Afghanistan: rencontre entre les talibans et les représentants européens et américains ce mardi…

by | Oct 12, 2021 | Monde

En Afghanistan, le nouveau régime afghan cherche à rompre son isolement diplomatique, c’est pourquoi ses dirigeants vont rencontrer des responsables de l’Union européenne (UE) et des Etats-Unis mardi à Doha.
Les dirigeants talibans vont rencontrer des responsables de l’Union européenne (UE) et des Etats-Unis mardi à Doha, le nouveau régime afghan cherchant à rompre son isolement diplomatique.
« Demain (mardi), nous rencontrerons les représentants de l’UE. Nous avons des réunions positives avec des représentants d’autres pays », a déclaré Amir Khan Muttaqi, ministre taliban par intérim des Affaires étrangères, lors d’une conférence dans la capitale qatarie, ce lundi.
« Nous voulons des relations positives avec le monde entier. Nous croyons en des relations internationales équilibrées. Nous pensons qu’une telle relation équilibrée peut sauver l’Afghanistan de l’instabilité », a ajouté le responsable, selon une traduction en direct de son discours, du pachtoune vers l’anglais.
Cette rencontre aura lieu à Doha et inclura des représentants des Etats-Unis, a précisé la porte-parole de l’UE Nabila Massrali, sans préciser le nombre ni les fonctions des délégués européens.
« Echange informel »
« Il s’agit d’un échange informel, au niveau technique. Il ne constitue pas une reconnaissance du “gouvernement par intérim” », a-t-elle ajouté.
Selon elle, cet échange devrait « permettre aux Etats-Unis et aux Européens d’aborder des problèmes » tels que la liberté de déplacement pour les personnes désirant quitter l’Afghanistan, l’accès à l’aide humanitaire, les droits des femmes et empêcher l’Afghanistan de devenir un sanctuaire pour les groupes « terroristes ».
L’UE cherche avant tout à prévenir un « effondrement » de l’Afghanistan, a déclaré le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell à l’issue d’une réunion ministérielle. « Nous ne pouvons pas nous contenter de regarder et d’attendre. Nous devons agir, et rapidement », a-t-il ajouté.
Le nouveau régime islamiste, arrivé au pouvoir en Afghanistan en août, n’a été reconnu par aucun pays. Mais face à l’imminence d’une grave crise humanitaire dans ce pays entièrement dépendant de l’aide internationale après vingt ans de guerre, les manœuvres diplomatiques se multiplient.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne