Ses avocats demandent le gel des débats pour sa remise en liberté conditionnel…

by | Dec 12, 2022 | Actualités, Faits Divers, Politique

Bruneau Laurette reste en détention jusqu’au 9 janvier 2023

 

Les débats entourant sa motion de remise en liberté devaient se poursuivre ce lundi 12 décembre. Mais suite à une demande de ses avocats, cet exercise a été gelée jusqu’au 9 janvier 2023. Ainsi, Bruneau Laurette restera en détention jusqu’à ce jour. Il a été reconduit à Alcatraz en attendant de prendre connaissance de la décision de la magistrate sur la motion de la radiation des accusations provisoires, prévu pour ce vendredi 16 décembre.

Tous attendaient, un développement de taille, ce lundi 12 décembre, dans la motion de remise en liberté de Bruneau Laurette. Avec la suite des débats de ce lundi, l’activiste social aurait soit eu accès à la remise en liberté provisoire ou à la porte d’une cellule à la Prison de Beau-Bassin mais ses avocats ont préféré joués la sécurité. Ainsi par l’entremise de Me Rouben Mooroongapillay, leading councel de l’activiste en l’absence de Shakeel Mohamed, une demande a été fait pour le gel des débats de la motion concernant la demande de remise en liberté conditionnel.

Me Rouben Mooroongapillay, a demandé que ladite motion soit mise en attente (kept in abeyance) pour laisser plus de temps à l’enquête de police. Notamment pour laisser le temps à la police d’examiner les téléphones portables et ordinateurs portables de Bruneau Laurette. Alors que l’activiste avait refuser cet exercise sans un judges order, il a finalement changé d’opinion et a accordé son consentement, ce lundi matin. L’avocat a lui-même fait ressortir que cet exercice devrait ainsi durer plusieurs jours

Dans un statement du banc des accusés, l’activiste a raconté que ce revirement est car il souhaite prouver son innocence. « Je suis une personne qui amène un combat pour la société mauricienne et j’ai envie de prouver mon innocence. J’ai donné mon consentement afin d’examiner d’accéder à ses équipements électroniques et mes comptes bancaires afin de démontrer que je n’ai rien à faire avec des activités illégales. Durant deux ans, j’ai dénoncé des maldonnes au niveau de la police ».

La Cour a accédé à cette demande de renvoi. La magistrate Jade Ngan Chai King a statué sur la remise en liberté de l’activiste Bruneau Laurette. La motion de remise en liberté sous caution de l’activiste Bruneau Laurette, a été reportée au 9 janvier 2023. Elle a ordonné que Bruneau Laurette soit reconduit à Alcatraz, soit en cellule policière.

Bruneau Laurette a aussi réitéré sa requête à la magistrate Jade Ngan Chai King d’être placé sous surveillance caméra 24/7, car ce dernier dit craindre pour sa sécurité. Il sera à nouveaux présenté devant la Cour de Moka, ce vendredi 16 décembre afin de prendre connaissance de la décision de la magistrate sur la motion de la radiation des accusations provisoires.

 

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne