Le mystère du plus vieux poisson-lézard préhistorique

by | Mar 30, 2023 | Science et Tech

Un nouveau fossile d’ichtyosaure suggère que ces étonnants reptiles marins pourraient être des survivants de la plus grande extinction massive d’espèces.

 

Au Spitzberg, dans l’archipel norvégien du Svalbard, des paléontologues ont fait une étonnante découverte récemment relayée dans la revue scientifique Current Biology. Le long des flancs d’une montagne effondrée de cette île perdue dans l’océan Arctique, à mi-chemin entre la Norvège continentale et le pôle Nord, ils ont mis la main sur le fossile d’un curieux poisson-lézard appelé ichtyosaure.

 

Les ichtyosaures sont des animaux préhistoriques appartenant à la classe des reptiles, sans être des dinosaures, même s’ils ont peuplé les océans et les mers au moment où ces derniers régnaient en maître sur les terres émergées.

 

Comme eux, ils étaient jusqu’ici réputés être « apparus » après l’épisode d’extinction massive d’espèces le plus brutal que notre planète ait connu. Celui de la fin du Permien qui aurait anéanti, d’après les archives fossiles, entre 90 et 96 % de toutes les espèces connues, il y a quelque 252 millions d’années. Après cela, les reptiles ayant survécu se seraient rapidement diversifiés pour profiter des nombreuses niches écologiques dépeuplées. Parmi eux, un lézard terrestre se serait alors aventuré dans l’eau puis adapté à la vie en haute mer : l’ancêtre commun de tous les ichtyosaures. C’est un de ses premiers pas-tout-à-fait ichtyosaures que les paléontologues s’attendaient à trouver dans les îles du Svalbard… Sauf que le spécimen dont ils ont découvert les restes, vieux de 250 millions d’années, ne semble pas être la moitié d’un ichtyosaure.

 

Champions de l’évolution ou survivants

C’est le plus vieux jamais découvert et il n’a rien d’un timide lézard barboteur ! Il paraît déjà avoir toutes les caractéristiques d’un animal marin tenant plus du dauphin que de l’iguane. Est-il possible que des lézards terrestres se soient mués en sirènes en seulement deux petits millions d’années ?

 

C’est toute la question que de nouvelles découvertes permettront peut-être de trancher à l’avenir… Ce ne serait pas la première fois qu’une découverte suggère que les ichtyosaures seraient des champions de l’évolution. Reste que, dans le cas contraire, il faudra réécrire un chapitre de l’histoire où les ichtyosaures, qui ont disparu environ vingt-cinq millions d’années avant les dinosaures, seraient parmi les rares survivants de l’extinction massive de la fin du Permien.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne