Alan Ganoo rassure que la photo sur laquelle figure Pravind Jugnauth et Navin Ramgoolam n’a aucune raison d’être sujette à des inquiétudes…

by | Aug 25, 2021 | Politique

« Avec cette équipe gouvernementale et le travail qui est effectué, le Premier Ministre est sûr que le peuple renouvellera son mandat »
« Pravind Jugnauth n’a pas besoin d’une nouvelle alliance surtout pas d’une opposition désemparée »
Ce samedi 21 août 2021, c’est le ministre des Affaires étrangères qui a animé la conférence de presse du gouvernement. Alan Ganoo a rencontré la presse et s’est livré à une séance très intense d’échanges d’informations avec les journalistes, au bâtiment du Trésor. Plusieurs sujets ont été abordés et éclaircis. Parmi on note, le rapport du gouvernement face à la crise afghane depuis que la situation a dégénéré en Afghanistan avec le retrait des troupes américaines et le régime des Talibans à la tête du pays ; les démarches de son ministère pour s’assurer qu’aucun Mauricien n’est en danger dans le pays mais aussi l’arrêt sur image entre Pravind Jugnauth et Navin Ramgoolam, lors de la réception commémorant l’Indépendance de l’Inde, le 15 août 2021 à la haute commission indienne. Dans cette lancée, il a laissé entendre à l’assistance présente, la position du gouvernement face à ce mandat.
C’était une question à laquelle, il n’aurait pu échapper mais en sa tenace capacité à rebondir sur n’importe quel sujet, le ministre a créé l’évènement. Alan Ganoo devait être interrogé, par les journalistes, principalement sur la conversation entre Pravind Jugnauth et Navin Ramgoolam dimanche dernier, après qu’une photo montrant les deux protagonistes en pleine discussion et d’humeur joviale. Cette photo, rappelons-le, avait suscité d’innombrables commentaires et enflammé la Toile.
Et, lorsque les journalistes ont voulu savoir si ce rapprochement sur image pourrait entrevoir une alliance entre le MSM et le PTR, car depuis la prise de cette photo, le spectre d’un gouvernement d’unité nationale est venu sur le tapis, Alan Ganoo a balayé d’un revers de main cette rumeur.
Ganoo a expliqué qu’il s’agissait simplement d’une conversation entre deux personnes civilisées. Pour lui cette photo n’a aucune valeur ou connotation politique. « C’est une forme de civilité que deux adversaires politiques discutent. Ce n’est pas parce que nous sommes des adversaires politique, qu’on ne peut pas se serrer la main et discuter. Je ne pense pas que Pravind Jugnauth a un agenda pour négocier une alliance politique » a-t-il dit. Et d’ajouter qu’une fête n’est pas le lieu adéquat pour créer des alliances. « mo pa croir ki dan fete kot tou dimoun prezan ki de lider pou coz lalians ou politik. Si ti bizin coz lalians pa ti pou fer li la. Mo pli sir zot in pren nouvel en tant ki dé dimoun civilize ».
Alan Ganoo a également ajouté que c’est tout à l’honneur du Premier ministre, d’être parti adresser la parole, à Navin Ramgoolam, ancien chef de gouvernement. Il a expliqué que Navin Ramgoolam était le seul membre de l’opposition présent à la cérémonie et que c’est par politesse que Pravind Jugnauth est allé lui tenir compagnie. « J’étais là au moment de la photo et Navin Ramgoolam était seul en tant que membre de l’opposition à ce cocktail. C’est malheureux que Paul Bérenger et le leader de l’opposition ne sont pas venus. A un certain moment, et c’est tout à l’honneur du Premier ministre, il a quitté tout le monde pour aller parler à Navin Ramgoolam » a avancé Alan Ganoo.
Alan Ganoo a, en outre, insisté sur le fait qu’il n’est pas inquiet de voir Pravind Jugnauth se débarrasser de ses alliés actuels pour forger une nouvelle alliance. Il a fait ressortir que le gouvernement devra être à la tête du pays, pour encore trois ans et demi et qu’à la fin, elle aura un très bon bilan à présenter. « Avec les décisions qui sont prises et la façon dont Pravind Jugnauth dirige le gouvernement, il n’a pas besoin d’une nouvelle alliance, surtout face à une opposition désemparée, désunie et groggy » a-t-il souligné. Pour Alan Ganoo, en son for intérieur, Pravind Jugnauth est certain qu’il peut gagner les prochaines élections et rester Premier ministre avec l’équipe actuelle. Il a affirmé que chaque gouvernement peut passer par des moments difficiles mais que le peuple prendra en compte toute la situation avec les résultats lors du jugement des urnes ».
Auparavant, le ministre des Affaires étrangères, Alan Ganoo, est revenu sur la crise afghane depuis que la situation a dégénéré en Afghanistan avec le retrait des troupes américaines et le régime des Talibans à la tête du pays. Le ministre devait affirmer que lors de la réunion du conseil des ministres de la SADC le 13 et 14 août 2021, Maurice a confirmé son soutien à la cause palestinienne et a contesté la proposition du secrétaire général de l’Union Africaine de nommer Israël comme observateur.

Concernant des Mauriciens qui seraient en Afghanistan, Alan Ganoo a fait ressortir que, jusqu’ici, aucune demande de rapatriement ou d’appel de soutien n’a été fait. Ce dernier d’ajouter : « Le ministère a pris contact avec une seule Mauricienne en Afghanistan qui n’a demandé aucune aide. Toutefois, le ministère reste en contact avec elle ». S’agissant du choix des candidats pour les élections municipales, le ministre a confirmé que les partenaires de l’alliance ont effleuré le sujet.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne