États-Unis : un nouvel « objet » volant abattu dans le Michigan

by | Feb 13, 2023 | Monde

La fermeture de l’espace aérien est intervenue alors qu’un nouvel objet volant a été abattu par des pilotes de l’US Air Force et la Garde nationale.

L’espace aérien au-dessus du lac Michigan dans le nord des Etats-Unis, temporairement fermé pour des raisons liées à la « défense nationale », a rouvert, a annoncé dimanche le régulateur de l’aviation civile américaine (FAA). « La FAA a brièvement fermé une partie de l’espace aérien au-dessus du lac Michigan pour soutenir les activités du ministère de la Défense. L’espace aérien a été rouvert », a indiqué le régulateur dans un communiqué.

Il s’agissait d’un engin « octogonal avec des cordes qui pendaient », selon la même source. Il ne présentait pas de nacelle visible et était non habité.

L’armée américaine a abattu un nouvel « objet » au-dessus du lac Huron, ont annoncé dimanche deux élus, dernier en date de mystérieux objets volants qui ont placé les autorités des Etats-Unis et du Canada en état d’alerte. Cet objet, le quatrième en un peu plus d’une semaine, « a été abattu par des pilotes de l’US Air Force et la Garde nationale », a tweeté la démocrate du Michigan Elissa Slotkin, tandis que son collègue Jack Bergman parlait d’un « objet (…) mis hors service au-dessus du lac Huron ».

Pas de « menace militaire »

Le nouvel « objet » volant détecté a été abattu sur ordre du président Joe Biden et ne représentait pas de « menace militaire » pour le sol américain, a affirmé dimanche un haut responsable de l’administration. « Par précaution et sur recommandation du commandement militaire, le président Biden a ordonné que l’objet non identifié soit abattu », a dit ce responsable. « Nous avons évalué qu’il ne s’agissait pas d’une menace militaire pour quoi que ce soit sur le sol », a-t-il ajouté.

Pourquoi l’affaire du ballon chinois doit être prise au sérieux

Cette nouvelle intervient au moment où quatre objets volants, dont l’un décrit par Washington comme un ballon espion chinois, ont été abattus en une semaine au-dessus des Etats-Unis et du Canada. Samedi, l’espace aérien de l’Etat américain du Montana avait été temporairement fermé, mais un avion de combat dépêché pour enquêter sur une « anomalie radar » n’avait pas identifié d’ « objet » volant selon l’armée. Les Etats-Unis estiment que le premier objet officiellement détecté était un ballon contrôlé par l’armée chinoise et faisait partie d’une flotte envoyée par Pékin au-dessus de plus de 40 pays sur cinq continents, à des fins d’espionnage.

 

 

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne