La Mauritius Shipping Corporation Ltd réclame plus de Rs 3.4 M à son ancien chairman Sudesh Lallchand…

by | Sep 26, 2021 | Faits Divers, Société

Sudesh Lallchand ne se serait pas gêné à se récompenser lui-même, alors qu’il était président de la Mauritius Shipping Corporation Ltd (MSCL) C’est du moins ce que pense cette instance qui a servi à ce proche de Nando Bodha une mise en demeure. La MSCL réclame plus de Rs 3.4 à Sudesh Lallchand qui aurait pris des décisions, visant à offrir des récompenses financières a d’autres directeurs et à lui-même, sans l’aval des actionnaires notamment l’Etat, la Mauritius Ports Authority, la State Investment Corporation et l’Economic Development Board.
Selon la mise en demeure servie, Lallchand avait, en tant que Président, institué un ‘Rewarding Performance Scheme’, en octroyant des gains sur les profits de la MSCL à lui et à d’autres directeurs de ce corps paraétatique. Il est question de 0.75% sur le montant des profits de la compagnie et Lallchand se serait remercié généreusement, avec la coquette somme de Rs 294,639 à deux reprises en 2017.
D’autres montants ont été payés à des individus dans le cadre de la restructuration de MSCL et toujours sans informer les actionnaires et bien sûr, sans leur approbation. La MSCL estime que de mars 2017 à octobre 2019, Lallchand aurait payé lui-même plus de Rs 3.4 M sans aviser les actionnaires et ces derniers lui demandent de restituer cette somme ou sinon il fera face à un procès en cour suprême.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne