Maurice ratifie la Convention No 190 de l’ILO sur la violence et le harcèlement…

by | Jul 8, 2021 | Actualités, Opinion, Société

• « 2003 et 2021 sont des jalons pour notre pays qui s’engage à ce qu’aucun de ses travailleurs ne soit soumis à aucune forme de violence sur son lieu de travail »

Maurice a, au cours de cette semaine, ratifié la Convention No190 de l’ILO (International Labour Organisation) sur la Violence et le Harcèlement. Une cérémonie virtuelle s’est tenue à cet effet au Ministère des Affaires Etrangères au Newton Tower à Port Louis. Ratification effectuée par le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, via visio-conférence avec le Directeur de l’ILO, Guy Rider (intervenant depuis Genève).
Présence des syndicalistes
Les représentants des travailleurs, divers syndicats (Reaz Chuttoo, Jane Ragoo, Deepak Benydin et Radhakrishna Sadien) qui ont été partie prenantes de cette initiative, étaient aussi présents à cette cérémonie.
Notre île marque une fois de plus l’histoire en devenant le premier pays de l’océan Indien et le troisième du continent africain à ratifier la très attendue Convention élaborée par l’ILO sur la violence et le harcèlement dans le monde du travail.
2003 et 2021 sont des jalons dans l’histoire de Maurice qui a pris la décision audacieuse de s’engager à ce qu’aucun de ses travailleurs ne soit soumis à aucune forme de violence sur son lieu de travail.
L’histoire se souviendra qu’en octobre 2003, Maurice était représenté à une réunion d’experts à la demande du Conseil d’administration de l’ILO en vue de rédiger un « code de pratique sur la violence et le stress dans les secteurs des services ». Suite à l’élaboration d’un tel code, certaines parties de celui-ci ont été incorporées dans notre Loi du Travail – la Workers Rights Act, offrant une protection renforcée contre les formes de violence à tous les travailleurs privés et fonctionnaires du pays, y compris les travailleurs migrants.
Pandémie de la Covid-19
Dans la période mouvementée actuelle caractérisée par l’adoption ou le développement de nouvelles technologies, les changements dans les méthodes de travail et plus particulièrement durant la pandémie du Covid-19 avec des dizaines de millions de pertes d’emplois couplées à un nombre de morts similaire parmi la population mondiale, cette convention arrive à point nommé et est comme une bouffée d’air frais pour les travailleurs du monde entier contre une multitude de violences qui étaient autrefois indéfinies ou mal définies.
La décision de Maurice d’être parmi les premiers pays à ratifier la présente convention est preuve de sa volonté d’infliger des amendes et des peines d’emprisonnement 4 fois plus sévères que pour tout autre délit ou infraction à la législation du travail contre les auteurs de toute forme de violence à l’encontre des travailleurs dans le cadre de leur travail au titre de la Convention.
Objectif du millénaire
Lors de sa 53e réunion du 18.12.2020, le Cabinet a approuvé la décision de ratification de la Convention sur la violence et le harcèlement, 2019 (n° 190) et l’adoption de la Recommandation sur la violence et le harcèlement, 2019 (n° 206).
Maurice, conformément à son obligation constitutionnelle envers l’ILO, a déposé un document à ce sujet sur la table de l’Assemblée nationale le 23 mars 2021. Une correspondance avait déjà été transmise le 07 mai 2021 au ministère des Affaires étrangères pour engager le processus de ratification.
Maurice a par ses actions montré la voie à d’autres pays afin qu’aucun travailleur ne devrait être privé de sa dignité au vrai sens du terme et la présente Convention fournit amplement de mécanismes, de mesures et de recours pour atteindre cet objectif du millénaire.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Deux Bangladais portés manquants…

Deux Bangladais portés manquants…

Ils n’ont plus donné signe de vie depuis le 6 fevrier 2021. La police est actuellement à la recherche de Mohammed Sumon Miah et de Siful Akan MD, deux ressortissants...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne