PNQ-Jagutpal: « Chaque mort est une de trop…notre lutte continue pour sauver des vies »

by | Apr 21, 2021 | Actualités, Santé

« Il n’y a pas lieu d’initier une enquête »

• Aux USA, le taux de mort pour les patients dialysés est de 34, 5%.

• Au Royaume-Uni, sur 6 488 patients sous dialyse positive à la COVID, 1 338 sont décédés.
Convaincant dans sa démarche, Dr Kailesh Jagutpal a maintenu qu’il n’y a pas lieu d’initier une enquête médicale sur la mort de 10 personnes dialysées. Répondant à la PNQ (Private Notice Question), ce mardi 20 avril, Il a réitéré sa confiance en les membres du personnel de Santé qui se sont occupés des patients dialysés au New Souillac Hospital.
Pour le ministre de Santé, “Chaque mort est une de trop”. Il a ainsi présenté ses plus vives sympathies à ceux qui ont perdu l’un de leurs proches avec la pandémie.
Le Dr Jagutpal a rétorqué au leader des bleus que « you are getting it very wrong ». Xavier-Luc Duval a mis en avant un communiqué rendu public le 29 mars par rapport aux tests PCR de routine. Selon le leader de l’opposition, c’est après les décès que cette circulaire a été émise par le ministère de la Santé.
Il a aussi avancé qu’une famille a déjà logé une plainte de négligence médicale alléguée. A ce sujet, le Dr Jagutpal a répondu que son ministère traite toutes les plaintes reçues. Le Medical Negligence Committee, le Medical Council et le Medical Tribunal sont les instances qui s’occupent de ces plaintes. Le Dr Jagutpal est d’avis que le leader du PMSD devrait se focaliser sur les résultats en ce qui concerne la situation de la Covid-19 à Maurice, avec la courbe qui s’est maintenant aplatie, et qu’il y a eu uniquement un cas lors de ces derniers jours.
Le ministre de tutelle a insisté que « le respect des gestes barrière est plus important afin de contenir la propagation de la pandémie de la Covid-19, bien plus que d’avoir recours aux tests PCR .» Il concède, néanmoins, que le programme de vaccination initié en début d’année par le gouvernement, à l’intention des personnes vulnérables a été chamboulé avec la résurgence de la maladie à Maurice.
Kailesh Jagutpal a ensuite démontré le caractère humain du gouvernement envers les patients dialysés. « Les patients en quarantaine à l’hôtel Tamassa qui ont demandé à leurs parents de rester avec eux comme compagnon ont reçu l’autorisation de le faire, à condition qu’ils aient accepté de signer un formulaire d’engagement. Il y avait 14 parents qui restaient avec leurs patients respectifs. Le coût de la chambre pour un seul patient est de Rs 32,000 pour les 14 jours de quarantaine et le coût de la chambre pour une chambre partagée avec le parent est de Rs 54,000 pour les 14 jours de quarantaine,» a-t-il fait ressortir.
Poursuivant, il a expliqué que l’île Maurice est l’un des rares pays qui isole tous les patients positifs à la COVID-19. Dans la plupart des Aux Amériques, il n’y a eu aucune tentative d’isoler les patients dialysés en quarantaine. Les patients s’isolent à la maison. Ici tous se rendent à la dialyse et en reviennent en transport organisé. Par conséquent, il existe un risque élevé de propagation l’infection pour le reste de la communauté.
Le ministre de la Santé a expliqué le processus suivant des plaintes enregistrées d’allégations de négligence médicale. Kailesh Jagutpal affirme que le ministère agit sur les recommandations du Medical Negligence Standing Committee.
Il ajoute que le Medical Council intervient également, dans l’objectif de déterminer s’il y a matière à poursuite ou pas. Évoquant le nombre de patients dialysés selon les services de santé, Kailesh Jagutpal précise qu’à ce jour, 1 579 patients sont actuellement en traitement à Maurice. 1285 patients se trouvent dans les centres hospitaliers publics et 294 autres dans des cliniques privées.
Le ministre Kailesh Jagutpal a aussi précisé que selon diverses études, le taux de mortalité est de 20 à 35 %. Par exemple, une vaste étude multicentrique publiée par le Journal of American Medical Association (JAMA), basée sur 65 centres de dialyse, montre un taux de mortalité de 34,5 %. En Australie, où un protocole de quarantaine rigoureux s’applique, il y a eu 7 décès sur 13 patients sous dialyse infectés par la COVID-19. De même, au Royaume-Uni, sur 6 488 patients sous dialyse positive à la COVID, 1 338 sont décédés.
“Having said so, these figures refer to human beings and behind every statistic there is a person and a life that matters. The fight goes on and our aim remains to save every single life. Hence, Mr. Speaker Sir, I do not intend to carry out any enquiry,”a-t-il assuré.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne