Covid-19 Les dispositifs de sécurité renforcé à Highlands…

by | Apr 12, 2021 | Actualités

• 382 personnes admises en quarantaine après qu’un patient positif s’est rendu à un anniversaire

Ce mardi 6 avril, les officiers du ministère de la santé, ont dénombré pas moins de 22 cas positifs à la Covid-19, à Highlands. Ce résultat a été obtenu à la suite d’un ‘mass testing’ effectué dans la région, après qu’un sexagénaire a été testé positif la veille. Cette situation a vite débouché à une activation des autorités dans cette localité, qui était déjà zone rouge depuis le 12 mars dernier. Ainsi depuis ce jeudi, la police a renforcé son dispositif pour mieux contrôler les entrés, sorties mais aussi le mouvement des habitants de cette région. Alors que des exercices se sont accentués pour que le maximum de personnes puisse se faire tester.

Depuis ce jeudi, une attention particulière a été accordé à Highlands. Les autorités ont durci le ton envers les habitants. En conséquence, sans motif légitime, il est interdit de se déplacer. Même les détenteurs du Work Acces Permit (WAP) ne peuvent circuler. Seuls les candidats prenant part aux examens dans cette zone pourront se rendre dans leurs centres d’examens respectifs et leurs parents ont également l’autorisation de les accompagner. Les commerces sont opérationnels selon le protocole sanitaire, par ordre alphabétique.

Depuis la veille, un exercice de dépistage de masse à la Covid-19 s’est fait avec les habitants de cette région. Ces derniers ont été invités à se rendre dans des endroits désignés pour faire leurs tests PCR. Pour encourager ces personnes dans une vidéo, on peut voir et entendre des policiers sensibiliser les habitants de cette localité au danger du virus. Alors que d’autres officiers, avec l’aide d’un mégaphone, exhortent les habitants de Highlands à participer à l’exercice de « mass testing ». L’exercice de dépistage de ce mercredi s’est tenu à proximité d’une mosquée. Adultes et enfants se sont fait dépister.
Dans une déclaration, Shiva Coothen, qui est à la tête de la cellule de communication de la police a expliqué « Bann otorite finn vinn avek bann mezir pou kontrol la propagasion lamaladi ». Il a précisé que c’est le même dispositif mis sur place à Canot, qui a été appliqué à Highlands, qui fait déjà partie de la zone rouge des hautes Plaines-Wilhems. La police veillera au grain. Les barrages routiers seront maintenus, souligne Shiva Coothen. Mais les boutiques resteront aussi accessibles selon le système par ordre alphabétique, précise-t-il.

Les autorités n’ont pas eu le choix que d’imposer cette série de mesures car sur 300 personnes dépistées dans cette localité, 22 se sont avérés positifs à la Covid-19. Mais également, l’équipe de Contact Tracing a pris connaissance que l’un des 22 patients positifs s’était rendu à une fête d’anniversaire le 27 mars dernier où une cinquantaine de personnes étaient présentes. Des informations relatent que c’était pour faire la fête et une session de prières que ces personnes se sont rassemblés. Mais il est dit sur les réseaux que ces personnes sont une grande famille et ils vivent tous dans une grande cour.
Dans l’après-midi de ce jeudi, le ministre de la Santé, le Dr Kailesh Jagutpal, a lors de la conférence de presse du National Covid Commitee, déclaré que plus de 1000 tests ont été effectués dans la région et celle avoisinante. A ce jeudi, une partie des résultats obtenus faisait mention d’aucun cas positif. Cependant suivant le contact tracing des 22 patients positifs, 382 personnes, dont leurs familles et leurs proches ont été mis en centre de quarantaine, jusqu’à la confirmation qu’ils ne sont pas porteurs du virus.

Le Dr Kailesh Jagutpal, a par ailleurs déploré l’attitude des personnes, qui malgré la situation de crise sanitaire, se sont quand même rassemblés pour une célébration. Il a fait ressortir que l’irresponsabilité d’un petit groupe de personnes peut coûter gros à l’effort effectué pour endiguer le virus.
Il a prévenu que les autorités agiront dans le cas de Highlands. « Tous les jours, nous mettons l’emphase sur la nécessité que les gens évitent les regroupements et respectent les gestes barrières. Il y a des irresponsables qui font fi de tout cela. À cause d’eux, la situation peut se dégrader. Dans des situations pareilles, la police prendra les actions qui s’imposent », a-t-il insisté.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne