Remise de diplômes chez Polytechnics: • Pravind Jugnauth : « La formule irréfléchie sous l’ancien régime d’un gradué par famille a accentué le problème du chômage »

by | Oct 1, 2022 | Edito, Opinion, Science et Tech

Cinq ans après sa mise en opération, l’heure est enfin venue pour l’Université Technique Mauricienne, de contempler le fruit de son travail. L’institution tertiaire qui ouvre des avenues professionnelles à la jeune génération, a commencé à faire des heureux et pas qu’un peu. En effet, cette université a procédé, dans l’après-midi du jeudi 29 septembre, à sa première cérémonie de remise de diplômes aux étudiants qui ont achevé leur cursus. L’évènement a été célébré, en grande pompe, en présence de quelques 1 300 invités et s’est tenu au Complexe sportif national de Côte d’Or, à Moka.

Au total, 371 diplômés ont terminé avec succès leurs programmes respectifs à Polytechnics Mauritius. Après plusieurs années d’études, cette première cohorte, a été récompensée pour leurs talents et résiliences dans différentes filières, à savoir ‘Health Sciences and Nursing, IT and Emerging Technologies, and, Tourism and Hospitality’. Pour cette première cérémonie de remises de diplômes, le Premier Ministre, Pravind Jugnauth, a honoré l’événement de sa présence. Etaient également sur place, la ministre de l’Éducation, Leela Devi-Dookun Luchoomun, le CEO de Polytechnics Mauritius, Yamal Matabudul, ainsi que d’autres personnalités éminentes et des proches des gradués.

Lors de son discours, le Premier ministre, a mis l’accent sur la transformation du système éducatif à Maurice et réforme menée par l’équipe gouvernementale actuelle. Pravind Jugnauth a fait ressortir que cette réforme est venue valoriser l’enseignement supérieure technique à Maurice. Elle aide également à éliminer la disparité entre l’offre et la demande sur le marché du travail. Pour le chef du gouvernement, il était primordial de remédier à l’adéquation entre l’emploi et les compétences en travaillant sur des projets innovants pour l’avenir.

 

« Une politique éducative sans recherche approfondie dans le passé »

Lors de son allocution, Pravind Jugnauth s’est attardé sur la mise en place de Polytechnics Mauritius, qui a ouvert ses portes à plus de 3 500 élèves depuis le début de ses opérations en 2017. Le Premier Ministre a soutenu qu’à cette époque, le pays devait faire face aux problèmes de chômage croissant des diplômés. Alors que parallèlement, il y avait une grave pénurie de talents technique dans certains secteurs en expansion. Le chef du gouvernement a fait ressortir que cette inadéquation était le résultat de la fameuse politique instaurée par l’ancien régime qui visait à produire un diplômé par famille. Selon lui, cette massification de l’enseignement supérieure, qui n’a pas fait l’objet de recherche approfondie, s’est soldée par un taux de chômage alarmant.

Le Premier Ministre a expliqué que c’est dans ce contexte que le gouvernement a mis en place Polytechnics Mauritius. Selon lui, il était important d’avoir une institution tournée vers l’avenir qui permet aux étudiants tout au long de leur vie d’être prêt pour l’industrie et pour la vie. Pravind Jugnauth s’est dit être extrêmement confiant que cette politique permettra de résoudre le problème de pénurie de main d’œuvre de cadre moyens et de répondre aux besoins du pays en quête de techniciens supérieurs. Cela avec un programme spécifique conçu en accord avec le besoin de compétences techniques et l’objectif de combler le fossé entre l’éducation et l’employabilité.

« Introduction d’un enseignement technique de haute qualité »

Le chef du gouvernement a souligné que le but était d’établir un système qui équipe les apprenants avec des connaissances innovantes et de pointe, et des compétences techniques pour une compétence accrue dans un environnement de travail dynamique. D’ajouter qu’il est important de s’assurer que tous nos jeunes possèdent des connaissances et des compétences qui peuvent être légués pour assumer différents types de travail tout au long d’une carrière. Et en même temps de faire ressortir que la réforme de l’éducation à travers cette institution a introduit un enseignement technique de haute qualité à Maurice. Il a aussi insisté sur le fait que la réforme en cours répond aux intelligences multiples.

Pour conclure, le Premier ministre a réitéré l’engagement du gouvernement à donner une nouvelle image à l’enseignement technique et à changer la perception du public afin que davantage d’étudiants s’inscrivent dans les formations techniques avancés offrant de bonnes perspectives de carrière. « En tant que jeunes, vous devez être ouverts au changement, rechercher constamment de nouvelles voies, faire preuve d’audace, d’agilité et de souplesse pour saisir les opportunités qui se présentent » a-t-il conseillé. Cela avant de lancer un appel aux diplômés pour devenir des professionnels axés sur l’industrie, des leaders tournés vers l’avenir et innovants, afin de contribuer à la transformation de l’île Maurice.

Le PM devait en dernier lieu féliciter les nouveaux diplômés et leur famille, ainsi que la direction et le personnel de l’institution qui les ont aidés tout au long de leur parcours. Il a souligné le travail acharné, les efforts et la résilience des diplômés au cours de leur parcours d’apprentissage malgré la prévalence des défis liés au COVID-19.

Leela Devi Dookun-Luchoomun : « Mon ministère s’efforce à créer des parcours pour que personne ne soit laissée pour compte »

La Vice Première Ministre et ministre de l’Éducation a également félicité les diplômés pour la ténacité et la résilience dont ils ont fait preuve durant leur parcours. Leela Devi Dookun-Luchoomun, a rappelé à ces derniers qu’ils ont terminé un cycle pour en commencer un autre. Elle a soutenu que le diplôme et les titres décernés constituent la base de la vie professionnelle. En outre, elle a observé que la vie professionnelle est un processus d’apprentissage continu et a souligné que le succès sera essentiellement déterminé par la rapidité avec laquelle nous sommes capables d’apprendre, de désapprendre et de réapprendre.

La ministre de l’Éducation a rappelé que le pays a besoin de citoyens réactifs et responsables, de personnes bien formées, entreprenantes et confiantes, prêtes à contribuer à l’économie et à servir la société, ainsi qu’à construire une culture de l’attention et de l’ouverture. « Mon ministère s’efforce de créer et de faciliter des parcours qui permettent d’entrer, de sortir et de revenir dans le système afin que personne ne soit laissée pour compte » a-t-elle souligné.

Yamal Matabudul : « la présence du PM à la cérémonie inaugurale envoie un signal fort quant à son engagement envers la jeunesse et son soutien à l’éducation polytechnique »

Le CEO de Polytechnics Mauritius, Yamal Matabudul  a lui insisté sur le fait que l’institution est une histoire en devenir, car elle dispense d’un enseignement technique supérieur par le biais de programmes de diplômes basés sur l’industrie, de carrières rémunératrices et spécialisées, de passerelles et de voies d’accès aux universités et qu’elle transforme les étudiants en techniciens supérieurs qualifiés et productifs et en êtres humains humbles et attentionnés.

Il a rappelé que c’est conformément à la vision du gouvernement, que l’université élabore ses programmes prioritaires et cela en fonction des secteurs émergents de l’économie. « Nous sommes encouragés par les partenaires industriels qui voient en nos étudiants leurs futurs réservoirs de talents et les encadrent en conséquence, a-t-il déclaré. En outre, Yamal Matabudul a soutenu que la présence du Premier ministre à la cérémonie inaugurale de remise des diplômes envoie un signal fort quant à son engagement envers la jeunesse et son soutien à l’éducation polytechnique. Il a également exprimé sa gratitude pour le soutien et les conseils indéfectibles du VPM Dookun-Luchoomun.

De plus, le CEO de Polytechnics Mauritius a annoncé que l’institution a l’intention de se spécialiser dans les domaines maritimes, l’aviation, l’agriculture intelligente, le sport ainsi que la robotique, entre autres.

 

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

L’hiver s’annonce tardif cette année

L’hiver s’annonce tardif cette année

Selon la station météorologique de Vacoas, l'hiver s’annonce un peu tard cette année-ci. Les météorologues ont prédit que l'hiver arrivera entre fin mai et début juin. Nous...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne