A l’école Philippe Rivalland RCA…

by | Apr 12, 2021 | Actualités, Société

Une surveillante testée positive au Covid-16 : Leela Devi Dookhun rassure qu’elle n’ait pas été en contact avec les autres enfants

« Toutes les précautions sanitaires ont été observées » affirme-t-elle
« Le ministère de l’Education a mis en place toutes les précautions sanitaires recommandées pour que les étudiants participent à leurs examens dans les meilleures conditions et sans prendre le moindre risque possible » c’est ce qu’a affirmé, la ministre de tutelle. Elle s’est exprimée, dans la soirée du mercredi 7 avril, au siège de son ministère à Phoenix, sur les différentes mesures mises en place pour assurer le bon déroulement des examens qui ont débuté le 22 mars. Cela dans un but de rassurer les parents d’élèves, après qu’une surveillante affectée à l’école Philippe Rivalland a été trouvée positive à la Covid-19.
Dans sa déclaration diffusée sur la MBC seulement, Leela Devi Dookun-Luchoomun a tenu à mettre les choses au point sur ce sujet, après que toute sorte d’information fusé de toutes parts concernant ce cas. La ministre de l’Education a d’abord mis l’emphase sur le fait que la surveillante « n’a pas été en contact avec les autres enfants ». De souligner que l’invigilator qui se trouve actuellement dans un centre de quarantaine avait surveillé un seul enfant à besoins spéciaux. Ce dernier et ses parents ont également été placés en quarantaine, a indiqué la ministre. De faire ressortir que les autorités ont immédiatement pris les mesures promptes et appropriés pour assurer la continuation, en toute sérénité, des examens de PSAC.
Lors de son allocution, la ministre a surtout mis l’accent qu’avec la collaboration du ministère de la Santé et du Bien-être, toutes les précautions sanitaires requises ont été observés, comme le nettoyage et l’assainissement des salles de classes avant et après les examens. Elle a fait ressortir que pendant les examens, la distanciation sociale et le port correct du masque sont respectés. En ce qui concerne les élèves de l’école primaire Philippe Rivalland RCA, ainsi que leurs parents, la VPM a donné l’assurance que la salle de classe où un surveillant a été diagnostiqué positif à la COVID-19 n’a pas été utilisée pour les examens avant une désinfections général de l’établissement.
La vice-premier ministre (VPM), ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie, Leela Devi Dookun-Luchoomun, a ainsi lancé un appel à tous les parents dont les enfants participent actuellement aux examens nationaux pour s’assurer que ces derniers sont sereins pour leurs examens, qui se déroulent dans un contexte exceptionnel en raison de la pandémie de la COVID-19. Elle a également saisi cette occasion pour exhorter les parents et toutes les personnes concernées par les examens en cours à ne pas s’adonner et de faire circuler des fakes news, affirmant que la Mauritius Examinations Syndicate a constaté que la plupart des étudiants prennent part à leurs examens.
Elle demande fait un appel aux parents à ne pas se regrouper devant les écoles et les centres où se tiennent les examens. « Il est important que tout le monde procède de manière disciplinée pour le bien-être des élèves et du personnel impliqué » a dit la ministre.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne