Décès de Karl Offman, ex-président de la République : Retour sur son parcours et les moments forts de sa vie…

by | Mar 13, 2022 | Actualités, Politique

Il reste à ce jour l’unique membre de la communauté kréole à avoir
été chef de l’Etat depuis l’accession à la République en 1992…
Karl Offman, ex-président de la République et figure
incontournable de la politique locale s’en est allé. Il s’est éteint à
l’âge de 81 ans dans la matinée du samedi 12 mars 2022, date qui
coïncide avec le 54 e anniversaire de l’indépendance du pays et les
30 ans depuis son accession au statut de République. Karl Offman
est mort des suites d’une longue maladie. L’occasion pour Le
Xournal Dimans de revenir sur son parcours et les moments forts
ayant marqués sa vie…

Le pays a perdu un illustre fils du sol dans la matinée du samedi 12 mars 2022.
Il s’agit de Karl Auguste Offmann, un politicien respectable qui a occupé le
poste de président de la République, entre le 25 février 2002 et le 1ᵉʳ octobre
2003 sous le régime MSM/MMM. Fils de Laurent Offmann et d’Émilie
Armourgom, Karl a trouvé naissance le 25 novembre 1940. N’ayant pas né avec
une cuillère en argent dans la bouche, il a dû faire d’énorme sacrifice afin de
réussir dans la vie.

Parcours académique
Issue d’un milieu modeste et d’une famille nombreuse car ses parents avaient
sept enfants, Karl Offman a connu une enfance plutôt difficile. Comme
l'enseignement secondaire n'était pas gratuit à l’époque, sa famille n'avait pas
les moyens de couvrir les frais d'éducation de ses six autres frères et sœurs.
Ainsi, lorsque Karl a terminé ses études primaires, il a choisi de concourir pour
une bourse afin de poursuivre ses études. Elève brillant, il a alors remporté une
bourse d’apprentissage en génie mécanique décernée par le gouvernement en
1956 et a obtenu un siège au collège Royal de Port-Louis. Après ses études
secondaires, il s’est fait inscrire au collège technique de Floréal où il a étudié la
mécanique.

Parcours professionnels
C’est en 1963 que Karl Offman s’est lancé dans le monde du travail. Il a intégré
la Mauritius Railways Department où il a travaillé dans les chemins de fer.
Quelques mois plus tard, il a rejoint le groupe de presse La Sentinelle en tant
que technicien dans le département de l’imprimerie. En 1979, il quitte son

poste à La Sentinelle et rejoint l’imprimerie du Père Laval, une entreprise
appartenant au Diocèse de Port-Louis, en tant que directeur. Il a occupé ce
poste jusqu’en 1983. De 1983 à 1986, il a été le directeur du quotidien
Socialiste, une publication qui appartenait à un parti politique. En 1975, il
obtient le Diplôme de Sciences Politiques et Sociales à Claver House, Londres.

Son engagement dans l’église
Militant actif dans la section mauricienne de la Jeunesse ouvrière chrétienne
(JOC) dans les années 1960 et au début des années 1970, il œuvre en faveur du
sort des ouvriers à Maurice, mais aussi en Afrique. Son militantisme dans la
JOC lui vaudra plusieurs voyages sur le continent africain, mais aussi européen.
D’ailleurs, en 1964, il a été sélectionné par la branche mauricienne de la
Commission mixte de l’océan Indien pour participer au premier cours
international de formation. A son retour de ce stage en 1965, il est nommé
membre de la Commission des études africaines. De 1966 à 1968, il a été
responsable de la coordination des activités de la JOCI dans les îles de l'océan
Indien et de 1966 à 1969, il a été membre de l'équipe africaine et du comité
exécutif.

Un mariage atypique
Karl Offman s’est marié le 24 octobre 1969 avec Marie Rose Danielle Moutou
(née le 31 août 1948) qu’il avait rencontrée quatre ans plus tôt à la chorale de
l’église de Cassis. Le jour de son mariage, contrairement à ses contemporains,
il se rend à pied à l’église et repart également à pied avec sa jeune épouse.
Cette dernière est décédée le 19 août 2018 à l’âge de 69 ans.
Le couple a eu deux fils, Gilles Bernard (né le 21 juillet 1971) et Hans Erick (né
10 février 1974). Ce dernier n’est malheureusement plus de ce monde.

Carrière politique
C’est en 1976 que Karl Offman se jette dans la marmite politique. Il participe
aux élections générales, tenues cette année-là, sous la bannière de l’Union
démocratique mauricienne (UDM) dont le chef de file était l’avocat Guy Ollivry.
Malheureusement, il n’a pas été élu lors de ses élections.
Deux ans plus tard, il se joint au Parti Socialiste Mauricien (PSM) mené par
Harish Boodhoo. Aux législatives de 1982, le MMM en alliance avec le PSM
rafle les 60 sièges à pourvoir. Karl Offman est élu dans la circonscription n° 17
(Curepipe/Midlands).

Aux élections générales de 1987, il n'a pas été élu après s'être présenté comme
candidat de la coalition MSM-Parti Travailliste dans la circonscription n°16.
Toutefois, il a été repêché grâce au Best Loser System.
En septembre 1991, il est réélu dans la circonscription n°16 en tant que
candidat de la coalition MSM-MMM, battant ses rivaux dont Sir Gaetan Duval,
Marie-France Roussety et Motteepath Fowdur.
En 1995, Karl Offman s’est présenté à nouveau aux élections générales sous la
bannière de l’alliance MSM-RMM. Il a été battu dans la circonscription no 16
par le trio Lallah, Sakaram et Arouff-Parfait de la coalition travailliste-MMM.

Un fidèle du MSM
Depuis qu’il s’est jeté dans l’arène politique, Karl Offman a juré fidélité au
MSM. D’ailleurs, il faut le rappeler qu’après la cassure entre le MMM et le PSM
en 1983, il était parmi ceux qui avaient aidé Sir Anerood Jugnauth à lancer le
Mouvement Socialiste Militant (MSM). Ce dernier l’a d’ailleurs récompensé
pour sa fidélité au MSM en de nombreuses occasions. Depuis que Maurice a
accédé au poste de la République et à ce jour, Karl Offman fut l’unique
membre de la communauté Créole à avoir accédé au poste de Président de la
République.

Durant sa carrière politique, Karl Offman a occupé plusieurs portefeuilles
ministériels, dont celui de la Planification économique et du Développement
(août 1983) ; ministre de la Sécurité sociale, de la Solidarité nationale et des
Institutions de réforme (janvier 1988 – 1991) et Chief Whip du gouvernement
(1988 – 1991).

De plus, il a occupé les fonctions de secrétaire général du MSM de 1991 à 1995
avant de devenir président du parti Soleil de 1996 à 2000.
Après sa défaite au législative de 1995 dans le deuxième 60-0 dans
l’histoire du pays, Karl Offman s’occupera par la suite dans un
premier temps de l’imprimerie du Sun, alors organe de presse du
MSM. Il fait alors parti d’un trio avec Showkatally Soodhun et Nando
Bodha qui sont restés proche de feu Sir Anerood Jugnauth pour
rebâtir le parti et le mener vers d’autres succès électoraux dont celui
de septembre 2000. Il ne sera alors plus jamais candidat à une joute
électorale mais son nom est proposé pour la présidence de la
République à la fin du mandat de Cassam Uteem. Toutefois, ce
dernier refuse de signer la loi anti-terroriste et démissionna. Ce qui

permis à Karl Offman de devenir président de la République le 25
février 2002. Il occupera cette fonction jusqu’au 7 octobre 2003
avant de passer le flambeau à Sir Anerood Jugnauth.
Karl Offman est l’unique Chef de l’Etat issue de la communauté kréol
en 30 ans de République. Homme de confiance de Sir Anerood
Jugnauth, il était très respecté au MSM où il avait assumé les
fonctions de président.

Il nous a quitté ce samedi matin du 12 mars 2022 à l’âge de 81 ans.
Les funérailles de l’ancien Président de la République aura lieu en ce dimanche
13 mars 2022. L’équipe de Le Xournal présente ses sincères condoléances à la
famille endeuillée et tout ceux qui sont affligés par cette disparition.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne