Suttyhudeo Tengur propose une compensation de 15% à ceux touchant Rs 9 500 à Rs 40 000…

by | May 20, 2022 | Economie

Le président de l’Association for the Protection of the Environment and Consumers (APEC), Suttyhudeo Tengur, soutient que le taux d’inflation continuera à grimper pour atteindre très probablement les 15% d’ici à décembre prochain. Il a ajouté que la crise russo-ukrainienne ne s’estompera pas dans les quelques mois à venir avec un Poutine bien décidé à maintenir ses attaques armées. Il a ainsi proposé au gouvernement d’accorder aux démunis et à ceux de la petite bourgeoisie – donc ceux touchant une mensualité de Rs. 9,500 à Rs 40 000 – une compensation de 15%.

Suttyhudeo Tengur a expliqué que le taux d’inflation, selon les dernières indications statistiques, a déjà franchi la barre de 10% pour atteindre 10,2%. Et les prix ne cessent de grimper et la corbeille de la ménagère devient de plus en plus lourde mais avec moins de denrées de base et bien plus cher à payer. Quelle ironie du sort !

Avec la décision du gouvernement d’allouer la somme de Rs. 4 milliards à la State Trading Corporation(STC) pour tenter d’endiguer la hausse des prix du carburant, l’Etat tente de jouer à l’équilibriste.

Le président de l’APEC a aussi soutenu que tout le monde sait qu’avec la pandémie Covid-19 depuis mars 2020, et avec la crise russo-ikrainienne, l’économie mondiale a pris un sérieux coup. La preuve : le taux d’inflation aux Etats Unis a touché la barre de 8,5% – year over year – en mars dernier gonflé à bloc par les coûts du carburant. Au Royaume Uni le taux est déjà de 7% alors qu’en Inde, l’inflation a atteint 6,95%. Donc, avec un tel tableau, c’est l’île Maurice qui tient la vedette !

La situation risque de devenir dramatique pour les Mauriciens au bas de l’échelle si le gouvernement ne vient pas avec des mesures urgentes pour mettre un frein à l’appauvrissement des Mauriciens. Plusieurs propositions sont dans l’air dont, offrir des bons d’achat aux démunis, leur offrir des sacs de denrées de base en nature, ou encore leur verser une somme mensuelle sur une base temporaire…Mais toutes ces mesures risquent d’entrainer des dépenses supplémentaires à l’Etat.

Kreepalloo Sunghoon, président de la Small Planters Association :

«Il faut réinventer le système de la production des légumes à Maurice»

Le président de la Small Planters Association, Kreepalloo Sunghoon, a  déclaré  que le gouvernement et les autorités concernées doivent apporté un changement de ‘policy’ à l’égard des planteurs de cannes à sucre et de légumes.

Concernant les planteurs de cannes à sucre, il a déclaré qu’on doit mettre beaucoup d’emphase sur la production des cannes à sucre. Il a ainsi souhaité que ces derniers bénéficient de Rs 3 200 par tonne de canne produit et que le gouvernement accorde une attention particulière au ‘Replantation Scheme’.

Kreepalloo Sunghoon a aussi laissé entendre qu’il faut stabiliser les prix des fertilisants et des pesticides pour le bien être des planteurs. Il a situé l’importance de la création d’une Land Bank afin d’encourager les planteurs de cannes à sucre à réaliser leurs projets.

Par la même occasion, le président de la Small Planters Association a soutenu qu’il fait réinventer le système de la production des légumes. Selon lui, la planification de la production des légumes et les informations pour les planteurs s’avèrent nécessaire afin qu’il n’ait pas des pénuries. Il s’est également prononcé en faveur de l’importation des semences. D’où l’importance de la création d’une ‘Seeds Industry’ dans notre pays.

D’autre part, Kreepalloo Sunghoon a exprimé son opinion sur le stockage des produits. Il a aussi fait comprendre qu’on doit développer des nouveaux créneaux. Soulignant que le transfert de la technologie est aussi important pour les planteurs des légumes, il a indiqué que le Wholesale Market de Wootoon doit être opérationnel dans les meilleurs délais.

Le président de la Small Planters Association a aussi souhaité que les autorités revoient le système d’irrigation y compris le Canal Rights Act.

Sanjay BIJLOLL

 

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne