UNE ANGLETERRE INTERMITTENTE PREND LA PREMIÈRE PLACE SANS CONVAINCRE…

by | Jun 23, 2021 | Sports

Une bonne première mi-temps, et puis plus rien. Comme contre la Croatie, lors de la première journée, l’Angleterre a séduit 45 minutes avant de s’éteindre. Comme face aux Croates, cela lui a suffi à s’imposer sur le plus petit des scores (1-0) grâce à un nouveau but de Sterling. Et à s’adjuger la première place du groupe D, synonyme de huitièmes de finale à Wembley.
Tchéquie 0-1 Angleterre
But : Sterling (12e)
C’est une série qui dure depuis 55 ans et 14 matchs désormais. Ou plutôt un leurre. Invaincue en compétition internationale à Wembley depuis 1966, année de son sacre mondial, l’Angleterre s’y est une nouvelle fois montrée invulnérable lors de la finale du groupe D. Mais pas franchement irrésistible face à une triste Tchéquie, battue sans vraiment lutter (1-0), alors qu’elle était elle aussi assurée de la qualification. Les certitudes attendront encore un peu.
Sterling, who else ?

Les Three Lions avaient pourtant attaqué la partie du bon pied. Malgré un onze amputé de Chilwell et Mount, à l’isolement, Foden, préservé pour lui éviter un second jaune fatal en vue du huitième de finale, et Mings, déclassé au profit de Maguire, les hommes de Gareth Southgate n’ont eu besoin que d’une grosse minute pour trouver leurs repères à Wembley. Témoin, cet amour d’ouverture de Shaw pour Sterling, dont le lob échoue sur l’extérieur du poteau (2e). Partie remise pour le Citizen, déjà auteur en mars 2019 à Wembley d’un triplé lors du carton anglais (5-0) en éliminatoires de l’Euro face aux mêmes Tchèques, et buteur dix minutes plus tard sur une action impulsée côté droit par Saka, dans tous les bons coups. À la réception d’un caviar du gauche de Grealish, le numéro 10 des Three Lions s’offre, de la tête et de près, son deuxième but dans la compétition, le quinzième lors de ses vingt dernières sélections (0-1, 12e).

De quoi donner des idées à Harry Kane, auteur auparavant de son quatrième tir du tournoi – non cadré, comme les trois précédents -. Volontaire et impliqué dans la construction du pion, le Spur se retrouve enfin à la finition, lui qui n’a été touché que six fois dans la surface adverse depuis le début de cet Euro. Mais sa tentative du droit, après un beau crochet sur Coufal, trouve sur sa route le bras de Vaclík (26e). Le coup de chaud est suffisant pour réveiller les Tchèques. Il faut ainsi une superbe horizontale de Pickford pour écarter ce scud de Holeš (28e), un sauvetage Maguire pour priver Souček de l’égalisation sur une partie de billard (29e), et un sacrifice de Shaw pour empêcher Jantko de claquer un ciseau à bout portant (35e).
Couvre-feu à 22 heures à Wembley

À défaut d’égaliser, la Národní tým reste en vie à la pause. Merci Vaclík, alerte sur ce centre de Shaw dévié (37e) et ce tir du gauche de Kane dans une forêt de jambes (43e). Mais les entrées dès la reprise de Ševčík, puis de la pépite Hložek et du David Luiz tchèque Alex Král après l’heure de jeu n’y changent rien : pourtant maîtres du ballon au retour des vestiaires, les hommes de Jaroslav Šilhavý ne tentent rien, sauf à considérer ce centre puissant de Coufal boxé par Pickford ou ces quelques corners infructueux comme des tentatives (60e). Ce qui n’empêche pas Southgate de se méfier, et de sortir – au grand dam du public de Wembley – Grealish.
À quoi bon ? Signe de son impuissance, ou de sa satisfaction de tenir la qualif’, son homologue met fin à la soirée d’errance du buteur maison Patrik Schick, remplacé par le géant Tomáš Pekhart, auteur en pivot de la première frappe tchèque du second acte, à côté (83e). Il en fallait plus pour espérer priver des Anglais une nouvelle fois sur courant alternatif de la première place du groupe D, synonyme de huitièmes de finale à la maison contre le deuxième du groupe F, celui de la France, le 29 juin. Pas sûr, toutefois, avec de tels états de service, que la série d’invincibilité à Wembley coure toujours au mois de juillet.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne