Message du PM à la Nation sur les allégations de Sniffing : « Rien que des fausses accusations orchestrées par quelques assoiffés de pouvoir »…

by | Aug 2, 2022 | Actualités, Politique

Dans un message à la nation, le mercredi 27 juillet dernier, le Premier ministre Pravind Jugnauth a donné sa version des faits et les raisons qui ont motivé un survey à Baie Jacotet. Le réseau de communication aurait des failles, selon ses informations, et c’est pourquoi le Gouvernement Mauricien a sollicité une assistance technique d’un pays ami soit la Grande Péninsule pour vérifier cette crainte. Le PM qui reconnait que les allégations de Sherry Singh sont diversement commentées prévient qu’il est dangereux de discréditer les institutions du pays. On fait le point.

Il a été court mais précis. Le Premier ministre Pravind Jugnauth a, lors de son message à la nation, diffusé sur les chaines de la MBC, mercredi dernier, balayé d’un revers de la main toutes les accusations portées contre sa personne et le gouvernement concernant « le soi-disant scandale sniffing ». « Je tiens à rassurer toute la population que ces accusations sont totalement fausses. Tout ce que je fais en tant que Premier Ministre, je le fais dans l’intérêt du pays, du peuple et de nos enfants », a-t-il déclaré.

En effet, dans son discours qui a duré un peu plus de cinq minutes, le Premier ministre a reproché à certaines personnes de semer le doute dans l’esprit de la population tout en discrédibilisant nos institutions. « Malgré le fait que j’ai répondu plusieurs fois à des questions, que ce soit au Parlement ou à la presse, je constate que certaines personnes continuent à faire de la démagogie et essaient de semer le doute dans l’esprit des mauriciens. Ce n’est pas bon du tout pour la réputation du pays et pour le bon déroulement du travail que le gouvernement est en train de faire », a-t-il déclaré.

D’emblée, Pravind Jugnauth a expliqué qu’en tant que Premier ministre, il ne devrait pas aborder des questions relatives à la sécurité nationale mais il s’est vu contraint de le faire en raison de la tournure des évènements. « En tant que PM, je ne suis pas supposé rendre publique les affaires concernant la Sécurité Nationale. Mais je me suis retrouvé dans l’obligation d’en exposer à la suite des actions délibérées, calculées et irresponsables de certains qui devront assumer leurs responsabilités plus tard. »

Problème de sécurité nationale

Pravind Jugnauth a expliqué que c’est après avoir appris qu’il y avait des problèmes touchant à la sécurité nationale, en avril dernier, qu’il a décidé de solliciter l’aide de l’Inde pour l’envoi d’une équipe de techniciens afin d’entreprendre un «survey» à la station de Mauritius Telecom (MT) à Baie du Jacotet. « L’année dernière, mon bureau a eu certaines informations sur la sécurité de notre réseau de communication et cela m’a amené à donner des instructions pour faire un ‘survey’ indépendant par des techniciens spécialisés », a-t-il précisé.

Dans la même foulée, le Premier ministre informe qu’il y a eu des échanges entre son bureau et l’ex-CEO de Mauritius Telecom sur ledit ‘survey’. « En avril de cette année-ci, il y a eu un Survey technique par des techniciens indiens, qui ont été accompagnés de ceux  de Mauritius Telecom à la Baie de Jacotet. Cette équipe a été recommandée par le gouvernement Indien à travers notre National Security Advisor », a-t-il ajouté.

D’ailleurs, Pravind Jugnauth a précisé que depuis 1983, l’Inde collabore avec Maurice sur les questions de sécurité sauf pendant la période allant de 1995 à 2000 quand le PM d’alors, Navin Ramgoolam, avait eu recours aux services d’un Britannique. « Dans le cas présent, il y avait bel et bien un problème de sécurité nationale et c’est pour cela que j’ai demandé des techniciens à l’Inde ».

« Des allégations sans fondement »

Poursuivant sa lancée, le PM se dit honteux de voir certaines personnes qui, dit-il, sont prêtes à trainer le pays dans la boue. « Quand j’entends les insinuations et les allégations d’interceptions des courriels, des conversations téléphoniques et des infiltrations dans les comptes bancaires, j’ai franchement honte. Ils trainent la réputation de notre ile dans la boue, heurtent notre image et nos relations envers les autres pays. Leurs allégations n’ont aucun fondement et c’est pourquoi  ils se cachent derrière les médias pour faire du cinéma au lieu d’aller vers les autorités concernées ».

A plusieurs reprises, Pravind Jugnauth a déclaré que ces allégations sont totalement fausses et sont l’œuvre « de personnes assoiffées de pouvoir » qui, au lieu de se confier à la police, comme il l’a fait, ont choisi de « faire du cinéma dans les médias ». Il a invité la population à ne pas croire à ces faussetés et à ne pas entrer dans des débats hystériques initiés par des personnes « qui peuvent en quelques minutes détruire ce qui a été construit en 54 ans ».

« Tout ce que je fais c’est dans l’intérêt du pays et de la population car je respecte nos institutions et la démocratie, ce qui nous a d’ailleurs permis de vivre dans la tranquillité et la stabilité », a dit le PM avant d’inviter les Mauriciens à apporter leur concours pour aider le pays à surmonter la situation difficile créée par le Covid-19 et la guerre en Ukraine. « Mon gouvernement et moi, nous donnons notre attention aux défis que nous devons relever pour sortir des conséquences de la Covid 19 et de la guerre en Ukraine. Je fais un appel à tous pour donner un coup de main pour traverser cette situation difficile que le monde entier  fait face. C’est cela notre priorité ».

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne