Les Mauriciens refusent de tomber dans le piège facile des irresponsables !…

by | Apr 21, 2021 | Opinion

Le retour de la pandémie Covid 19 au pays cette année avait donné lieu à une sérieuse inquiétude parmi la population. On craignait pour le pire cette fois et le nombre de personnes contaminées au début avait donné lieu à une grande crainte. Mais heureusement, comme les autorités ont fait ressortir, la situation depuis quelques jours semble s’améliorer nettement.
Tout d’abord, il y a eu le cas des dialysés. L’opposition, comme toujours, a voulu exagérer cette question pour en tirer des avantages politiques. Heureusement que les faits sont encore une fois têtus. On veut faire croire à la population que ce sont encore une fois les autorités qui sont à blâmer. Mais quand on examine les faits, on se rend compte que des dialysés sont des personnes très fragiles souffrant dans la majorité des cas de comorbidité. Les autorités ont aussi avancé le fait que l’année dernière sur 1537 dialysés il y a eu 500 morts ce qui explique bien des choses à ce même sujet. En même temps, on comprend aussi que le taux de mortalité parmi les dialysés dans le monde entier est de l’ordre de presque 25 %. Ainsi, on se rend compte que l’opposition fait comme toujours preuve de la démagogie facile même sur cette question délicate.
Il y a unanimité sur le fait que le seul moyen de protéger la population contre la pandémie, c’est de vacciner la majorité de la population. Malheureusement, il y a un manque aigu de vaccins dans le monde en particulier dans les pays pauvres. On a noté dans un premier temps une campagne contre les vaccins fabriques en Russie, en Chine et en Inde. Certains dans l’opposition ont aussi mené campagne contre les vaccins Astra Zeneca et le Sinopharm et cela est non seulement choquant mais aussi incroyable. Cette opposition refuse systématiquement de jouer la carte de la responsabilité en cette période difficile pour le pays et également pour la population dans son ensemble.
On note aujourd’hui que le vaccin Astra Zeneca a été homologué lundi dernier par le chef de l’organisation Mondiale de la Santé(l’OMS)S. On ne sait pas ce que les partis d’opposition diront maintenant à ce sujet, car à ce jour, ils gardent le silence sur ce point. Au sujet du vaccin Sinopharm, on note qu’il a été utilisé dans plus de 70 pays du monde et selon des sources autorisées, ce vaccin a aussi démontré sa sûreté et son efficacité. Ce qu’on ne dit pas aussi c’est que le gouvernement a accepté de débourser gros sur les vaccins car selon certaines sources un vaccin coute la somme de R600. Au sujet de la fourniture des vaccins on note aussi qu’il y a bien des problèmes. On a annoncé récemment que le vaccin Johnson Johnson a donné lieu à des caillots parmi certains patients. Même au sujet du vaccin Pfizer il y a eu des réserves. Donc, il n’y a aucun vaccin jusqu’ici qui a été déclaré sans aucun risque.
La priorité dans le pays en ce moment, c’est d’atteindre l’immunité collective dès que possible. On se rend compte que les autorités dans le pays font tout en ce moment pour empêcher la pandémie de progresser. Il y a quelques jours le gouvernement a fait savoir que le nombre de personnes contaminées a commencé à baisser et cela fait bon signe et redonne l’espoir à la population.
Depuis plusieurs jours les cas de contamination sont notés uniquement dans les quarantaines ce qui est très encourageant. L’effort de la population en observant les règles sanitaires est remarquable et il doit continuer. Par rapport à plusieurs pays de la région, la situation chez est toujours nettement meilleure.
La situation dans le monde au sujet de la pandémie est critique quand on prend en considération le nombre de contaminations par jour car le chiffre cette semaine a dépassé 700,000. Même si le nombre de contaminés continue à baisser chez nous l’ouverture de l’économie prendra évidemment encore du temps.
L’ile Maurice a déjà été citée comme exemple au sujet de la gestion de la covid. Il est malheureux de constater que l’opposition et certains dans la presse essayent par tous les moyens et sur une base quotidienne de chercher des boucs émissaires. Elles ne réalisent pas que le Mauricien d’aujourd’hui est assez intelligent et qu’il refuse de tomber dans ce piège facile.
Jay Lallbahadoor

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne