Recount au No 19, l’élection d’Ivan Collendavelloo confirmé une nouvelle fois

by | Feb 1, 2022 | Actualités

Il n’y a pas eu de miracle lors du «recount »  des voix pour les élections au No 19 qui se sont déroulés ce mardi 1er février. Ivan Collendavelloo a remporté haut la main une fois de plus son duel face à Jenny Adebiro. Cette dernière est tombée de son nuage après s’être déjà vue, il y a quelques temps de cela comme député de la circonscription Stanley/Rose-Hill. Il y a certes eu des couacs comme le manque de 73 bulletins avec seulement 28 096 bulletins contre 28 169 bulletins en 2019. Pourquoi y-a-t-on retrouvé un bulletin avec trois votes MMM du No 1 dans les urnes du No 19 ? Ou encore ces deux autres bulletins du No 19 sans le sceau de la Commission Electorale. Alors que les partisans et dirigeants du Muvman Liberateur jubilaient dans la victoire, la candidate battue et ses conseillers légaux se sont enlisés dans une démarche de contestation légale.

Dans ses premières déclarations, juste après une conversation avec le Premier ministre, Ivan Collendavelloo a confirmé sa volonté de poursuivre le travail du ML avec le gouvernement. Il affirme avoir « le sentiment d’un gâchis des institutions. Beaucoup d’argent ont dû être dépensés qui n’étaient pas nécéssaire ». Il a évoqué « la faillite des institutions mais la volonté de l’électorat a été respecté. Qu’on arrête de parler d’élections truquées au n° 19 » . Ivan Collendavelloo affirme ne pas craindre l’affaire confiant que l’ICAC ne trouvera rien contre lui.  Il a tenu à saluer la candidate Jenny Adebiro tout en soutenant que même si on avait ajouté les votes litigieux, cette dernière n’aurait pu le battre.  L’écart est de 80 voix désormais entre Ivan Collendavelloo (8945) et Jenny Adebiro (8865). Pour le leader du ML, le travail continue.

Plus tôt, le Private Parliamentary Secretary (PPS) qui est membre du Muvman Liberater a fait le déplacement au collège GMD Atchia à Port-Louis pour assister au recomptage des bulletins de vote de la circonscription n° 19 (Stanley/Rose-Hill) aux dernières législatives. « Recount » opposant Ivan Collendavelloo et Jenny Adebiro, candidate battue du Mouvement militant mauricien (MMM). « La population attend le résultat final. Ivan a été élu démocratiquement par le peuple. (…) D’après les médias, je constate que le résultat sera le même que ce qu’ il était au début », a déclaré Ismaël Rawoo.

Toolsyraj Benydin, qui se présente comme le président du Muvman Liberater, a annoncé la « victoire » d’Ivan Collendavelloo. « C’est une très grande victoire. L’avenir s’annonce prometteur (…). Ivan  Collendavelloo est un grand leader », a-t-il déclaré.

A Minority Voice/Le Xournal, nous savourons cet instant et  l’esprit démocratique qui a animé ce recomptage.  A début Jenny Adebiro, qui affichait un large sourire à la sortie de la cour, était arrivée en 4ème position après le décompte, derrière Paul Bérenger, 14 368 voix, Deven Nagalingum 9 250 voix, et Ivan Collendavelloo , 8 959. La candidate mauve, elle, avait récolté 8 867, soit seulement 92 voix de moins que l’ancien adjoint au Premier ministre… Le tout sur 28 169 bulletins dépouillés.

Dans un jugement rendu le mardi 10 novembre dernier par les juges Aruna Narain et Denis Mootoo, la Cour suprême a ordonné à ce que 24 paragraphes de la pétition électorale, logée par Jenny Adebiro contre Ivan Collendavelloo, soient rayés.

 

Lesdits paragraphes concernent les allégations entourant la compilation irrégulière du registre électoral, le choix de la date de législatives du 7 novembre 2019 et les bulletins de vote retrouvés hors des salles de vote après les élections.

Les juges ont statué que ces paragraphes sont sans rapport avec la demande de Jenny Adebiro, qui est pour un nouveau décompte des votes au n° 19. Les juges ont ajouté que les paragraphes en question risquent de retarder encore plus les travaux autour de la pétition de la candidate battue du Mouvement Militant Mauricien (MMM) au n° 19 (Stanley / Rose-Hill).

Par ailleurs, les juges ont statué que l’autre demande d’Ivan Collendavelloo pour le gel de la pétition électorale n’est plus d’actualité. Car le jugement concernant la demande de révision judiciaire de Roshi Bhadain a déjà été rendu.

Il convient de souligner qu’Ivan Collendavelloo avait logé une motion pour le gel de la pétition électorale et la radiation de certains paragraphes du document qu’il juge « vague, frivole et contrariant » Il avait souhaité que la radiation des paragraphes 10, 12 à 25, 30 à 55 et 57 à 65.

Nous l’avons dit Jenny Adebiro, c’est «ene bon dimoune » à qui nous souhaitons une longue et fructueuse carrière politique.  Mais la véritable question qu’elle doit se poser, comment se fait-il, qu’elle en tant que candidate du MMM, le même parti que Paul Bérenger récolte 5, 501 voix de moins que ce dernier. Cela alors qu’ils sont candidats dans la même circonscription. Jenny Adebiro n’a pas été battue par les 92 voix d’écarts qui la sépare du leader du Mouvement Libérater mais surtout des 5501 votes que son leader a récoltés et que les militants lui ont sèchement refusé.  C’est la véritable histoire dans cette affaire.

Même Deven Nagalingum devrait s’inquiéter de cette stratégie Bérengiste qui le devance de 5118 voix. Oui car il s’agit d’une stratégie des propriétaires du MMM. Sinon comment expliquer que la novice Joanna Bérenger puisse battre le secrétaire général et aspirant Premier ministre aux dernières élections générales. Elle récolte 15 060 voix, se faisant élire en tête de liste du No 16. Vacoas/Floréal, détrônant au passage un certain Nando Bodha et reléguant Ajay Gunness à une honteuse septième place avec 9 957 votes seulement. Ce qui représente 5 103 voix de moins que la madame Bérenger. Est-ce que c’est cela la fraude électorale ?

Ce n’est pas parce qu’il y a trois M dans le MMM qu’il y a de la méritocratie dans ce parti. Le MMM de Paul Bérenger est encore contrôlé par ce dernier sur le plan politique et stratégie. Mais en ce qui concerne les membres, les militants-coltar, c’est Joanna Bérenger qui tire les ficelles et qui décide de tout.

Akot Soldat Lalit Militant serre nou le rein nou marsé, vous autres ? Ne cherchez pas midi à quatorze heures.  Alle servi zot T-Square.

Bonanga Lilongwe

0 Comments

Laisser un Commentaire

Honorons la maman…

Honorons la maman…

Je suis né et demain... je repars. Pour moi, les nuits ont été trop courtes pour me faire songer à tous ses bienfaits. Et les jours s'écoulent très vite sans me permettre un...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne