Célébrations marquant les 100 ans du Parti Communiste Chinois…

by | Jul 8, 2021 | Actualités, Edito, Société

Le PM : « Depuis sa création, le MSM est à l'avant-garde pour sortir Maurice
des griffes de la pauvreté afin d’assurer la prospérité, qualifié de ‘miracle
économique’ par la Banque Mondiale »
 « Je suis certains que la Chine restera attentive aux aspirations des pays
en voie de développement comme Maurice », a affirmé Pravind
Jugnauth
 Le président de la Chine, Xi Jinping : « C’est en apprenant à vivre avec
le virus que le monde pourra redémarrer son économie »

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui est aussi le leader du Mouvement
Socialiste Militant (MSM), a cours de cette semaine, participé au sommet
marquant les célébrations des 100 ans du Parti communiste chinois par
visioconférence au Sun Trust Building à Port-Louis.
S’adressant aux nombreux invités, il a chaleureusement remercié le Parti
communiste chinois (PCC) et son Secrétaire général, Son Excellence Xi Jinping,
pour avoir invité le « Mouvement Socialiste Militant’ (MSM) de Maurice pour
participer au ‘CPC and World Political Parties Summit’. « Cette invitation et
considération, adressées à mon parti témoignent les grandes relations qui existent
entre les deux partis et confirment notre volonté mutuelle de renforcer
constamment les liens d'amitiés et de coopération existants », a dit Pravind
Jugnauth.
Une meilleure vie
Poursuivant, le chef du gouvernement a déclaré que sa participation au sommet en
tant que leader des MSM à travers cette ‘vidéo message’ lui donne l'occasion de
féliciter le CPC pour son 100e anniversaire.
Le Premier ministre a fait comprendre que c'est un fait indéniable que le CPC a été
l'architecte de la Chine moderne. « Depuis sa création en 1921, face à d'énormes
défis, quand les bouleversements et l'ingérence étrangère régnaient, le CPC a
guidé la Chine et le peuple chinois dans la bonne direction. Il a fourni un

leadership pour libérer la Chine de colonialisme et était résolu à poursuivre
l'aspiration du peuple chinois pour une meilleure vie », a-t-il expliqué.
Le leader du MSM a aussi indiqué qu’avec la création de la République populaire
de Chine en 1949, le CPC a inébranlablement conduit le peuple chinois vers le
progrès économique et social. « Aujourd'hui, si la Chine est la deuxième économie
mondiale, c'est le résultat d’un leadership fort, de vision avant-gardiste, de travail
acharné, de discipline et de ténacité. Il n'est donc pas surprenant que la Chine ait
pu contenir la pandémie de la Covid-19 sur son sol. La Chine reste à l'avant-garde
des efforts mondiaux en termes de développement et fourniture des vaccins
efficaces pour aider d'autres pays dans la lutte contre le virus mortel », dira
Pravind Jugnauth qui a saisi cette occasion pour remercier Son Excellence le
Président Xi Jinping et le gouvernement de la République populaire de Chine pour
avoir offerts des fournitures médicales à notre pays au milieu de la pandémie et
pour avoir répondu favorablement à notre demande de vaccins Sinopharm.
Destin d’un pays
Le leader du MSM a également affirmé que le destin d'un pays dépend de ses
dirigeants politiques et en particulier les dirigeants et les partis qui accordent la
priorité au bien-être du peuple. « Notre vision pour un avenir meilleur pour notre
peuple transcende les idéologies politiques. L'histoire reconnaît ceux qui
réussissent, ceux qui font une différence dans la vie des leurs concitoyens. À cet
égard, le CPC et le MSM ont quitté des empreintes indélébiles et continuent de
favoriser une transformation significative dans leurs sociétés respectives. Le MSM
est à l'avant-garde depuis sa création en 1983 pour sortir Maurice des griffes de la
pauvreté afin d’assurer la prospérité qui a été qualifié de « miracle économique »
par la Banque mondiale », a-t-il rappelé.
Le chef du gouvernement a également fait comprendre qu’en tant que Premier
ministre de la République de Maurice depuis 2017, il capitalise sur cet héritage
pour pouvoir orienter notre pays vers d'autres ‘significant landmarks’.
Défis et souffrances
Le chef du gouvernement a, par ailleurs, indiqué qu’en cette ère de Covid-19, ce
qui compte le plus pour les partis politiques au gouvernement sont des vies
humaines et des moyens de subsistance. « Dans de nombreux pays, même les partis
politiques de l'opposition ont agi de manière responsable et avec un fort sentiment
de patriotisme face aux défis et aux souffrances imposées par la pandémie. Dans
ces temps difficiles, plus que jamais le sort des peuples, leurs préoccupations

immédiates, leur pouvoir d'achat et leur bien-être global doivent retenir toute
notre attention », estime-t-il.
Mettant l’accent sur la prise de décisions politiques, le Premier ministre s’est
appesanti sur le fait que l'inclusivité devrait être un élément important dans notre
agenda. « Ceux qui se trouvent au plus bas de l'échelle sociale devraient
constamment obtenir notre support. De toute évidence, relancer nos économies,
renforcer la résilience et mettre ensemble les bonnes stratégies et politiques pour
déclencher une croissance durable sont nécessaires pour assurer le bien-être de
notre peuple et de nos nations. Et d’ajouter que : « This year’s Budget for
Mauritius takes those pathways, in line with the philosophy and mission of the
MSM to put the economy at the service of the people at all times”.
“New Normal”
Dans la foulée, le chef du gouvernement a soutenu ceci : « Aujourd’hui alors que
nous parlons de la « New Normal », assurer le bien-être des gens signifie comment
nous devons profiter et utiliser l’utilisation de technologie comme des éléments
clés de notre réflexion politique et de notre prise de décision ».
Le Premier ministre a ainsi maintenu qu’en plus d'investir dans la préparation de
nos services de santé pour faire face à des situations extrêmement difficiles, nous
devons tirer des leçons de la Covid-19. « Il faut se focaliser sur la sécurité
alimentaire, la protection de l'environnement, les énergies renouvelables, les
responsabilisations, apprentissage et travail à distance, aux ‘driven activities’ et
après tout le ‘5 ‘P’ of sustainability’, concernant le peuple, la planète, prospérité,
et le partenariat », a-t-il ajouté.
L’archipel des Chagos
Le chef du gouvernement a affirmé que la durabilité et le bien-être de nos peuples
reposent également sur le respect et les droits de l'homme. « Sur ce front
particulier, au nom du peuple de Maurice, membres de mon parti et en mon nom
personnel, je remercie le République de Chine pour son vote en faveur de la
résolution 73/295 de l'AGNU de mai 2019 réaffirmant les conclusions de la Cour
internationale de Justice selon lesquelles l’archipel des Chagos fait partie
intégrante de l'île Maurice, qui continue de s'appuyer sur des pays amis comme la
Chine (eu égard à la tenue des ‘International fora) pour poursuivre ses efforts
pour compléter son ‘decolonisation process’ », a-t-il déclaré.
« Development agendas »

Pravind Jugnauth a aussi fait comprendre que les deux partis politiques et
gouvernements sont pleinement conscients de ces impératifs. « Nous les avons pris
en compte dans nos programmes des ‘développement agendas’ », a-t-il souligné.
Le Premier ministre a également déclaré que Maurice accorde une grande
importance aux excellentes relations profondes qui existent entre les deux pays.
«Il convient de souligner la participation active de la Chine au développement
socio-économique de notre pays et d'exprimer notre profonde gratitude pour le
très fructueux partenariat qui s'est développé entre nos deux nations », a-t-il
maintenu.
Il a ainsi soutenu que le MSM remercie chaleureusement le CPC pour la
collaboration fructueuse et des échanges réguliers qui n'ont cessé de marquer les
relations entre nos deux parties. « Je n’ai aucun doute pas que les relations et les
liens fraternels entre nos deux pays et les partis se développeront de plus en plus.
Je suis convaincu que les qualités et le leadership du CPC continuera à orienter le
peuple chinois vers une plus grande prospérité et réussite. Je suis également
certain qu'avec le rôle croissant et responsabilités de la Chine dans les affaires
internationales, la Chine restera attentive aux aspirations des pays en voie de
développement comme Maurice », a conclu Pravind Jugnauth.
Transformation du monde
De son côté, le président de la Chine, Xi Jinping a, lors de son intervention, affirmé
que le monde connaît une transformation en ce moment avec la pandémie de la
Covid-19. Dans ce contexte, il a dit ceci : « Il faut travailler ensemble pour
combattre la pandémie. Il faut faire en sorte que la Covid-19 soit derrière nous.
C’est en apprenant à vivre avec le virus que le monde pourra redémarrer son
économie ».
Par ailleurs, Xi Jinping a fait ressortir que le Parti Communiste œuvre pour le bien-
être de sa population. « Le parti va continuer de moderniser le pays et il y a aura
du développement », a-t-il souligné.
Sanjay Bijloll

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne