses 40 années d’existence sur l’échiquier politique. C’est un Pravind Jugnauth très en verve, d’humeur d’attaque mais aussi émotionnel par moment qui s’est adressé à l’assistance. Il participé à l’inauguration d’un espace vert et au dévoilement d’un buste de SAJ à Gandhi Square à Rivière du Rempart.

Le chef du gouvernement a remercié les nombreuses personnes qui sont venues pour rendre hommage à l’illustre leader du MSM. Il a également eu un mot spécial pour ceux qui se sont rendus mercredi dernier, se recueillir devant le samadhi de SAJ au jardin des Pamplemousses. Un test important, grandeur nature, dans une circonscription rurale en dépit de la campagne démagogique de ses adversaires à l’encontre du gouvernement et de certains élus.

Non pas à l’hypocrisie

Evoquant le courage de Sir Anerood Jugnauth, le Premier ministre a soutenu que son père s’était opposé au diktat du Fond Monétaires Internationale (FMI) et de la Banque Mondiale(BM) ainsi que de Paul Bérenger, en 1982, pour ne pas toucher aux subsides sur le riz et la farine. Ceci afin de ne pas affecter la population.

Car rien n’est impossible dans la vie si vous croyez dans ce que vous faites. La pauvreté n’est pas une fatalité pour SAJ, lui-même issu d’origine modeste et qui a connu un tel cheminement pour atteindre les sommets de l’Etat, grâce à ses valeurs, sa discipline, son honnêteté et sa détermination.

« La popilasyon en 1995, ti desid pou ale a lavantir. Tinn anvi seye parski ti ena enn zeness ti vini aparaman ti sorte dan zoo dan londre et ti dir pou amen pli gran devlopman », a-t-il regretté.

Le Premier ministre n’a pas manqué de revenir sur l’hypocrisie de Paul Bérenger envers Sir Anerood Jugnauth avec l’épisode de « faire mange gato »pour ensuite le poignarder politiquement. Ce qui a était un moment très pénible pour SAJ.

« SAJ pas ti tolère l’hypocrisie, malhonnêteté et l’injustice. C’est pourquoi il n’a jamais digéré l’épisode mange gato lors de ses 84e anniversaire. Parceki li toujours dire ou bisin vine franc » ,  a martelé le chef du gouvernement.

Longue carrière politique de SAJ

Poursuivant, le Premier ministre a fait ressortir que SAJ qui a été élu pour la première fois en 1963 a poursuivi sa longue carrière et pris sa retraite politique en 2019.

Pravind Jugnauth a ainsi laissé entendre que c’est un grand moment d’émotion pour participer à cet événement en tant que Premier ministre mais aussi comme le fils de SAJ, qui, dit-il, a marqué l’histoire de notre pays. « SAJ demeure une idole et une source d’inspiration pour la majorité de la population et c’est un moment de fierté pour célébrer le 40e anniversaire du MSM, qui a été fondé le 8 avril 1983, par SAJ et son équipe pour moderniser et transformer le pays. SAJ qui est une personne exemplaire, a laissé un héritage et a passé 60 ans de sa vie dans la politique et au service du pays et de la population », a-t-il ajouté.

Conviction et détermination de SAJ

Le leader du MSM a également laissé entendre que Sir Anerood Jugnauth a toujours travaillé avec une certaine conviction, avec détermination et dans l’honnêteté, la discipline et la sincérité pour faire avancer le pays.  Soutenant que rien n’était impossible, il a rappelé comment SAJ en 1982 a sorti le pays de la misère noire pour amener la prospérité dans le pays grâce à sa vision. « Notre pays a connu le miracle économique sous son leadership », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le Premier ministre a fait état de la décision de SAJ, qui comme avocat et Premier ministre, a fait un vibrant plaidoyer devant la Cour International de Justice pour récupérer Chagos. « SAJ ne faisait jamais quelque chose par hasard. Il était un grand visionnaire, un patriote, un grand leader et un géant de la politique, qui honorait ses promesses et paroles et son engagement avec une grande honnêteté et sincérité. »

Les œuvres et réalisations de Sir Anerood Jugnauth sont écrites en lettre d’or dans l’histoire de Maurice et du MSM. « Maurice pas conné qui ti pou était si pas ti pou ena SAJ, » a avancé Pravind Jugnauth.

 

L’indépendance de notre pays

SAJ et Sookdeo Bissoondoyal ont énormément contribué pour l’indépendance de notre pays, a poursuivi le chef du gouvernement. Tout en soulignant que  SAJ a réussi à développer et à faire progresser le pays même si certaines personnes y compris un économiste étranger qui était pessimiste et avait dit Maurice n’aura pas son avenir si le pays obtient son indépendance. « Notre pays faisait face à des difficultés sous le règne du Parti Travailliste, mais SAJ a réussi à sortir le pays du précipice. »

Dans son discours, le PM a rappelé que SAJ a œuvré pour la dignité humaine et n’a épargné aucun effort pour qu’il n’y a aucune disparité entre les villes et les villages du pays. Il a cité des développements dans de nombreux secteurs tels le textile, l’agriculture, le TIC, la diversification de l’économie et la consolidation de l’Etat providence malgré la pression de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire Internationale, qui s’étaient prononcés contre les subsides du gouvernement.

Cassure et création du MSM

Le leader du MSM a aussi fait état de la divergence d’opinion entre Sir Anerood Jugnauth et Paul Bérenger, qui avait provoqué la cassure et la création du MSM. SAJ avait un amour pour son pays et la population. C’est pourquoi il disait que le gâteau devrait être assez grand pour pouvoir le partager avec tous les Mauriciens. De plus, SAJ a œuvré pour que Rodrigues devienne autonome, a précisé Pravind Jugnauth.

Tout en ajoutant que SAJ a voulu éliminer la discrimination dans la société et aussi entre les hommes et les femmes. Il s’est ainsi appesanti sur le fait que c’est SAJ qui a créé un ministère pour les femmes et jeunes filles. Il a aussi fait état des sacrifices et consenti des efforts, soit de 1982 à 1995, pour améliorer la qualité de la vie des Mauriciens dans des moments difficiles et ce malgré les attaques et accusations des détracteurs de SAJ.  Dans la foulée, il n’a pas mâché ses mots à l’égard de l’ancien Premier ministre qui en sortant de Londres, voulait redresser le pays. « Nous devons comparer les œuvres et réalisations et le bilan du MSM contrairement aux autres partis et leurs bilans », dit-il.

Combat de SAJ contre la drogue

« SAJ était intraitable face à la mafia de la drogue, qui était sa principale préoccupation. Sous l’ancien régime on avait saisi que Rs 2,7 milliards de drogue. Or que depuis 2015 avec SAJ on a saisi Rs 14 milliards de drogue et le combat continue », a affirmé le leader du MSM. Ce qui a failli lui couter la vie en deux occasions. Soutenant que SAJ aimait mettre ses paroles en action, le Premier ministre a indiqué que Lady Jugnauth était toujours à ses côtés dans les moments de joie et des moments difficiles. « Ma source d’inspiration c’est mon père et ma mère », a-t-il dit.

L’unité nationale

Pravind Jugnauth a maintenu que SAJ a fourni beaucoup d’efforts et de sacrifices pour bâtir le pays. « C’est difficile de construire mais facile de détruire. Il a tout fait pour inclure toutes les communautés et ethnies dans la société mauricienne en leur permettant de pratiquer leur religion et que chaque Mauricien a sa place dans notre pays. SAJ a œuvré pour l’unité nationale et œuvré pour la stabilité politique pour faire développer et progresser le pays », a-t-il dit.

Le chef du gouvernement a également laissé entendre que Sir Anerood Jugnauth a toujours pris des décisions dans l’intérêt du pays et de la population. Nous espérons avoir la bénédiction de SAJ pour aller plus loin, a-t-il avancé.

Poursuivant son discours, le leader du MSM a critiqué ceux qui font des fausses propagandes, créent l’instabilité dans le pays et agissent comme des pyromanes et des personnes malhonnêtes.

A noter qu’un programme culturel a eu lieu pour commémorer ces deux événements. De plus, un livre de Krishnanand Guptar, intitulé « Sir Anerood Jugnauth : The Life and Legacies of a Great Soul” a été lancé par le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne