Olivier Thomas, ‘the right person at the right place’ au Centre Culturel Nelson Mandela…

by | Dec 21, 2021 | Actualités, Opinion, Politique

Récemment nous avons malheureusement perdu le Dr Raja Mahadewoo, victime de Covid. Le Dr était connu pour avoir mené de nombreux combats sur différents plans politiques, économiques et sociaux. Le nombre d’éloges à l’égard de cet homme après son décès était impressionnant.

Mais à Le Xournal, ce qui nous dérange, c’est que si cet homme avait tout le soutien de tous ces gens, pourquoi n’a-t-il jamais été élu dans une élection.

Et l’exemple le plus choquant est le cas d’Olivier Thomas. On l’accuse de tous les noms, (traitre par exemple), car il a choisi de rejoindre le MSM. La question qu’on devrait tous se poser est qui a trahi qui ? Si on aimait tellement Olivier Thomas, pourquoi on ne lui a pas fait élire au No. 20. Est-ce qu’en 2019, Franco Quirin, Karen Foo Kune valaient mieux que Olivier Thomas. S’il était élu en 2019, Olivier Thomas aurait pu maintenir ses plans politique. Un plan qui a séduit beaucoup à en croire les réseaux sociaux mais qui n’a pas séduit beaucoup encore si on se fie aux résultats des élections.

C’est cette hypocrisie qui dérange. On demande à tous les jeunes politiciens de ne pas intégrer des partis politiques mainstream mais à la fin, c’est toujours des partis politiques mainstream qui arrivent à faire élire leurs candidats.

Aurait-on eu la même réaction si Olivier Thomas avait rejoint le MMM ou le PMSD.

C’est un fait que tous les jeunes politiciens qui ont décidé de braver la politique active n’ont pas été élus. Prenons exemple de Harshani Mahadoo. On a débité toute sorte d’insultes sur elle après qu’elle ait décidé de plaquer Bhadain et le Reform Party. Si on aimait autant Harshani, elle aurait au moins pu sauver sa caution au No.12 lors des dernières élections. Idem pour Leevy Frivet au No. 1. Acclamait par beaucoup comme un jeune et nouveau venu, il a fini en bon dixième derrière les trois blocs de parties politiques mainstream.

Il faut cesser avec cette hypocrisie !

Et dans le cas d’Olivier Thomas, le gouvernement a eu raison de le nommer au Centre Culturel Nelson Mandela.

Il le mérite, il a toutes les qualités, ‘the right person at the right place’. C’est incroyable de penser qu’Olivier Thomas est à la tête d’une institution qui concerne des esclaves et la domination des colons, Si l’esclavage a été aboli, la mentalité des colons perdurent toujours, et là nous nous n’attaquons pas à des blancs mais à toute personne hypocrite qui était contente de voir Olivier Thomas sur Facebook avec quelques 3 000 votes et qui soudain le déteste parce qu’il a rejoint le pouvoir.

Le MMM n’aurait jamais donné un ticket à Oliver Thomas. Le copinage est à son plein comble dans ce parti. Le PMSD fait de même. Pravind Jugnauth a été le seul à avoir remarquer le dévouement d’Olivier Thomas. Les gens de Canot et Albion ont vu sa capacité pendant les périodes de zones rouges, due à la COVID.

Et Olivier Thomas a raison de dire qu’il ne se laissera pas faire.

« Kan ti pran esklav lor bato pou amenn Moris ti demann zot papie ? Pourtan batiman ki esklav ti monte ankor prezan ziska zordi. Pena personn pou kapav pwint mwa ledwa lor kouma relev loner nou bann anset. Mo sir ki avek lekip nou pou ressi trouv enn bon stratezi pou ki  kreol kontign rezonn dan leker ek lavi dimounn pou nou lavenir. «Swit a mo nominasion antan ki prezidan sant Nelson Mandela, mo tenir a remersie Premie minis pou so konfians, ek sa rann mwa bien fier ki mo pou kapav kontribie a lavansman kiltir afrikin ek kreol. Mo pou pran plis konesans avek linstitision ek so bann manb ek fer zot gagn plis detay lor vizion ek travay ki nou pou amene pou lavansman nou pei ek so kiltir. Mo ena osi enn panse spesial pou enn konbatan ki finn kit nou resaman me travay ki linn finn akonpli pou sa koz-la pou kontigne avanse. Mersi Jean Yves Violette “”.

Le Xournal est convaincu qu’Olivier Thomas est le digne successeur de notre regretté ami Jean-Yves Violette et qu’il fera même mieux, qu’en déplaisent à beaucoup !

 

Capitaine Domato

 

 

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne