Corine Naick (chanteuse) : Une voix mauricienne en France…

by | Jul 20, 2021 | Edito, Opinion, Société

Donnez-lui un micro, fermez les yeux et laissez opérer la magie. Corine Naick est de celles dont la vie rime avec le verbe chanter. D’origine mauricienne, cette pétillante jeune femme, qui a posé ses valises en France, est une véritable passionnée de la musique. Un virus qu’elle a contracté depuis sa tendre enfance. Reconnue dans l’Hexagone comme une « chanteuse prometteuse », elle fait son petit bonhomme de chemin. Portrait…
Elle est dévorée par une passion… pour le chant. Depuis sa tendre enfance, un fervent désir habite son cœur : celui de devenir chanteuse. De crier au monde qui elle est, de se raconter, de s’exprimer à travers la musique. Elle, c’est Corine Naik, une Roche-Boisienne de naissance qui vit actuellement en France. « Le fait que j’aime la musique n’est pas le fruit du hasard car je suis issue d’une famille de musiciens et de musiciennes. D’ailleurs, lorsque j’étais plus jeune, mes oncles et tantes, qui sont des artistes, m’emmenaient souvent avec eux lors de leurs tournés artistiques. C’est à partir de ce moment que j’ai eu le coup de foudre pour la musique et tout ce qui concerne le domaine musicale », a-t-elle fait ressortir.
Comme de nombreux artistes, Corine a fait ses premières prestations dans sa paroisse, à Roche-Bois. « Lorsque j’étais plus jeune, mes parents étaient dans la chorale de la paroisse et ils m’emmenaient souvent avec eux aux répétitions. En grandissant, j’ai intégré la chorale, où j’ai pu développer ma voix et par la même occasion, chanter dans des évènements organisés par la paroisse », se remémore la jeune chanteuse. Cette dernière précise également que durant ses années scolaires, elle s’est vue offerte la chance de faire découvrir son talent de chanteuse lors de différentes fêtes qu’il y a eu dans son école comme pour la fête de l’indépendance ou encore celle de la musique.
Sa première scène…
Les années passent et son amour pour la musique grandit de plus en plus. En effet, à l’âge de 14-15 ans, la pétillante Roche-Boisienne a intégré le Mouvement de l’Enfance, une organisation proposant divers activités ludiques et artistiques pour enfants et jeunes. Ici, elle a eu la chance de développer davantage sa voix et d’exprimer son talent. « A travers des différentes activités qu’organisaient les responsables du Mouvement de l’Enfance, j’ai pu perfectionner davantage ma voix et me familiariser avec certains instruments de musique. Aussi, c’est à travers de cette organisme que je suis montée pour la toute première fois sur une scène. A cette époque, on avait présenté un spectacle de danse et d’animation », a-t-elle soutenue.
L’aventure française de Corine
C’est dans les années 90 à l’âge de 18 ans que Corine, ses frères, sœurs et ses parents, ont quitté Maurice pour aller vivre en France. Ainsi, ils se sont installés dans le département des Yvelines à l’ouest de Paris en France. Là-bas, Corine a suivi différentes formations notamment dans la petite enfance ainsi que dans l’animation pour les enfants et adolescents menant à un diplôme. « Après mes études, j’ai pris de l’emploi comme assistante des professeurs auprès des enfants en maternelle », a-t-elle déclarée. Entretemps, elle s’est mariée et elle a fondé une famille.
Elle remporte le titre de Miss Océan Indien
En 1991, Corine a participé à un prestigieux concours de beauté à Rouen en France. La jeune Roche-Boisienne de naissance s’est vue décernée le titre de Miss Océan Indien lors de ce concours de beauté. Elle garde de très bons souvenirs de sa participation à ce concours. « J’ai accompli un rêve. Depuis toute petite, l’une de mes grandes ambitions était de représenter mon pays, soit l’île Maurice à un concours internationale. Cela a pu se réaliser grâce à ce concours de beauté », renchérit-elle.
Remplie de talent, Corine n’est pas passée inaperçue. En effet, elle a été repérée par un groupe musical français à la suite de sa participation dans un clip vidéo. « C’était une belle expérience musicale que j’ai eu avec les membres de ce groupe. J’ai eu la chance de participer à plusieurs spectacles et concerts avec les membres de ce groupe. J’ai participé à deux festivals de l’Océan Indien à Paris, ainsi que des représentations à des fêtes Mauriciennes », souligne notre interlocutrice. La jeune femme soutient que lors de ses différentes tournées musicales, elle a pu avoir des frottements avec d’autres artistes de renom.
Album solo
En 2018, Corine décide de se lancer en solo. Elle se met alors à l’écriture afin de composer ses propres morceaux. Sortie la même année, “Move in love” (un zouk love) et le single “Bienvenue Chez Moi” (un afrobeat), ont tous deux connu un franc succès en France. « Je ne m’attendais pas à ce que le public français de même que ceux qui me suivent à Maurice allaient appréciés ces deux chansons que j’ai composé », se réjouit-elle. D’ailleurs, elle nous informe qu’elle aime tous les styles de musique que ce soit zouk, reggae, RnB, jazz, sega, bollywood, entre autres. En d’autres mots, pour Corine, la musique n’a pas de barrière.
Corine chante aussi en bhojpuri
Un an après soit en 2019, la ravissante jeune artiste met le cap sur son île natale pour l’enregistrement de deux nouvelles chansons. « En 2019, je suis retourné à Maurice pour l’enregistrement d’un séga que j’avais écris de même qu’un morceau en langue bhojpuri dont le titre est “Hamar Shaadi” », avance-t-elle. Corine nous raconte aussi une petite anecdote : « Le fait que je chante en langue bhojpuri n’est pas anodin. En effet, mon métier d’artiste m’a permis de découvrir des nouvelles cultures et par ricochet, d’apprendre des nouvelles langues ».
C’est en octobre 2019 que Corine a lancé son tout premier album solo intitulé “Nouvo Jeuness”. C’était lors d’une fête mauricienne. Cet album est disponible sur plusieurs plateformes de téléchargement en ligne. « Sur cet album, j’ai fait une reprise des chansons “Bienvenue Chez Moi” et “Move in love” en version séga. J’ai aussi interprété la chanson ‘Made in love’ en version française », poursuit-elle. Par extension, la jeune chanteuse internationale nous informe que sa chanson “Move In Love” a été sacrée disque de l’année 2020 sur la radio 230.
Rêves et projets
Des rêves et des projets, la chanteuse professionnelle en a plein la tête. « Comme rêve, je souhaite être reconnu comme une grande artiste au sein de la société Mauricienne. Je rêve également de pouvoir me produire sur diverses scènes internationales afin de découvrir de nouvelles personnes et des nouveaux cultures », précise-t-elle. Concernant ses projets, elle émet le souhait de fonder une association afin de venir en aide aux personnes seules et isolées. « Comme projet, j’envisage prochainement de produire un nouvel album à l’île Maurice avec des chansons typiques. Aussi, je ne cesserais de défendre la culture Mauricienne à l’international », avance-t-elle.
Si elle a pu en arriver là, ce n’est pas par pur hasard. Corine tient à remercier tout ceux et celle qui l’ont toujours encouragé et soutenu dans ses différentes initiatives. Elle tient à remercier particulièrement ses parents, Lilette et Simon pour leur soutien inconditionnel. « Je remercie également mes fans sans qui je ne serais pas là aujourd’hui », confie-t-elle. Cette dernière affirme au passage qu’elle n’oubliera jamais le lieu et le pays où elle a pris naissance.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne