Propositions budgétaires du CITU…

by | May 11, 2021 | Economie

Deepak Benydin : nos demandes pourront davantage améliorer la qualité de la vie des Mauriciens et renforcer la démocratie à Maurice »
• Vijay Baumy : « L’homme doit être au centre du développement »
• Manisha Goodary Tanokoor réclame un meilleur budget et plaide pour une nouvelle planification du MES
Le Congress of Independent Trade Union (CITU) a adressé dix-huit propositions budgétaires au ministère des Finances et du Développement économique. Selon les dirigeants de cette confédération, il est grand temps pour que ‘public service workers’ entretiennent des liens nécessaires et collaborent ensemble pour résoudre de nombreux problèmes des travailleurs, défendre leurs droits, résoudre les problèmes des changements climatiques, combattre l’inégalité, attirer les investissements dans le pays, combattre l’inégalité, qui permettront d’améliorer la qualité de la vie des Mauriciens, entraîneront une meilleure distribution de la richesse dans le pays et renforceront la démocratie à Maurice.
Le président du CITU, Deepak Benydin (également président de la Federation of Parastatical Bodies and Other Unions (FPBOU), qui était entouré de ses plus proches collaborateurs, Vijay Baumy (secrétaire général), Manisha Goodary Tanokoor et Raffick Bahadoor (membre exécutif), a mis l’accent sur l’importance du secteur de la santé. Réclamant la réforme dans ledit secteur, il a demandé au ministère des Finances d’introduire un « Electrical Medical Card », qui pourra enregistrer toutes les données d’un patient dans les divers hôpitaux de l’île. Il a aussi réclamé un ‘family doctor’ eu égard au traitement des patients.
D’autre part, le syndicaliste a déclaré que l’Irrigation Authority, l’Agricultural Research Unit, (AREU), l’Agricultural Marketing Board (AMB), doivent collaborer pour aider les petits planteurs à récolter plus des légumes. Il a aussi souligné que l’AMB doit miser sur des nouvelles stratégies pour stocker des légumes invendus et ensuite les revendre aux consommateurs.
Deepak Benydin a également souligné que le gouvernement doit davantage construire des maisons à l’intention de ceux qui n’ont pas un toit.
Les autres propositions du CITU concernent :
(1) La mise sur pied d’un « Parastatal Service Commission » qui se penchera sur l’allocation des contrats, le recrutement, la promotion des employés, le licenciement des employés et les mesures disciplinaires ;
(2) Le ‘merging’ des ‘welfare organisations’, dont les centres communautaires, Social Welfare Centres, Municipal Council Social Centre et Women Centre, ayant le même but, soit sous une même ombrelle;
(3) Les réformes des lois du travail ;
(4) L’exemption du VAT sur certains produits y compris sur les ‘herbal and ayurvedic products ;
(5) Le contrôle des prix sur les commodités essentielles et légumes ;
(6) La publication du PRB et le remboursement des ‘sick leaves’ au cours de cette année ;
(7) L’éducation gratuite au niveau du tertiaire et l’allocation d’un budget pour le MES eut égard au « Human Resource Planning and Succession Planning » ;
(8) La mise sur pied d’une organisation solide par rapport au MITD ou l’Institute of Technical and Technology comme annoncé par le gouvernement ;
(9) La mise sur pied d’un Taxi Operators Welfare Fund;
(10) Les investissements dans le domaine de la protection sociale et leurs impacts sur la croissance économique ;
(11) L’investissement public concernant l’emploi ;
(12) Le renforcement de l’‘Occupational Safety and Health Systems’ et
(13) Les problèmes de l’Ageing Population’ et le manque de main-d’œuvre, l’allocation de Rs 3 000 par enfant sur une base mensuelle, l’augmentation du ‘grant’ de Rs 200 à Rs 5 000 lors de la naissance d’un enfant, les ‘kinder garden facilities’ et les subsides sur les ‘foodstuffs’ et couches pour les enfants.
Vijay Baumy a, quant à lui, déclaré que le gouvernement et le ministre des Finances doivent impérativement présenter un budget qui permettra de satisfaire les demandes des travailleurs, syndicalistes et de la population. « L’homme doit être au centre du développement », a-t-il dit.
Pour sa part, Manisha Goodary Tanokoor a fait comprendre que le MES joue un rôle important en ce qui concerne les examens. Dans ce contexte, elle a souhaité que le gouvernement et ministre des Finances accordent une allocation, réorganisent ce secteur et se penchent sur le recrutement des nouveaux fonctionnaires qui ont pris leur retraite concernant le MES.
De son côté, Raffick Bahadoor, a lancé un appel au gouvernement et à l’opposition d’œuvrer ensemble pour la mise sur pied du « Taxi Operators Welfare Fund », qui concerne environ 700 chauffeurs des taxis de l’île.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Mouvement des chevaux…

Mouvement des chevaux…

Les coursiers Master Jay (G), Royal Resolution (JMH) et Internet Kid (VA) ont été mis à la retraite. Quant à Bye Bye Rocket, il a été réintégré à l’effectif de l'Ecurie...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne