Le Mauritius Emerging Technologies Council Bill, voté sans amendement, mercredi au Parlement…

by | Jul 16, 2021 | Actualités, Opinion, Société

Ravi Dhaliah : « Le gouvernement veut assurer le développement et adopter des technologies émergentes en vue de relancer l’économie nationale »
Le « Mauritius Emerging Technologies Council Bill » a été voté, sans amendement, mercredi à l’Assemblée nationale. Lors des débats, plusieurs parlementaires de la majorité et ceux de l’opposition ont exprimé leurs opinions sur ce projet de loi. Pour certains, ce projet de loi vise à promouvoir la recherche de haut niveau dans le domaine des technologies émergentes.
Le PPS de la circonscription No 7 (Piton/Rivière-du-Rempart) et celle du no 9 (Flacq/Bon-Accueil), Rajanah (Ravi) Dhaliah, a, d’emblée, affirmé que ce gouvernement a un mandat clair sous le leadership visionnaire de Pravind Jugnauth pour moderniser le pays. Le Premier ministre avait promis à la nation qu’il transformerait l’économie en une ‘economy in the league of high-income countries’, dominés par la technologie et l’innovation, qui rehaussent les niveaux de la croissance, d’égalité et la partage de la prospérité.
‘Fourth industrial revolution’
Mettant l’accent sur le programme gouvernemental, il a dit ceci : “Government will further invest in and promote cutting edge technologies including Artificial Intelligence, robotics, blockchain and internet of things, as our country embraces the dictates of the fourth industrial revolution”.
Le PPS de la circonscription No 7 et 9 a souligné que Pravind Jugnauth est conscient de la nécessité de favoriser les technologies émergentes afin de mieux faire face aux défis du 21e siècle. « Nous ne pouvons ni arrêter l’émergence technologique ni se permettre de rester complaisant face aux technologies émergentes et à leurs défis. C’est la raison principale pour laquelle ce gouvernement a présenté ce projet de loi afin de fournir le cadre légal – juridique et institutionnel approprié – pour faire face aux problèmes liés aux technologies émergentes », a-t-il dit.
Le Premier ministre a aussi affirmé que ce projet de loi a pour but d’agir comme un centre d’excellence pour assurer la promotion, le développement et adopter des technologies émergentes à Maurice en vue de relancer l’économie nationale. « Maurice a lancé avec succès son premier satellite, MIR-SAT-1, le 22 juin 2021 – cela a été marqué comme un événement technologique et d’innovation historique dans le parcours de transformation numérique de ce gouvernement. Le MIR-Sat-1 aidera à développer les connaissances sur la technologie des satellites et sur la façon de recueillir et de traiter efficacement les données terrestres et océaniques de l’espace », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, le PPS s’est appesanti sur le fait que ce projet est une étape importante pour aider Maurice à mettre en place sa propre infrastructure spatiale pour s’attaquer aux problèmes de priorité nationale identifiés par le gouvernement. « De la surveillance des océans et de la gestion optimale des ressources océaniques, comme la lutte contre l’épuisement des poissons dans la zone économique exclusive mauricienne à l’atténuation des catastrophes naturelles. Les satellites sont l’un des outils les plus essentiels pour mieux comprendre notre planète. Il s’agit d’une mission historique pour Maurice et sert de modèle pour d’autres petits États insulaires », a-t-il souligné.
Mission pionnière
D’autre part, Ravi Dhaliah a fait comprendre que cette mission pionnière est le début de grandes choses à venir, et nous sommes impatients de voir les capacités et l’infrastructure spatiale du pays se développer dans les années à venir.
Selon le PPS, la Mauritius Research and Innovation Council, en collaboration avec la Mauritius Amateur Radio Society, s’est concentré sur la sensibilisation aux “STEM” pour initier les jeunes Mauriciens à la technologie satellitaire et spatiale et sensibiliser Maurice aux nombreuses possibilités de ces domaines. « De l’organisation d’une série d’ateliers de formation pour les élèves du secondaire sur la construction d’une antenne satellite simplifiée à la promotion des femmes dans les “STEM” à travers d’autres activités. Le renforcement des capacités en “STEM” au sein de la population est essentiel pour aider à soutenir la vision du pays d’être une nation spatiale », a-t-il dit.
Ravi Dhaliah a ainsi encouragé les organisations, faisant partie du secteur public et privé, d’innover et adopter des ‘emerging technologies’ afin d’améliorer le ‘service delivery’, de rehausser le niveau de la productivité et d’assurer le ‘business continuity’.
Il a conclu en disant que :“ The best preparation for tomorrow is to do today’s work well so that when an opportunity knocks, you will be able to open the door. If a door does not exist, build a door. This Bill will, in fact, build and open the door for emerging technologies by providing the necessary legal and institutional framework. It will pave the way for the safe adoption of emerging technologies that will address the daunting challenges facing the Republic of Mauritius”.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne