Inauguration d’une ‘ferme de formation en aquaponie et hydroponie’, mardi dernier au Mauritius Prison Service

by | Mar 5, 2023 | Actualités, Politique, Société

Pravind Jugnauth : « 11 des 61 recommandations de la Commission d’enquête sur le trafic de drogue ont été pleinement mises en œuvre »

 

« Deux « Full body scanner » additionnels pour la Mauritius Prison Service », affirme le Premier ministre

 

Amanda Serumaga réitère le soutien du PNUD au gouvernement mauricien

Jaganaden Rungadoo : « La nouvelle ferme de formation contribuera à la réhabilitation des détenus ainsi qu’à l’amélioration de la sécurité alimentaire au MPS »

 

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a, mardi dernier, procédé à l’inauguration d’une ferme de formation en aquaponie et hydroponie ainsi qu’une goutte à goutte solaire au Mauritius Prison Service (MPS) à Beau Bassin. Ceux-ci visent à faciliter la transition et la réintégration des détenus des prisons au sein de la communauté. Une exposition sur les œuvres créatives des prisonniers a également été organisée à l’occasion.

 

Plusieurs ministres ainsi que la United Nations Development Programme (UNDP) Resident Representative, Amanda Serumaga, Jaganaden Rungadoo, (Acting Commissionner of Prisons) et d’autres personnalités étaient également présentes lors du lancement de ces projets.

 

Dans son allocution, le Premier ministre a félicité le MPS de se lancer dans des projets agricoles pour devenir autosuffisant tout en assurant la réhabilitation et la réintégration des détenus pour gagner leur vie une fois qu’ils réintègrent la société.

 

Projets agricoles

« Le MPS est aujourd’hui totalement autosuffisant en matière de production alimentaire », a déclaré le chef du gouvernement. Il a énuméré plusieurs projets agricoles à cette fin, notamment la culture hydroponique, l’agriculture et l’élevage, la collecte de l’eau et la production de compost. Le Premier ministre a aussi indiqué que la réalisation de la ‘training farm’ a été possible avec l’aide du PNUD. Il a donc exprimé sa plus profonde gratitude au PNUD pour ce projet ainsi que plusieurs autres projets gouvernementaux conformes aux Development Goals (SDGs ) en vue de rendre le pays plus résilient.

 

De plus, Pravind Jugnauth s’est félicité du travail accompli par la MPS dans la lutte contre le trafic de drogue, tout en soulignant que 11 des 61 recommandations de la Commission d’enquête sur le trafic de drogue ont été pleinement mises en œuvre. Il a également souligné que le MPS utilise de manière optimale les dernières technologies pour contrôler la contrebande de drogue.    « À 47 reprises, des détenus ont tenté d’introduire des objets interdits à l’intérieur de la prison de Beau-Bassin. Le Full Body Scanner, opérationnel depuis 2021, a détecté ces cas », a souligné le chef du gouvernement qui a fait ressortir que ces cas ont été détectés sur 16 223 scans effectués.

 

Soutenant que le MPS a déjà en possession d’un ‘full body security scanner’, il a révélé que Rs 18 millions ont été allouées cette année pour l’acquisition de deux scanners corporels supplémentaires pour la prison de Grande-Rivière-Nord-Ouest et l’Eastern High Security Prison à Melrose. La livraison de ces appareils est prévue pour le mois de mai.

 

Mettre fin au récidivisme

 

« Afin de mettre fin au récidivisme et de promouvoir les ‘offender management practices’ il est important que le MPS revoie sa fonction conformément aux normes et meilleures pratiques internationales », a également souligné le Premier ministre. Il a encouragé le MPS à poursuivre son excellent travail et à renforcer davantage les capacités de son personnel pour suivre le rythme des dernières technologies et pour une meilleure prestation de services.

 

Pour sa part, Amanda Serumaga, United Nations Development Programme (UNDP) Resident Representative, a réitéré le soutien du PNUD au gouvernement mauricien en termes de financement, de formation et d’expertise pour développer les capacités humaines, renforcer la résilience, promouvoir l’égalité des sexes et atteindre les ODD. Elle a félicité le MPS pour cette initiative visant à aider à la réinsertion des femmes détenues dans la société.

 

Quant au Commissaire par intérim, il précise que le MPS est animé par l’objectif de devenir autosuffisant, et s’est lancé dans plusieurs exploitations agricoles. Le MPS, a-t-il souligné, est autosuffisant en termes de production d’œufs, de poulet et de pain et produit 25% de sa consommation de légumes. « La nouvelle ferme de formation contribuera à la réhabilitation des détenues ainsi qu’à l’amélioration de la sécurité alimentaire au MPS », a-t-il souligné.

Ajoutant au passage que les détenus ont souvent du mal à trouver un emploi. « Le MPS, en collaboration avec les autorités concernées, veille à ce que les détenus reçoivent une formation appropriée pour les préparer à gagner honnêtement leur vie dans la société à leur libération », a-t-il déclaré.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne