Poonam Jahaly Portrait d’une fleuriste et décoratrice passionnée…

by | Apr 14, 2021 | Edito, Opinion, Société

Trouver le métier de nos rêves du premier coup, est-ce comme croire aux contes de fées ? Presque ! C’est le cas de Poonam Jahaly. Après avoir exercé pendant quelques années dans le monde de la coiffure, cette habitante de Montagne Longue, a décidé de changer de profession. Actuellement, elle travaille comme fleuriste et décoratrice florale. Depuis cette reconversion, Poonam confie qu’elle nage dans le bonheur. Elle partage avec nous son amour…
Poonam Jahaly est dotée de l’intelligence émotionnelle : elle est capable de diversifier ses modes de réaction en fonction de son environnement. Habitante de Montagne-Longue, Poonam porte en elle l’audace, la créativité et l’esprit d’initiative ! Pourtant, après ses études secondaires, elle n’avait aucune idée de ce qu’elle souhaitait faire plus tard. Mais comme elle aimait les travaux manuels, elle s’est donc dirigée vers le monde de la coiffure. « Enfant, j’adorais faire des dessins, je créais des petites chaines avec des colliers, parfois, je faisais de la couture… Bref, je m’intéressais à tous les domaines de la création ! Je pense que c’est un peu pour ces raisons que j’ai opté pour le métier de coiffeuse », affirme-t-elle.
Cependant, il a fallu que quelques années pour que Poonam réalise que le métier de coiffeuse n’était pas vraiment son métier de rêve. Ainsi, elle a décidé de changer de profession. « Je me souviens encore de l’époque où je travaillais comme coiffeuse, à chaque fois que j’étais en congé, je me rendais à la rue Bourbon à Port-Louis pour admirer les belles fleurs qui étaient exposés devant les magasins. Aussi, durant mes moments libres, je faisais du jardinage. À cette époque, je réfléchissais déjà à convertir ma passion en mon métier », a-t-elle soutenue.
Être fleuriste, une activité qui le fascine
C’est ainsi qu’en 2014, la charmante jeune dame décide de mettre une croix sur sa carrière de coiffeuse et se lance dans le domaine de l’horticulture. « Comme depuis toute petite, j’étais une amoureuse des fleurs et de la nature, j’ai alors pris la courageuse décision, en 2014, d’ouvrir mon propre magasin de fleurs à Montagne-Longue. Être fleuriste est une activité qui me fascine beaucoup et qui a un grand potentiel », raconte-t-elle. Poonam fut d’ailleurs la première fleuriste à ouvrir un magasin des fleurs dans cette localité située dans le nord du pays.
En 2017, la jeune fleuriste a subi une concurrence déloyale de la part de certaines personnes de son voisinage. Elle a alors pris la décision de fermer son magasin situé à Montagne-Longue et d’ouvrir une nouvelle boutique à Triolet. « Si au début j’étais l’unique fleuriste à Montagne-Longue, au bout de trois ans d’activités, j’ai constaté que certains voisins faisaient de la concurrence. J’ai alors pris la décision de fermer boutique à Montagne-Longue et de poursuivre mes activités ailleurs », dixit-elle. Poonam précise que la majorité de ses clients sont restés fidèles, malgré les kilomètres.
Pour l’habitante de Montagne-Longue, son approche envers ce métier est ce qui la différencie des autres. « Lorsque je travaille, je parle avec mes plantes. C’est une approche positive que j’ai toujours adoptée quand je suis dans mon magasin. Cette attitude est souvent remarquée par mes clients, qui aiment ma façon de les approcher et mes dynamismes en vente, » affirme-t-elle. Poonam ajoute que lorsque ses clients apprécient son énergie, cela rehausse son moral et lui donne confiance en soi. Ces mots d’encouragements venant de ses clients les plus fidèles la poussent à hausser la qualité de son travail.
Dans sa boutique située à Triolet plus précisément à 7ᵉ Mile, Poonam commercialise toute une variété de fleurs tels que les roses, gerbera, chrysanthème, glaïeul, anthurium, entre autres. Elle confectionne également des bouquets de fleurs pour tous types d’évènements. « Lorsque je suis à l’œuvre, je ne regarde pas le temps passer. Le plus important pour travailler les fleurs, c’est d’être passionné. Car, après tout, le métier de fleuriste est tout un art », poursuit-elle. Poonam avance que le métier qu’elle pratique demande également beaucoup de patience.
Elle décore les carrosses pour mariés
Poonam est non seulement fleuriste mais elle est également décoratrice florale. En effet, elle s’est spécialisée dans la décoration des carrosses pour mariés. « Je me souviens encore du premier carrosse que j’ai décoré. C’était en 2014. On m’avait sollicité pour décorer le carrosse d’un jeune habitant de Crève-Cœur qui se prénomme Pravesh, le jour de son mariage. C’est à partir de ce moment que j’ai commencé à avoir beaucoup de commandes », dit-elle. Valeur du jour, si on la demande le nombre de carrosses qu’elle a décoré, elle ne peut pas avancer de chiffres tellement elle en a eu des commandes. Elle se réjouit d’ailleurs que son marketing se fasse de bouche-à-oreille
Du talent à revendre
Il faut dire aussi que le talent de la jeune femme ne ment pas. En dépit de son propre style, elle s’adapte également aux exigences de ses clients. « La plupart de mes compositions florales ou autres décorations sont originales. Je ne copie pas sur les autres fleuristes ou encore sur Internet », abonde-t-elle. D’ailleurs, elle propose ce service pour tous types de mariages qu’ils soient hindous, musulman, catholique, entre autres. Quid des prix de ses fleurs ou de ses services en tant que décoratrice, la pétillante jeune femme confie que ses prix sont plutôt abordables.
Des rêves et des projets, la jeune fleuriste en a plein la tête. Tout d’abord, elle souhaite agrandir son entreprise afin de satisfaire un plus grand nombre de clients. Aussi, elle souhaite commercialiser davantage de nouveaux types de fleurs au plus grand plaisir de ses clients.
Vous pouvez la contacter au 5758 6456 pour passer vos commandes.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne