Éducation: TRANSINVEST Construction Ltd offre deux bourses à deux étudiantes en ingénierie…

by | Jun 23, 2022 | Science et Tech

Soutenir l’épanouissement des femmes dans le domaine de la construction et des travaux publics. C’est dans cette optique que TRANSINVEST a choisi d’offrir deux bourses d’études destinées à deux étudiantes inscrites à la faculté d’ingénierie de l’Université de Maurice. Au-delà de cette aide financière, TRANSINVEST accompagnera également les deux étudiantes pendant toute la durée de leurs études grâce à des stages au sein de l’entreprise et en leur permettant d’utiliser le laboratoire tout équipé de la compagnie.

C’est à la suite d’un exercice de sélection comprenant deux interviews organisées par l’Université de Maurice et l’équipe de TRANSINVEST Construction Ltd que Tashyana Revatee Chelvanaigum et Tania Prosper, étudiantes en deuxième année de génie civil ont été sélectionnées pour cette bourse réservée aux éléments féminins.

Lors de la cérémonie, qui s’est tenue le jeudi 16 juin dernier à l’Université de Maurice à Réduit, Bertrand Hanauer, CEO de TRANSINVEST, a mis l’accent sur l’importance d’encourager les femmes à rejoindre le secteur de la construction. « On pourrait penser que le bâtiment et les travaux publics sont un milieu réservé aux hommes. Notre engagement : moins de pénibilité et plus d’intelligence conduit à une mécanisation du métier qui ouvre désormais les portes des emplois de terrain aux femmes. L’accompagnement que nous prodiguons à nos deux boursières allie la pratique et la technique, dans lesquels nous croyons fermement. A terme, cette collaboration, TRANSINVEST sponsorisera huit jeunes femmes de l’université chaque année. »

Pour l’actuel Vice-Chancelier de l’université de Maurice le Prof. Sanjeev Sobhee, cette collaboration est unique et entre dans la vision de l’établissement tertiaire, qui est d’encourager le rapprochement entre le monde académique et le monde du travail. « Je voudrais remercier TRANSINVEST pour l’accompagnement qu’elle va procurer à ces jeunes filles mais également pour son soutien à l’Université de Maurice pour permettre à nos élèves d’effectuer des stages sur le terrain. Ce frottement avec l’industrie ne peut qu’être bénéfique pour nos jeunes. »

Même son de cloche du côté de Reshma Rughooputh, la coordinatrice du projet à la faculté de Génie Civil de l’université de Maurice « Je pense que les filles doivent être encouragées à aller vers les métiers de la construction. A travers cet accompagnement, elles pourront avoir une expérience de terrain, qui est primordial dans ce secteur. »

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne