A Bois Marchand samedi, Pravind Jugnauth donne une cinglante réplique à Sherry Singh

by | Jul 3, 2022 | Actualités, Politique

 « Si li croire dans chaque mot qui line dire comme ene citoyen responsable et si li sérieux, li alle la police faire so déclaration »

  • « Un peu patience nous pou conne vrai raison de la démission du Maharajah », affirme-t-il
  • Le PM : « Je n’ai commis aucun acte de trahison. »
  • « Mo pou bel et bien fini mo mandat de cinq ans », déclare-t-il

C’est un Premier ministre très calme, souriant, serein, sur de lui-même et qui n’a pas froid aux yeux qui a réfuté et répondu aux allégations de l’ancien Chief Executive Officer (CEO) du Mauritius Telecom, Sherry Singh. Ce dernier, rappelons-le a accordé une interview explosive, vendredi soir à Radio Plus.

Le chef du gouvernement, qui a participé à la Journée Internationale des Coopératives 2022 à Bois Marchand, Terre Rouge, a expliqué qu’il a pris connaissance des propos de plus graves de son accusateur. Il a d’emblée dit ceci : « Si li croire dans chaque mot qui line dire comme ene citoyen responsable et si li sérieux, li alle la police faire so déclaration. Nous va guetter, un peu patience nous pou conne vrai raison de la démission du Maharajah’’. Il a ajouté « il peut me dénoncer si j’avais fait quelque chose d’illégale ou si j’avais commis une offense, mais, dira-t-il je n’ai commis aucun acte de trahison. »

D’autre part, Pravind Jugnauth a fait comprendre que : « Moi, je suis le Premier ministre et j’ai un Conseil des Ministres. Je suis à l’écoute de toutes les personnes. Or, je ne ferais pas ce que X, Y, Z me dicte. Je prends mes propres décisions, surtout au niveau du gouvernement.  On peut dire n’importe quoi… »  

Par ailleurs, le leader du MSM a soutenu que ses rencontres avec l’ancien CEO de MT n’ont plus lieu depuis longtemps, « Kan dernie fwa linn donn mwa so lopinion ek konsey ? ». D’autre part, il s’est dit indigner d’avoir appris sa démission de cette manière. « La desans deman ki li vine zwen mwa », a-t-il ajouté en précisant avoir appris le départ de l’ex-CEO de MT par les médias.

Pravind Jugnauth a, d’autre part, fait comprendre qu’il n’a commis acte de trahison, plus particulièrement en ce qui concerne les allégations de l’ancien CEO du MT à l’effet qu’il a refusé d’obtempérer à ses instructions pour autoriser un « third party à installer des équipements pour contrôler l’Internet Traffic du pays ».

Le chef du gouvernement a ajouté « Sherry Singh peut aller faire des déclarations en détails à la police. Moi aussi je donnerai ma version. » 

Par ailleurs, le Premier ministre a déploré le fait que Sherry Singh est tombé à un très bas niveau en attaquant les membres de sa famille. « Atak mwa… Atak mwa kom politicien me zot desann osi bas pou atak mo madam et mo zenfan », a-t-il soutenu. 

Concernant la performance du gouvernement et les déclarations de certains qui soutiennent que le gouvernement ne sera pas élu lors des prochaines élections générales, il a dit que nous vivons dans un pays démocratique et tout un chacun peut avoir son avis. Or, ‘’C’est le peuple qui décidera’’, a-t-il ajouté. 

Le Premier ministre a affirmé une fois de plus que le peuple lui a fait confiance et qu’il a un travail à accomplir. Ainsi, « mo pou bel et bien fini mo mandat de cinq ans », a-t-il dit pour faire taire ceux qui demandent sa démission. En outre, il a fait ressortir qu’on doit poser certaines questions à d’autres politiciens qui ne sont pas ses partenaires. 

D’autre part, le chef du gouvernement a rappelé que l’inflation continue d’affecter le monde y compris notre pays. 

S’agissant de la tenue des prochaines élections municipales, le Premier ministre a répondu qu’elles auront lieu en temps et lieu.

Pravind Jugnauth a également situé l’importance de la levée des restrictions sanitaires. Cependant, il a indiqué qu’on doit suivre et respecter l’hygiène et se protéger contre la contamination par rapport à certains pays où les cas de contamination continuent d’augmenter. 

Invité à répondre sur la tenue des congrès de mobilisation du MSM, le chef du gouvernement a avancé que le parti en décidera le moment venu. 

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne