CANCER…l’ennemi public No 1:Le cancer est la première cause de décès après les maladies cardiovasculaires et le diabète…

by | Jul 28, 2021 | Santé

• En 2019, 1412 décès, dus au cancer, ont été enregistrés à Maurice.
• En 2020, le nombre de deces est estime à 10 millions dans le monde
• Les trois types de cancer les plus communs parmi les femmes sont le cancer du sein, du colorectal et des ovaires alors que le cancer de la prostate domine chez les hommes
• Il y a plus de 200 types de cancer qui sont généralement classés en 3 catégories

(Dossier réalisé par Sanjay BIJLOLL et Kelly WONG)
A Maurice, le cancer est la première cause de décès après les maladies cardiovasculaires et le diabète. Selon les cancérologues, il existe 200 différents types de cancer qui sont généralement classés en 3 catégories souvent entraînant la mort des personnes. Or, au cours de ces dernières années, de nombreuses personnes ont été victimes de cette maladie dans notre pays tout comme dans le monde entier.
A Maurice, en 2019, plus de 1412 décès, dus au cancer, ont été enregistrés. A cet effet, le ministère de la Santé et du ‘Wellness’ ainsi que des organisations tels que le ‘Link to Life’ ne cessent de faire des causeries et des sessions de prévention, des thérapies en groupe, des activités psychologiques, des dépistages pour le cancer du sein et du col de l’utérus et des campagnes de vaccination pour pouvoir guérir le cancer.
En se souciant de mieux traiter cette maladie, qui ronge notre société, le gouvernement sous le leadership de Pravind Jugnauth, a fait construire un « New Cancer Centre », à Solférino, Vacoas. Ce projet d’envergure, qui est situé à l’emplacement de l’ancienne clinique MedPoint, aurait des investissements de l’ordre de plus d’un milliard des roupies.

Certes, ce centre hospitalier est doté des équipements modernes, sophistiqués et high techs de dernier cri, dont deux ‘linear accelarator’, un Positron Emission Tomography Scan (PET Scan) utilisé dans l’observation des activités métaboliques, d’une Stem Cell Transplant Unit, un appareil utilisé pour la greffe de cellules-souches de sang et de moelle osseuse, et de deux accélérateurs linéaires pour le traitement de radiothérapie externe du cancer.

Avec la construction de cet établissement de santé, les pressions sont moins fortes à l’hôpital Candos à Quatre-Bornes car les certains patients préfèrent directement se rendre à « New Cancer Centre » à Solférino pour obtenir des soins nécessaires.

2e texte
Des différents types de cancer
Pour des cancérologues, les différents types de cancer, 10% sont dus au ‘stress’ mais aussi à des transmissions des gènes défectueux de génération en génération, entre autres. « Pour les 90% restants, c’est dû à notre environnement : la qualité d’air que nous respirons, les aliments qu’on ne mange pas en quantité suffisante et certains métiers qui mettent certaines personnes plus à risque que d’autres. Chaque type de cancer a des facteurs de risque et des moyens de prévention propre à lui », soutiennent certains.
D’autre part, les médecins laissent entendre que ceux ayant des problèmes gastriques chroniques ou des problèmes au niveau de l’œsophage ou encore étant en surpoids doivent faire attention. Selon leurs dires, ces derniers peuvent en effet avoir des irritations chroniques sur plusieurs années et cela peut engendrer un cancer au niveau de l’estomac (6ème ou 7eme plus fréquent chez l’homme) ou de l’œsophage supérieur. Comme moyen de prévention, il faut traiter le problème gastrique.
Dangers de l’alcool et nicotine
« Le cancer de la bouche ou de l’œsophage est lié à l’abus de boissons alcoolisées sous toutes ses formes. Par ailleurs, tout ce qui contient de la nicotine agresse nos poumons. Il est donc primordial d’éviter ces deux facteurs de risque. Mais il y a aussi des cancers dus à des virus : L’hépatite B et C qui peuvent entraîner des complications graves comme la cirrhose ou le cancer de foie », expliquent des cancérologues.
Il convient aussi de souligner que les enfants sont aussi touchés par le cancer mais c’est en très petit pourcentage. Le plus connu est la leucémie ou encore les tumeurs cérébrales qui sont rares à Maurice ainsi que les tumeurs rénales.
3e texte
Le cancer en chiffres à Maurice
Selon le ministère de la Santé, 2809 Mauriciennes ont été diagnostiquées avec un cancer du sein de 2015 à 2019. Dans 50 % des cas enregistrés, la cause est héréditaire. En ce qui concerne les chiffres pour 2020, ils sont toujours en train d’être compilés.
On note également qu’au 21 mai 2021, il y avait 67 Mauriciennes sur la liste d’attente pour une mammographie.
Les autorités concernées sont en négociation avec l’Université d’Écosse.
L’objectif est d’obtenir les services d’un spécialiste en chirurgie plastique afin d’alléger la souffrance mentale des femmes qui ont dû subir une ablation du sein.
Aussi selon le National Cancer Registry Report 2018, qui avait été rendu public, le nombre de cas de cancer avait diminué de 3,3% en 2018 en comparaison à 2017 avec 2 380 cas au total. Les dernières statistiques soient celles de 2019 d’après le National Cancer Registry de Maurice, ont révélés que les nouveaux cas de cancer chez les femmes représentent 1559 et 1108 chez les hommes.
Selon le Centre international de recherche sur le cancer, 3 050 cas ont été recensés en 2020 à Maurice.
Les trois types de cancer les plus communs parmi les femmes sont le cancer du sein, du colorectal et des ovaires alors que le cancer de la prostate domine chez les hommes.
4e texte
L’impact de la pandémie de la Covid-19 sur le cancer
Il convient de souligner que depuis plus d’un an, l’impact du coronavirus sur les soins destinés aux patients du cancer a été catastrophique à travers le monde. A cause de cette pandémie, plus de 50% des gouvernements dans plusieurs pays ont été contraints à mettre un terme complet ou partiel à leur service de traitement du cancer.
Or, à Maurice, cela n’a pas été le cas car la gestion efficace de cette crise sanitaire a permis au pays de se retrouver dans une situation rassurante. Afin de maintenir la continuité au niveau du traitement du cancer dans les meilleures conditions, on a tout mis en œuvre pour rendre le New Cancer Centre’ opérationnel pour traiter des cas des patients atteints du cancer.
5ee texte
Initiatives du gouvernement et ministère de la Santé et du ‘Wellness’ pour combattre le cancer à Maurice
Il faut dire que depuis plusieurs années, soit dans le cadre de la Journée mondiale contre le cancer qui est célébré chaque 4 février, le gouvernement et ministère de la Santé et du ‘Wellness’, en collaboration avec les autorités concernées, y compris Organisations Non Gouvernementales (ONG) organisent plusieurs activités en choisissant plusieurs thèmes pour conscientiser la population sur les méfaits du cancer.
Ils jugent utile d’organiser des conférences, des sessions de dépistages du cancer du sein et du col de l’utérus ainsi qu’une exposition sur le cancer, un mode de vie sain et une alimentation saine.
Journée mondiale contre le cancer
Parmi les autres activités organisées dans le cadre de la Journée mondiale contre le cancer: la diffusion de programmes sur la MBC/TV sur le thème de la Journée mondiale contre le cancer ; la diffusion d’information sur les causes du cancer afin de sensibiliser sur le risque potentiel de cancer ; des campagnes de sensibilisation dans les centres de santé communautaires, les centres de femmes, les Social Welfare Centres, les écoles, les communautés urbaines/rurales sur les facteurs de risque de cancer et les mesures préventives à prendre ; et des réunions consultatives avec toutes les parties prenantes pour l’élaboration et la finalisation du National Cancer Control Programme Action Plan 2021-2025.
De ce fait, chaque année, le gouvernement et le ministère de la Santé et du ‘Wellness’ et son ministre, Dr Kailesh Jagutpal, appellent à une plus grande prise de conscience du cancer et des responsabilités à faire face au cancer.
Grâce à la multiplication des campagnes, le ministère est désormais en mesure de détecter davantage de cas de cancer, parfois très tôt dans leur phase de développement.
Il faut dire qu’en 2019, le Central Health Laboratory a procédé à l’analyse de 1800 échantillons visant à déterminer la présence du cancer. « Quand la maladie est détectée de manière précoce, cela facilite la prise en charge médicale et permet très souvent la guérison », explique-t-on dans les milieux concernés.

0 Comments

Laisser un Commentaire

L’affaire retournée à la Cour Industrielle

L’affaire retournée à la Cour Industrielle

Jean Christian Chellen poursuit Sotravic Ltd. Suite à son renvoi sommaire, Jean Christian Chellen a poursuivi Sotravic Ltd en Cour Industrielle et obtenu des indemnités de...

La Guinée équatoriale sèche l’Algérie

La Guinée équatoriale sèche l’Algérie

Pour la deuxième journée de ce groupe E de la Coupe d'Afrique des nations 2021, la Guinée équatoriale a créé l'immense sensation de ce dimanche en s'imposant face à...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne