Saisie record de drogue Le grand déballage continue : les activités concernant le déroulement du réseau se dessinent…

by | May 12, 2021 | Actualités, Faits Divers

Les biens des Gurroby estimés à plusieurs centaines de millions : le patriarche maintenu en cellule
Le constable Joumont, un maillon fort dans le réseau
Les enquêteurs avancent à grand pas dans l’affaire de saisie de drogue record dans laquelle la famille Gurroby est principalement suspectée. Après la coopération du vigile Siwdanand Rawah, les perquisition et interpellations des proches de cette famille et du constable Kevin Gary Joumont ont conduit vers un dessin plus abouti des activités des personnes impliquées.
Les autorités policières possèdent dorénavant plus d’éléments pour affirmer que les liens qu’entretient l’officier de la Divisionnal Support Unit (DSU) de la Western Division avec les Gurroby ne seraient pas qu’amicaux ou par le biais du hasard. Alors que son nom est fiché à la commission Lam Shang Leen, qui le soupçonnait d’entretenir des liens téléphoniques avec des détenus, surtout à la prison de Beau-Bassi, le constable Kevin Gary Joumont, s’est révélé être un maillon fort de ce réseau.
Depuis mercredi dernier, l’Independent Commission against Corruption (ICAC) a sorti l’artillerie lourde pour établir que les Gurroby s’adonnent effectivement au blanchiment d’argent. Et autant en a fait l’ADSU pour tenter de prouver que cette famille du nord de l’ile ont construit leurs richesse grâce à des activités illicite. Ce que réfute ce dernier. Après l’arrestation des frères, le père et les épouses ont aussi été interpellés, vendredi après-midi. L’objectif consistait à identifier et mettre sous scellé les biens de cette famille.
Arrestation
Si les deux épouses de la famille Gurroby, à savoir Rajkumari, la femme de Nitesh, et Rachel Bianca Gurroby, la femme de Ritesh, ont été libérées sur parole, le patriarche Babul a eu moins de chance. Tesswur Gurroby, a lui été arrêté et placé en détention policière en vertu de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act (FIAMLA). Il est aussi soupçonné d’être impliqué dans le réseau de drogue et comparaîtra en cour le 8 juin. Ses deux belle-filles ne sont pas totalement sorties d’affaire vu qu’elles devront revenir à l’ICAC pour la suite de leur interrogatoire lundi. Et il n’est pas exclu qu’elles seront inculpées provisoirement sous une charge de blanchiment d’argent.
D’autre part, l’ICAC a également interrogé le jockey Rai Joorawon dans cette affaire. Il a été entendu sur sa présence en compagnie des Gurroby sur un de leurs yatchs. Les enquêteurs soupçonnaient aussi qu’un bateau des Gurroby aurait été transféré au nom du jockey. Mais finalement, tel ne serait pas le cas et Rai Joorawon a été autorisé à rentrer chez lui. Aussi, deux banians de Mahébourg ont également été interpellés dans le cadre de cette enquête.
Les biens évalués à des centaines de millions
Après ces exercices, L’ICAC évalue à ce stade que la richesse des Gurroby est à des centaines de millions. Les enquêteurs ont appris que Ritesh Gurroby a acquis un terrain de 2110 mètres-carré, à The Vale en novembre 2016 et un terrain de 534 mètres-carré sur lequel se trouve un bâtiment à Beau-Manguier, Pereybère en septembre de l’année dernière. Ritesh Gurroby a lui acheté un terrain vague de 1056 mètres-carré à Trou-aux-Biches. Les deux frères sont aussi co-propriétaire d’un terrain de 3410 mètres-carré, acquis en juin 2018 à Fond du Sac. Et d’une autre propriété de 2480 mètres-carré à Grand Baie, acheté en juin de l’année dernier. Nitesh Gurroby possède aussi des parts sur deux chevaux au champ de mars. Ritesh est lui co-propriétaire d’un autre cheval. Voir plus loin le communiqué de l’écurie Amar Sewdyal.
En sus d’une Beauty Parlour fréquenté par des top guns, les Gurroby possèdent aussi une vingtaine de véhicules. Babul Gurroby est propriétaire d’une Toyota Hilux, d’une BMW et d’une Volvo. Son frère Gowtam est propriétaire d’une Nissan, d’une Volkswagen et d’une Peugeot. L’ICAC a aussi pu identifier deux BMW, une Jaguar, une Mini Moke et deux camions de livraison, Nitesh Gurroby possède une BMW X5. Rachel Bianca Gurroby, épouse de Nitesh, possède une Toyota Corolla.
Quant aux véhicules que possèdent Ritesh Gurroby, une enquête est en cours pour les identifier. Les limiers se préparent ainsi à loger des demandes d’attachments orders en cours pour ensuite placer sous séquestre cette flotte de Gurroby. L’ICAC compte aussi passer à l’action pour établir la provenance des biens du constable Gary Joumont. Ce dernier avait déclaré à la commission Lam Sham Leen qu’il serait un gros gambler en tentant de justifier plusieurs versements sur son compte bancaire. Son patrimoine financier sera examiné bientôt.
Attachment orders
Rappelons que l’ICAC a déjà saisi les treize bateaux de pêche et de plaisance ainsi que les biens immobiliers et les véhicules appartenant à cette famille engagée dans la pêche sur les bancs et la transformation de poisson. Un des bateaux, qui est estimé à Rs 20 millions, a été remorqué à Réduit dans l’après-midi du vendredi. Par ailleurs, l’ICAC a ordonné que le bateau Legacy appartenant à leur société Ice to Ice Fishing Co Ltd soit ramené de St-Brandon pour le saisir. Il a été remorqué jusqu’au port ce samedi matin.
Le trajet
La brigade antidrogue a déjà une idée du trajet emprunté par les 243,5 kilos d’héroïne avant qu’ils ne soient acheminés à Maurice. La drogue est arrivée par voie maritime avant d’être enterrée à Pointe-aux-Canonniers. Les premiers éléments de l’enquête indiquent qu’elle est originaire d’Afghanistan et qu’elle est passée par le Pakistan. Alors que le Hashich proviendrait de la Reunion.
Le constable Joumont soupçonné d’avoir transporté la drogue.
Âgé de 40 ans, Gary Kevin Joumont est accusé d’être un maillon fort du réseau. Si pour l’instant, il est vu comme un transporteur des Gurroby, ses antécédents auprès du rapport Lam Shang Leen, plus précisément, ses contacts avec des détenus, pourrait aider les enquêteurs à déterminer une participation plus active de sa part dans un gros réseaux dont le big boss est sous écrous. Ses appels fréquents avec Niresh Gurroby, qui est soupçonné d’être le meneur des trois frères Gurroby interpellent les limiers. D’autant plus que les enquêteurs le soupçonnent d’avoir assuré le transfert des 269 kilos de drogue à Pointe-aux-Canonniers le 29 avril dernier à bord d’une voiture enregistrée au nom de sa belle-mère.
Si on dit que le silence est or, elle a été plutôt sombre dans le cas du constable. Arrêté dans un bungalow, Niresh Gurroby n’a pas voulu collaborer avec les enquêteurs lorsque ces derniers l’auraient confronté aux allégations du vigile. Les policiers ont alors réquisitionné ses sept téléphones portables. Le numéro d’un abonné en particulier revenait sans cesse sur le call log soit plus d’une dizaine de fois entre lundi et samedi, après vérification les enquêteurs ont compris qu’il s’agit du numéro du constable. Kevin Gary Joumont.
La police a aussi appris que le constable serait parti en bateau avec d’autres personnes la semaine dernière à l’île Plate pour un rendez-vous avec une autre embarcation. En plus, le policier avait en sa possession une arme à feu. Aussitôt la drogue récupérée en mer, cette équipe suspecte a débarqué à Pointe aux Cannoniers où le sac de stupéfiant aurait été mis dans une Fiat Rouge jusqu’à terrain des Gurroby. Toutefois, les sources aux Caserne Centrales n’ont pas voulu préciser si c’est le vigile qui a fourni ces précisions.
Raison pour laquelle deux policiers ont eu pour tâche de surveiller cette voiture dans l’enceinte des Casernes Centrales vendredi en attendant que les Scene of crime officer et le Forensic Science Laboratory effectuent des prélèvements.
Affaire à suivre. Le Xournal tient à préciser qu’il respecte la présomption d’innocence de toutes les personnes concernées par cette affaire jusqu’à preuve du contraire.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Mouvement des chevaux…

Mouvement des chevaux…

Les coursiers Master Jay (G), Royal Resolution (JMH) et Internet Kid (VA) ont été mis à la retraite. Quant à Bye Bye Rocket, il a été réintégré à l’effectif de l'Ecurie...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne