Joe Lesjongard : « Les accusations de XLD sur la commission electorale sont très graves »…

by | May 23, 2022 | Politique

·       « La reprise de la saison hippique est pour bientôt », dixit-il

Le ministre du Tourisme Joe Lesjongard a fait une virulente sortie contre le leader de l’Opposition Xavier-Luc Duval pour ses critiques émises à l’encontre de la commission électorale. C’était lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement qui a eu lieu dans la matinée du samedi 21 mai 2022 au bâtiment du Sun Trust à Port-Louis. La ministre de l’Egalité des genres, Kalpana Koonjo-Shah était également présente.

« Depi eleksyon 2019, l’Opposition pe tape systematikmen lor Commission electorale. Zot ine adopte enn strategize dangereux pou pei. Xavier Duval et Navin Ramgoolam pe continuer mank respect bann instition ki responsab eleksion dans nou pays. Li pa fer honneur à nou pays », a-t-il déploré.

Que XLD demande des excuses

Revenant sur la Private Notice Question (PNQ) de Xavier-Luc Duval au Parlement, mardi dernier, le porte-parole du gouvernement dit noter que la Commission Electorale a émis un communiqué, le vendredi 20 mai 2022, pour tirer les choses au clair par rapport à la teneur de la PNQ du leader de l’opposition. « Bann accusation ki le leader de l’Opposition ine fer contre la Commission électorale li extrêmement grave. Mo demande moi si pa li pa bizin demande excuse a l’institution qu’est la commission électorale », poursuit-il.

Joe Lesjongard a aussi déclaré qu’à ce jour, l’opposition a perdu toutes les affaires de pétitions électorales déposées en cour. « Leurs allégations n’ont jamais été prouvées », a-t-il dit. L’élu de la circonscription no 4 (Port-Louis Nord/Montagne-Longue) a aussi précisé que lors des législatives de 2019, il y avait des agents de tous les partis politiques présents dans les salles de votes et aucune plainte n’avait été portée concernant les votes des Bangladeshis ou autres maldonnes. Il a déploré le commentaire de Xavier-Luc Duval sur les travailleurs étrangers qui sont au bas de l’échelle et vulnérables et qui peuvent se laisser « acheter ».

D’emblée, le ministre du Tourisme s’est également appesanti sur le du secteur énergétique et les négociations entamées avec Terragen. « La compagnie Terragen, par le biais de ses avocats, a fait une demande de médiation avec le CEB. Bien évidemment, les avocats du CEB sont en train d’étudier l’aspect légal de cette médiation », a-t-il précisé. Cependant, Joe Lesjongard dénonce les agissements de certains leaders politiques qui sont en train de semer la zizanie dans le pays. « Ki sanla ti dirige pays en 1998 ? C’était un gouvernement dirigé par Navin Ramgoolam. Sa lepok la kan contrat Terragen ti signé, CEB pa ti mem impliqué dans bane negociation », a-t-il fait savoir.

Malgré le contexte difficile, il n’y a pas eu de pénurie au niveau des denrées de base, ce qui démontre les efforts entrepris par le gouvernement pour le bien-être de la population  dira Joe Lesjongard. « L’Opposition ena tendance fer dimoune croir ki problem la ziss dans Maurice ek ki le GM pa pe kapav gere problem la. C’est tout faut. Il n’y a aucune pénurie de quoi que ce soit dans le pays. Certaines personnes au sein de l’Opposition sont en train de rapporter des fausses informations en vue de provoquer des facteurs à descendre dans la rue », dixit-il.

D’autre part, avec la pandémie de la Covid-19, le président du MSM demande aux Mauriciens, dans la mesure du possible de venir en aide aux personnes moins fortunés.

Joe Lesjongard a également fait état des démarches en cours pour la reprise de la saison hippique. Il annonce que la reprise des activités au Champ de Mars sera pour bientôt.

Toujours lors cette conférence de presse, la ministre Kalpana Koonjoo-Shah a lancé un appel à la population pour dénoncer les cas de violences domestique. « Mo réitère mo l’appel envers la population ki zot ena ene devoir morale principalement pou zot vine rapporte bane cas de violence ki zot au courant pe dérouler. Ena enn comite de haut niveau ki fine présidé par le Premier Ministre li mem. Cela démontre l’engagement du gouvernement å éliminer ce fléau de la société mauricienne.» La ministre a aussi soutenu que l’Opposition tente de faire croire à la population que la situation économique est difficile uniquement à Maurice

La ministre de l’Egalité des Genres a aussi rappelé les efforts consentis par le gouvernement pour diminuer les effets des guerres en Ukraine sur la société mauricienne. « Dans parlement ena enn membre l’Opposition ziss pou fer sensation, li amenn enn sousou ek enn bringelle line montrer sa dans parlement. Je pense que beaucoup de personnes utilisent des fertilisants pour la plantation de légumes, Une des raisons pourquoi les prix de certains légumes sont chers », dixit-elle.

Commentant la Protection against Domestic Violence Act, la ministre Kalpana Koonjoo-Shah dit attendre le feu vert du bureau du commissaire de police pour finaliser les amendements à apporter å cette loi.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne