Conférence de presse du MSM Opposition : « Ce semblant d’unité n’est qu’une façade. Derrière il y a une bataille de positionnement, » déclare Joe Lesjongard…

by | Nov 13, 2022 | Actualités, Economie, Politique

• Les délits qui pèsent contre Bruneau Laurette sont graves
• L’hypocrisie de l’Opposition décriée par Naveena Ramyad
• Il n’y aura aucun problème dans la fourniture d’électricité durant l’été, rassure Joe Lesjongard.

L’actualité a été riche cette semaine. En conférence de presse, hier samedi 12 novembre, le Président du MSM, Joe Lesjongard est ainsi revenu sur le combat de la drogue que mène le gouvernement, l’arrestation de Bruneau Laurette, le rôle de l’Opposition et le travail abattu par la police… Lors de cette rencontre, il avait à ses côtés, la Chief Whip Naveena Ramyad qui parlé entre autres du combat contre la drogue et le blanchiment d’argent.

De 2005 à 2014 alors qu’il était au pouvoir, le PTR a systématiquement refusé de mettre sur pied une commission d’enquête sur la drogue. Malgré le fait que la drogue faisait beaucoup de ravages, ! a dénoncé d’emblée Joe Lesjongard, face à la presse. Il s’est demandé pourquoi un tel refus. Lorsque nous comparons le travail qu’effectue le gouvernement actuel, pour combattre la drogue et tout ce que l’ancien régime n’a pas fait, cela démontre quel parti politique, est déterminé à lutter contre ce fléau. Le Président du MSM a aussi évoqué les ramifications des trafiquants de drogue et certains membres de l’opposition. « Maintenant lorsqu’on procède à des saisies de drogue, ils critiquent. Mais, c’est normal que nous fassions de grosses saisies car même dans le monde le trafic de drogue connait une ampleur extraordinaire. »
Les autorités concernées doivent effectuer leur travail sans faveur ni crainte
Joe Lesjongard est venu sur l’arrestation de Bruneau Laurette. Il a soutenu que ce dernier, est très proche de certaines personnes de l’opposition. Avant d’ajouter que les délits dont il est accusé sont très graves. Dans ce cas spécifique, il faut que toutes les autorités concernées puissent faire leur travail sans faveur ni crainte, a-t-il ajouté. Dénonçant au passage, la campagne ‘jette la boue’ sur la police plus particulièrement la Special Striking Team. Les auteurs sont surtout des politiciens, des avocats et certains membres de la presse, fait ressortir le ministre Lesjongard. Il reconnait toutefois que dans la police il y a toujours eu des brebis galeuses. Cependant, la police a un travail énorme et important à abattre pour maintenir l’ordre dans le pays et elle doit pouvoir le faire correctement. Le Président du MSM a tenu à rappeler que cette campagne ‘jette la boue’ avait démarré avec des gens proches de Bruneau Laurette qui avaient fait des déclarations sans fondements. Or, ajoute-il, la population apprécie le travail et le combat de la police.
Lors de cette conférence de presse, Joe Lesjongard a aussi mis en exergue, le fait que les droits de Bruneau Laurette devraient être respectés. C’est du ressort de ces avocats, rappelle-t-il.
Parlant de la campagne menée par certains pour faire croire qu’il y a un chaos dans le pays et où la liberté des citoyens est menacée, le porte-parole du MSM en ce samedi, a évoqué la dernière manifestation dans les rues de Port-Louis où tout un chacun a pu s’exprimer.
Comment ces manifestations sont-elles financées ?
Toujours concernant l’affaire Bruneau Laurette, le Président du MSM est revenu sur quelques versions contradictions. Puis, il s’est demandé pourquoi l’activiste ne s’est pas tournée vers les autorités sachant qu’il était suivi.
Ensuite, Joe Lesjongard a parlé de la grande manifestation de 2020, où plusieurs membres de l’Opposition étaient présents. Sans oublier, celle du 29 octobre dernier. Comment ces manifestations sont-elles financées ? s’est-il interrogé.
Puis, il a évoqué le fait que certains partis à l’exemple du PMSD et du MMM qui ont tourné le dos à Bruneau Laurette, l’accusant de voler leur électorat. Mais ont-ils toujours des partisans ? a lancé Joe Lesjongard. Ce dernier a de plus ajouté qu’une section de la population ‘ ti prend Bruneau Laurette pour un berger et encore enn sa parti population là ine retrouve li dans caro canne. Sans oublier qui M. Ramgoolam ti p trappe calecon Bruneau Laurette dans rassemblement, » a poursuivi le ministre.

Par la suite, Joe Lesjongard a parlé des trois ans au pouvoir du MSM. Malgré les obstacles politiques, la COVID, la guerre entre Ukraine et la Russie, le MSM a pu surmonter les problèmes.
Jamais un gouvernement n’a eu à faire face à tant d’obstacles. N’empêche nous avons bataillé et avec l’aide de la population nous les avons surmontés et réalisé une série de projets de développements. « On travaille face à une opposition démagogue qui peine à présenter un front uni, » a souligné Joe Lesjongard. Et, voilà qu’ils parlent d’aller ensemble aux élections municipales, mais lorsqu’il est question de rassemblement, Ramgoolam ira au No 8 et les autres à Goodlands. Ce semblant d’unité c’est juste une façade. Derrière, il y a une bataille de positionnement au sein de l’opposition.
Alors que le MSM, a soutenu Joe Lesjongard, se consacre à l’implémentation de son programme électoral, pourque le pays progresse sur tous les plans.

L’opposition a démissionné de ses responsabilités depuis très longtemps
Naveena Ramyad la Government Chief Whip a parlé du combat contre la drogue, le blanchiment d’argent et la corruption.
Il y a une hystérie pour détourner l’attention d’un combat contre les marchands de la mort. Lorsque nous parlons de drogue, des trafiquants, nous parlons des marchands de la drogue. Le problème de drogue concerne tout un chacun, a-t-elle rappelé.
De 2017 à 2022, plus de 17 000 cas reliés à la drogue ont été enregistrés. Plus, de 15 000 personnes ont été arrêtées et la valeur de drogue saisis avoisine Rs 13.7 milliards, a fait ressortir Naveena Ramyad. Ainsi, elle a condamné ceux voulant salir la réputation de nos institutions. La Chief Whip est également revenue sur le travail effectué par l’ICAC et les cas de blanchiment d’argent ainsi que les arrestations et poursuites.
Avant d’ajouter que 80% des recommandations du rapport de la commission de drogue ont été implémentées. Le MSM est un gouvernement qui agit, a-t-elle souligné. Profitant de cette rencontre avec la presse, Naveena Ramyad a condamné l’hypocrisie de l’opposition qui depuis plus d’un an, ne siège plus sur le comité parlementaire de l’ICAC. Pour elle, l’opposition est douée que pour semer la zizanie et démissionner de leurs responsabilités.
En tant que patriote, il est malheureux de constater que l’opposition s’inquiète d’une seule chose : qui va devenir le prochain premier ministre et comment obtenir le pouvoir.
Fort heureusement, le peuple mauricien ne se laisse pas faire et il y a toujours de l’espoir pour un avenir meilleur, a-t-il fait ressortir.

Joe Lesjongard rassure sur la gestion de l’électricité.
Répondant aux questions de la presse, sur la transparence au niveau des enquêtes, Joe Lesjongard a indiqué que c’est vrai que la police tombe sous la responsabilité du Premier ministre. Mais les forces de l’ordre a un responsable de presse et c’est à lui de voir quelles sont les informations qui peuvent être divulguées.
Invité à parler sur la production et la consommation d’électricité, Joe Lesjongard a reconnu que la médiation avec Terragem n’a pas abouti. Mais la discussion ne s’arrête pas là. Depuis le 7 mars dernier, Terragem ne fournit plus d’électricité au CEB, c’est-à-dire depuis 9 mois. Beaucoup ont été dit sur le sujet, mais à aucun moment il n’y a eu de problèmes concernant la fourniture d’énergie car le CEB a déjà pris ses dispositions que ce soit pour la période hivernale ou estivale.
Les moteurs sont disponibles et le CEB n’aura aucun problème avec l’arrivée de l’été, a précisé le ministre des Utilités Publiques.
Fourniture d’eau : Campagne de sensibilisation pour faire face à la période sèche
Le niveau total de stockage d’eau dans nos réservoirs principaux au 10 novembre 2022, était de 54,62 millions de mètres cubes soit 59,2% de la capacité totale. Les niveaux moyens des eaux souterraines pour la période se terminant le 9 novembre 2022 montrent une tendance à la baisse et sont proches de la moyenne.
Ainsi le ministre Joe Lesjongard a expliqué que nous faisons face à une situation inquiétante comme c’était le cas en 2020. Pour faire face, le Contingency Plan de 2020 a été remis à jour. Bientôt une campagne de sensibilisation sera lancée. Puis des coupures seront envisagées, mais la CWA sera sur le pied de guerre pour aider la population.
De plus, explique le ministre des discussions ont déjà eu avec ‘l’irrigation authority’. Ensemble, ils ont convenu que l’eau de l’irrigation va être réduit à 50 % jusqu’à l’arrivée de grosses pluies.

 

 

Naveena

0 Comments

Laisser un Commentaire

HIPPISME : (7e Journée/avant course)

HIPPISME : (7e Journée/avant course)

Blackburn Roc est à craindre dans ce lot La course-phare de cet 7e acte sera disputée sur les 1450m, avec cinq partants du Benchmark 50+. En engageant deux chevaux, le yard...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne