Propos choquants sur les handicapés : Grosse colère des Mauriciens contre l’internaute Rubina Seetharamdoo…

by | Oct 29, 2021 | Faits Divers

Il semblerait que Rubina Seetharamdoo, connue comme Chachi Rubina, n’ait pas retenu la leçon. Au mois de juin, cette habitante de St-Pierre avait été relâchée contre une caution de Rs 50 000 après sa comparution en cour, où une charge provisoire de « using telecommunication equipment to show a message which is abusive » avait été retenue contre elle. Chachi Rubina a récidivé.
Dans une vidéo postée sur sa page Facebook durant la semaine écoulée, l’internaute s’est une nouvelle fois attaquée aux personnes en situation de handicap. Elle a affirmé que « les personnes handicapées ne sont pas créées par Dieu, vu que toute chose engendrée par lui est d’une perfection ». Durant les heures qui ont suivi le partage de sa vidéo, plusieurs plaintes ont été enregistrées dans diverses postes de police à travers l’île, ainsi qu’aux Casernes centrales.
Les propos de cette internaute a également suscité l’indignation de la ministre de la Sécurité social, Fazila Jeewa-Daureeawoo. Cette dernière a d’ailleurs porté plainte contre Rubina Seetharamdoo. Condamnant vigoureusement les propos de l’internaute, la ministre de tutelle, juge inacceptable les propos de celle qui a récidivé. « Un officier de mon ministère a portė plainte à la police le mercredi 20 octobre. Encore une fois, je condamne les propos de Rubina Seetharamdoo. Nous avons pris toutes les mesures qui s’imposent et nous suivons la situation de très près », avance Fazila Jeewa-Daureeawoo.
Ce n’est que dans l’après-midi du vendredi 22 octobre 2021 que la police a procédé à l’arrestation de l’auteure de ces propos choquants contre les handicapés. Rubina Seetharamdoo a passé une nuit en cellule policière. Le lendemain soit le samedi 23 octobre 2021, l’habitante de St Pierre a fait savoir aux policiers qu’elle ne se sentait pas bien. Ces derniers l’ont alors conduit à l’hopital de Candos où elle est actuellement admise. Selon une source policière, on apprend que l’auteure des propos homophobes sera bientôt inculpée sous une charge de « breach of ICTA Act ».
Sollicitée pour une réaction, Anishta Seesurrun, responsable de l’ONG Flame of Phoenix remercie la police pour avoir agi promptement dans cette affaire. « Je condamne avec force les propos de Chachi Rubina sur facebook. Ce n’est pas la première fois qu’elle tienne de tels propos à l’egard des handicapés. Avec son arrestation, j’attends à ce qu’elle soit jugée et punie pour ses actes », affirme la travailleuse sociale.
Par ailleurs, avec cette affaire, Anishta Seesurrun réitère un pressant appel au gouvernement pour venir de l’avant avec une loi pour le contrôle des réseaux sociaux et souhaite vivement l’introduction du ‘Disability bill’ au parlement.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Budget Day : le mardi 7 juin à 16h00

Budget Day : le mardi 7 juin à 16h00

Les travaux de la séance parlementaire de ce mardi 24 mai ont été ajournés au mardi 7 juin, à 16h, pour la présentation du Budget 2022-2023. Il n’y aura donc pas de séance...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne