Développement touristique: Odysseo le plus grand Océanarium de l’Océan Indien se trouve à Les Salines…

by | Sep 2, 2021 | Actualités, Opinion

Pravind Jugnauth soutient que ce projet vient améliorer l’offre
touristique du pays
« Une relance économique rapide est à notre portée ; ensemble,
nous allons relever le défi » affirme le PM

Un terminal, construit au coût de Rs 770 millions, accueillera
quelques 45 000 croisiéristes d’ici 2022/23

Pravind Jugnauth donne l’assurance de son soutien sans faille au
secteur privé…
Dès ce lundi 6 septembre, les Mauriciens pourront découvrir les
merveilles de l’écosystème marin, avec l’ouverture au grand public de
l’Odysseo. Ce plus grand océanarium de l’Océan Indien, a été
officiellement inauguré au début de la semaine par le Premier
ministre, Pravind Jugnauth. Se situant à Les Salines, Port-Louis, ce
projet réalisé par le groupe Eclosia et Cleer Reef International, a été
mis sur pied après des investissements à hauteur de Rs 585 millions.
Aménagé sur une superficie de 1,5 hectare de terrains, cet espace de
loisirs et de découverte se veut aussi être une plateforme pour
s’instruire.

Odysseo subjugue et offre une image époustouflante de l’océan. C’est
une véritable immersion dans les couleurs du monde sous-marin que
propose cet océanarium, avec ses 45 bassins, pourvus de 2 millions de
litres d’eau, principalement de mer. Une véritable mise en valeur de la
flore et de la faune de l’Océan Indien qui invite les Mauriciens et
autres visiteurs à apprécier quelque 3 500 spécimens d’animaux
marins (sur les 10 000 prévus à terme), et ainsi prendre conscience de
la nécessité de tout faire pour mieux la préserver.

C’est d’ailleurs le message derrière le slogan adopté par Odysseo,
« Connaître, aimer, protéger », soit connaître les trésors de notre
écosystème, les apprécier et les respecter pour ainsi mieux les
protéger. Une façon d’essayer de changer les mentalités et de faire
comprendre que l’océan n’est pas juste un vaste étendu d’eau, mais un
écosystème complexe et précieux, composé d’êtres vivants, qu’il faut
préserver. Ainsi, on peut admirer des magnifiques bassins avec une
multitude de spécimens de poissons et autres animaux marins, allant
des poissons-chats de mer rayés aux requins à pointe noire en passant
par les méduses et les coraux.

L’Odysseo permet aussi aux visiteurs de vivre des expériences
uniques à travers le Touch Pool ; des bassins tactiles où il sera
possible d’avoir un contact avec les animaux marins. D’une plongée
dans les lagons à une immersion dans les profondeurs de l’océan, en
parcourant les habitats des animaux marins et les coulisses, sans
oublier les plateformes pédagogiques à la fois instructives et ludiques,

qui permettent un apprivoisement de la faune et de la flore, une visite
à Odysseo est un voyage magnifique qui enchantera les visiteurs 

Lors de la cérémonie d’inauguration, qui a eu lieu en présence de
nombreuses personnalités publiques, le Premier ministre a souligné
dans son discours, que cet océanarium va parfaitement en ligne avec
la vision du gouvernement de moderniser le pays, valoriser le
patrimoine maritime et respecter la détermination à préserver
l’écosystème marin. Il a expliqué que la protection de la faune et de la
flore est au cœur des priorités du gouvernement et que cette initiative
du secteur privé confirme l’engagement de tout un chacun de protéger
la biodiversité. L’Odysseo, a-t-il ajouté, est un symbole de la volonté
de participer à la valorisation du patrimoine marin et la protection de
l’écosystème marin.
Pravind Jugnauth a fait ressortir que la mission première d’Odysseo
est d’emmener les Mauriciens à la découverte du monde sous-marin
et leur faire prendre conscience des enjeux de l’écosystème marin. Il a
dit avoir noter avec satisfaction que les promoteurs se sont engagés
également dans des projets de conservation tels que la régénération
des coraux ; dans la sauvegarde des mangroves ; la réduction de la
pollution de plastique et dans les soins de tortues blessés.
Le chef du gouvernement a aussi affirmé que l’océanarium sera un
pôle de recherche marine et favorisera la création d’emplois
dans les secteurs d'activités liées à la mer. Il a souligné que ce projet
permettra à Maurice de s’enrichir en connaissance concernant l’aqua-

biologique. De plus, il a annoncé que le ministère de l’éducation
proposera dans le futur, un nouveau réalignement du cursus scolaire
sur des nouvelles disciplines liées au monde aquatique. Selon lui, à
l’avenir, de nouveau métier qui n’existait pas à Maurice, feront leur
apparition.
D’autre part, Pravind Jugnauth a fait ressortir que ce projet répond
également à des attentes touristiques car il y a une forte demande de
loisirs à caractère éducatif, culturel et écologique. De ce fait,
l’océanarium contribuera à améliorer les éventails touristiques à
Maurice, a-t-il précisé.  Il a fait ressortir qu’en ligne avec l’objectif de
promouvoir l’économie bleue, l’océanarium qui est situé à proximité
de terminal de croisière, permettra d’accueillir davantage de
paquebots de croisière à Port-Louis, dès l’année prochaine. Ce
terminal, construit à un coût de Rs 770 million, accueillera quelque 45
000 croisiéristes d’ici 2022 et 2023, a-t-il ajouté.
Ainsi, revenant sur les développements en cours dans la capitale, le
Premier Ministre a affirmé que Port-Louis sera doté de tout pour
attirer les visiteurs. Le chef du gouvernement a précisé qu’avec ce
nouveau terminal de croisière, ce sont quelques 4 000 croisiéristes qui
peuvent venir visiter cet endroit d’un coup. « Pour l’année 2022/23,
45 000 croisiéristes sont attendus. Ce sera un lieu incontournable, car
des boutiques se trouvent juste à côté. Il y a également la station de
Metro Express, le Victoria Urban Terminal et des terres qui seront
développées par Landscope dans un proche avenir », a-t-il indiqué.

Pravind Jugnauth devait faire ressortir qu’une relance économique
rapide est à notre portée ; ensemble, nous allons relever le défi, dira-t-
il.
Pour sa part, le Chief Executive Officer du groupe Eclosia, M. Cédric
de Spéville, a fait ressortir que l’Odysseo est un projet unique à
Maurice qui a pour but de mettre en valeur la richesse de la faune et la
flore de l’océan Indien et de sensibiliser les visiteurs sur l’importance
et la fragilité du monde aquatique. L’océanarium, a-t-il déclaré,
permettra au grand public de découvrir les différentes facettes de la
vie sous-marine et de comprendre le fonctionnement de l’écosystème.
De son côté, Michel de Spéville a souligné que c’est un rêve vieux de
25 ans qui se réalise. Stéphane Robert, le directeur général de
l’Océanarium Mauritius Limited a, pour sa part, affirmé que c’est
avant tout un projet éducatif.

A savoir que l’idée de mettre en place cet oceanarium à Maurice date
depuis plus de 20 ans, avait indiqué Cédric de Spéville, CEO du
groupe Eclosia. Mais ce n’est que trois ans de cela que les choses ont
commencé à se concrétiser. Lors de son allocution, le Premier
Ministre, Pravind Jugnauth, avait aussi soutenu que le gouvernement
continuera à offrir tout son soutien dans des actions de la sorte, en lien
avec la protection de l’environnement. Il a d’ailleurs déclaré que le
gouvernement a accordé des incitations fiscales pour permettre aux
Mauriciens d’avoirs des prix réduits afin d’accéder à l’océanarium
pour les huit prochaines années.

0 Comments

Laisser un Commentaire

L’affaire retournée à la Cour Industrielle

L’affaire retournée à la Cour Industrielle

Jean Christian Chellen poursuit Sotravic Ltd. Suite à son renvoi sommaire, Jean Christian Chellen a poursuivi Sotravic Ltd en Cour Industrielle et obtenu des indemnités de...

La Guinée équatoriale sèche l’Algérie

La Guinée équatoriale sèche l’Algérie

Pour la deuxième journée de ce groupe E de la Coupe d'Afrique des nations 2021, la Guinée équatoriale a créé l'immense sensation de ce dimanche en s'imposant face à...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne