Maneesh Gobin : Maurice n’est pas et ne sera jamais une terre d’accueil pour les trafiquants de drogue ou les criminels peu importe leurs origines

by | May 1, 2022 | Actualités, Faits Divers, Politique

La conférence de presse hebdomadaire du MSM a été l’occasion pour les membres du gouvernement de remettre les pendules à l’heure, concernant les récents événements. Animée par les ministres Maneesh Gobin, Fazila Jeewah-Dareeawoo et Joe Lesjongard, cette conférence a permis au gouvernement de délivrer un message clair et simple à la population afin de mettre fin aux démagogies.

L’Attorney General Maneesh Gobin, a tout d’abord mis les points sur les “i”, concernant l’affaire du Slovaque, Peter Uricek. Il a expliqué que le gouvernement ne s’est pas prononcé à ce sujet, plus tôt, car il y avait une affaire en Cour. D’abord, a-t-il dit, Interpol avait émis un « Red Notice » au sujet de Peter Uricek, car l’Organisation internationale de police criminelle l’a statué comme étant un fugitif recherché à des fins de poursuites et on le qualifie de dangereux. L’Interpol avait demandé à ce qu’il soit retourné dans son pays pour faire face à la justice. 

Selon Maneesh Gobin, il y avait deux charges contre lui. Il serait recherché pour trafic des produits illicites, telle la méthamphétamine et qu’il ferait partie d’un réseau/groupe de criminels.  Toujours selon les renseignements reçus, c’est un membre d’un gang qui est lié à un trafic de 480 kilos de méthamphétamine d’une valeur de 16.8 millions d’euros. 

Parlant de son retour au pays, selon l’Attorney-General, Maneesh Gobin, le Court Order concerne le Deportation Act et l’Extradition Act. Sauf qu’il y a une troisième procédure sous l’Immigration Act. L’article 6 et l’article 9 (A), donnent l’autorité le droit de retirer le statut de résident pour le retourner dans son pays. C’est une disposition faite selon la discrétion absolue du Premier ministre. Je suis confiant qu’on n’a enfreint aucune disposition légale. Au sujet de l’ordre du juge sur la déportation et l’extradition, l’affaire a été référée au DPP. Tout dépend de ce que va faire le DPP. Mais je réitère que tout a été fait dans la légalité », a expliqué longuement Maneesh Gobin.

Poursuivant, le ministre a soutenu que « Maurice n’est pas et ne sera jamais une terre d’accueil pour des trafiquants et les criminels. »

  1. Varma c’est son avocat, on le laisse faire son travail. Mais hier, M. Ramgoolam s’est prononce à ce sujet «  qui li croire so regime  sa, qui au pouvoir ? Qui nous laisse bane trafiquants reste Maurice ? A coz noune déporte li, lerla Misié Ramgoolam so leker pe fermal ?

D’ajouter que Maurice a tout fait pour sortir de la liste rouge et la liste grise, maintenant il faut à tout prix rester prudent. Il est hors de question de remettre en jeu notre réputation.

Peter Uricek : Son titre de séjour pas renouvelé

Par ailleurs, le Bureau du Premier ministre a également émis un communiqué, hier, concernant l’affaire de Peter Uricek. Il revient sur l’ordre chronologique des événements. 

On peut y lire les faits évoqués par le ministre Maneesh Gobin lors de la conférence de presse du MSM, d’hier.

De plus, on explique aussi que le 19 avril 2029, Peter Uricek avait obtenu un permis de résidence pour 3 ans et il était employé à Maurice par Euro-Cola. 

Or, les dernières recherches ont révélé qu’Euro Cola est une société fictive ayant déclaré une perte de Rs 48 532 et des actifs totaux de Rs 128 509 roupies pour l’année financière se terminant au 30 juin 2022.

Toutefois, au moment de l’expulsion légale de Peter Uricek du territoire mauricien, une procédure d’extradition engagée par le procureur général était et est toujours pendante à son encontre devant le tribunal de district de Port-Louis. L’affaire sera entendue le 11 mai 2022.

Néanmoins, vu ‘l’occupation Permit’ du slovaque a pris fin le 18 avril et sachant qu’il était recherché dans son pays, les autorités mauriciennes, n’ont pas renouvelé son titre de séjour, sous la section 6(1) et 9A (8), de l’Immigration Act.

Ainsi, dans l’après-midi du 26 avril, la cour suprême a émis un ordre au Passport and Immigration Office, pour « deporting the applicant (Peter Uricek) from Mauritius without complying with provisions of the Deportation Act ; and (ii) extraditing the applicant and/or removing him from Mauritius prior to the conclusion of the Extradition hearing ( cause no.1670/2022) before the district court of Port-Louis.

Message on ne peut plus clair : Peter Uricek n’a été ni déporté ni extradé encore moins expulsé du pays par l’État, le Premier ministre, le Passport and Immigration Officer, l’Attorney General ou le directeur de l’aviation civile.

Fazila Jeewah-Daureeawoo : un gouvernement qui est toujours à l’écoute de sa population

Mis à part le cas de Peter Uricek, la conférence de presse du gouvernement était axée sur la situation économique actuelle. La ministre de la Sécurité sociale, Fazila Jeewah-Daureeawoo a rappelé que la situation est globale est difficile.

COVID, guerre, changement climatique… les prix ne peuvent que prendre l’ascenseur.  « Nous faisons face à une situation économique sans précédent. Et nous, en tant que gouvernement responsable avec à sa tête un Premier ministre responsable, nous sommes à l’écoute et ne cessons d’aider les plus vulnérables depuis 2014. »

Fazila Jeewah-Daureeawoo en a profité pour rappeler les différentes mesures mises en place par le gouvernement dont les pensions, les aides aux entreprises, les allocations, les food packs, le plan Marshall… 

Et, maintenant plusieurs subventions sur une liste de produits pour aider les Mauriciens dans ces moments difficiles. 

Joe Lesjongard blâme le MTC 

Pour sa part, le Président du MSM, Joe Lesjongard, a blâmé le Mauritius Turf Club d’être à l’origine de la situation au Champ de Mars.

«Lorsqu’un régulateur comme la Gambling Regulatory Authority donne des conditions il faut les respecter. Maintenant faute de licence, la Municipalité de Port-Louis a repris la concession. Et vu que le MTC veut respecter toutes les conditions, la GRA refuse de donner la licence, car il ne peut plus organiser les courses, »a -t-il avancé. 

Le ministre indique que cette décision découle d’une enquête et de plusieurs plaintes des turfistes. « Nou’nn pran langazman pou met lord », a soutenu le ministre des Utilités publiques et président du MSM,

En ce qu’il s’agit du non-paiement des salaires des travailleurs du club, Joe Lesjongard soutient que « le gouvernement est favorable à ce que la saison hippique reprenne, mais il faut qu’elle reprenne dans des conditions établies », a-t-il fait comprendre.

Dans la foulée, il rappelle qu’avec l’émergence de la pandémie dans le pays, le gouvernement a déboursé Rs 15,5 millions pour le Wage Assistance Scheme des employés du MTCSL.

0 Comments

Laisser un Commentaire

José Mourinho « reste » à la Roma

José Mourinho « reste » à la Roma

Cette fois, il n'a pas annoncé son départ après avoir remporté une Coupe d'Europe avec un club italien. Tout juste lauréat de la Ligue Europa Conférence à la suite de la...

La LFP se paye la la Liga et Javier Tebas

La LFP se paye la la Liga et Javier Tebas

Elle s'est fait attendre, mais elle ne manque pas de répartie. Après avoir été tancé par Javier Tebas et la Liga, qui envisagent un recours à la suite de la prolongation de...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne