Alan Ganoo persuadait que l’Opposition s’engouffre dans la frustration…

by | Jul 16, 2021 | Edito, Opinion, Politique, Société

• « Le gouvernement a pu surmonter toutes les épreuves jusqu’ici et les partis adverses n’arrivent pas à digérer cela ».

« Ce gouvernement a connu beaucoup d’adversité qu’aucun gouvernement mauricien n’a connu dans le passé, notamment le MV Wakashio, la pandémie Covid-19, un ralentissement économique mondiale et l’inclusion du pays sur la liste crise qui sont tous arrivés dans l’espace d’un an. Ces choses se sont produits indépendamment de notre volonté et c’était hors de notre contrôle. Cependant, on a pu s’affranchir tous ces problèmes et on fait en sorte que tout redevienne à la normale. On a pris notre responsabilité et tout le monde doit accepter que ce gouvernement soit à la hauteur » c’est ce qu’a déclaré Alan Ganoo sur les ondes de Wazaa FM, dimanche dernier dans l’émission « Appel sur l’actualité ».
Le ministre des Transport public, du métro express et ministre des Affaires étrangères était invité par Jimmy Jean Louis pour faire un tour des actualités qui dominent Maurice actuellement. Cela dans le cadre de ses 39 années de carrière politique. Le président du Mouvement Patriote Mauricien a ainsi profité de l’occasion pour revenir sur plusieurs thématiques concernant le pays, la pandémie et ses deux ministères. L’opposition a aussi été parmi les sujets.

« Enn gouvernement à la hauteur »
Pour le ministre, malgré les critiques, le gouvernement répond à l’attente de la population et il affirme que celle-ci récompensera l’équipe de Pravind Jugnauth pour le travail abattu lors des prochaines élections générales. Alan Ganoo a fait état de plusieurs défis relevé durant cette année et demie et il explique qu’il n’a aucun doute que le peuple en est conscient. Il a fait ressortir que pour le problème du Wakashio, le ministre de l’Environnement a fait en sorte de tout résoudre et a récompensé les personnes affectées comme il se doit. S’agissant de la Covid, il a souligné que le pays a été pendant longtemps Covid-safe et qu’on est l’un des rare pays à ne pas souffrir du variant jusqu’à maintenant, à ce qu’il qualifie comme un exploit.

De l’autre côté, le président du Mouvement Patriote Mauricien a accentué sur le fait que Maurice s’est classé le 9éme pays au monde en termes d’efficacité pour la vaccination. Il a souligné que cela est le fruit d’un travail acharné et il affirme que même certains pays plus riches n’ont pu faire mieux. A ce propos, il a soulevé que plus d’un milliard de roupies ont été dépensés dans les médicaments. Il a ainsi profité pour répondre aux dires d’un député qui avait lancé que le gouvernement « pe fer mandiant ». Alan Ganoo devait expliquer que dans cette situation, l’équipe gouvernemental a préféré laisser son égo de coté pour protéger la population. Cela dit, il a précisé que « se avec cass ki pe fer mendian parski au final pe bizin payer » et d’ajouter « ena pei pli riss ki pa pe resli gagn vaccin ».

« Minis finans in fer miracle »
Abordant le volet du budget, Alan Ganoo devait affirmer que c’est un vrai miracle qu’a fait le ministre des Finances. Il a expliqué que même avec une économie rétrécit et dans des circonstances difficiles, tous les segments de la population ont reçu une considération dans le budget, faisant référence au jeunes, vieux, pauvres, handicapé, autisme, travailleurs, planteurs, pécheurs, PME, tourisme et autres. Il a affirmé que les projets de construction apporteront un tel boom économique que la population sera choquée. Et d’expliquer qu’avec les facilités mise en place, les touristes et les investisseurs viendront en grand nombre à Maurice.

Enn de bann premye pei ki pou recover
Le ministre se dit ainsi convaincu que Maurice sera un des premiers pays qui se relèvera le plus vite de cette crise mondiale. Il a expliqué que le ministre des finance « inn conn trasé » pour à la fois prendre soin de la population mais aussi jeter les bases pour l’avenir. Il affirme qu’avec les mesures annoncées dans le grand oral, des emplois seront créé et le pays se retrouvera dans une autre dimension avec des infrastructure modernes. Il explique aussi que des moyens ont été mis pour l’émergence de nouveau secteur tels que l’énergie verte et le pharmaceutique. Selon lui, avec tous ces éléments réunis, Maurice connaitra une seconde vie très prochainement.

« L’opposition pe sombrer dan frustration »
Pour Alan Ganoo, le fait que le gouvernement parvient à surmonter tous ces étapes est un coup dure pour l’opposition. Selon lui, cela alimente leur frustration, raison pour laquelle ils agissent toujours négativement. Celui, à la tête de deux ministères dans le gouvernement actuel, fait ressortir que le dernier budget n’a pas été au gout des membres de l’autre coté de la chambre car ils ne s’attendaient pas à un tel chef-d’œuvre. « lot coté zot pe dir bidzé electoral, bidzé fer la bouss doux mai si population so la bouss pe doux savedir li 1 bon bidzé ki dan l’interet lepep. Zot ti pe atan ki ogment taxe met pliss fardo fiscal lor le pep me zot in decouyoné kinn resli fer otan ».

Dans cette lancée, le président du Mouvement Patriote Mauricien affirme qu’il n’a jamais vu une opposition aussi négative que cela. Selon lui, aucun gouvernement n’aurait pu faire un meilleur budget dans une telle situation mais il souligne que malgré cela, l’opposition demeure insatisfaite. D’ailleurs, il dit trouver cela antipatriote de la part des membres adverses d’essayer de mettre des battons dans les roues d’un budget qui prône l’avenir de Maurice. mais le ministre pense que la population jugera tout cela quand l’heure du bilan sonnera.

« Tou zafer ena 1 limite »
L’élue de la circonscription no14 a aussi évoqué son accrochage avec les membres du MMM au parlement la semaine dernière. Le ministre a expliqué qu’il n’a pas eu d’autre choix que de mettre un frein au moqueries interminable de l’opposition en répliquant. Pour rappel, lors des débats budgétaires qui se sont déroulés jusqu’à fort dans la soirée de samedi, Paul Bérenger intervenant à minuit, a traité Alan Ganoo de ‘Kamaléon” et ce dernier aurait répliqué “colon”, ce qui avait crée une tension à l’assemblée.

Alan Ganoo devait expliquer que Paul Bérenger devait avoir une leçon afin qu’il redescend de ses grands chevaux. Le ministre des Transport public et du métro-express et ministre des Affaires étrangères a fait ressortir que le leader des mauves a passé toute sa carrière politique à insulter et mettre des noms à ses adversaires, avec notamment Pinokio, ti cretins, laké sat, intellectuellement limité, gro feuille et autres. Il affirme que cette mentalité ne pouvait perdurer et que quelqu’un devait le remettre à sa place.

Par ailleurs, l’ancien mauve ajoute qu’en réalité, c’est Paul Bérenger qui est le vrai caméléon politique. Ganoo a expliqué que ce dernier a aussi voulu contracter des alliances avec le MSM à plusieurs reprises. D’ajouter que le seul obstacle qui a empêché de concrétiser les partenariats a été sa gourmandise. Le ministre souligne que le leader du MMM a aussi voulu s’allier avec le Parti Travailliste. Maintenant, il se retrouve avec Xavier Luc Duval et Roshi Badhain, qu’il a pendant longtemps critiqué.

De l’autre côté, il a affirmé qu’il se sent très à l’aise au sein du gouvernement, avec Pravind Jugnath. Il s’est permis de dire que c’est pareil pour Steven Obeegadoo. Le gérant du portefeuille ministériel des Transport publique admet que c’est dans le gouvernement qu’un politicien peut montrer ses capacités à travailler pour le pays et le peuple.

Le peuple a le droit de savoir ce qui s’est réellement passé dans l’affaire Betamax.

L’affaire Betamax a aussi été évoqué par le ministre. Alan Ganoo a défendu l’initiative du gouvernement d’initier une commission d’enquête pour faire la lumière sur l’octroi de ce contrat qui ne finis pas de faire perdre des milliards au pays. Le ministre souligne que bien que juridiquement, l’affaire est finie, mais politiquement, il y a encore des choses qui doivent être mis au grand jour. Le président du MPM explique que cette commission d’enquête embarrasse de nombreuse personne surtout les Travaillistes. Il se dit sure qu’une composante de l’opposition sera affaibli après les conclusions.

ACCROCHE

« Aucun gouvernement n’aurait pu faire mieux dans ces situations » dit-il

0 Comments

Laisser un Commentaire

La mémoire de Yuri Gagarin honorée…

La mémoire de Yuri Gagarin honorée…

Le Rajiv Gandhi Science Centre célèbre le soixantième anniversaire de 'La Semaine Mondiale de l'espace'. Ainsi, le dévoilement d'un buste de Yuri Gagarin, premier légende...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne