Kaya… un vibrant hommage dimanche dernier à Roche-Bois…

by | Feb 25, 2021 | Actualités, Edito, Opinion

Il est toujours présent 22 ans après dans le cœur de ses pairs et de ceux qui l’aimait vraiment. Un bel hommage a été rendu dimanche dernier à Roche Bois à Joseph Reginald Topize, affectueusement connu comme Kaya. Cette fois, présence de ceux qui tiennent à sa mémoire. Pas de ceux qui ont voulu lui profiter politiquement, culturellement ou même pour se donner un coup de pub. Comme ces nombreux « grand palto » qui n’aimaient pas le fumeur de gandia qu’il était mais l’appeler « mon frère » dans les hommages funèbres. C’est sans doute ce qui a provoqué le cri de révolte de Jean François Chaumière, président du Centre Nelson Mandela pour la Culture Kréol et Africaine qui a critiqué l’irresponsabilité ayant conduit à la perte de ce grand artiste.
Cet hommage a été organisé par le mouvement Rastafarai en présence d’Azaria, fils de Kaya et de ses proches. Ils se sont rendus au cimetière où ils ont fait un dépôt de fleurs tout en entonnant des chants du roi du seggae et des prières. Des membres de son groupes, Racine Tatane ont aussi marché. Une fois au cimetière, il y a eu des chants et des prières ont été dites. La prière a été suivie d’un Jam avec des artistes comme Jerry N The Résistance et Nyabingi Order qui ont repris les chansons de Kaya bien accompagnées par le public présent.
Le 21 février 1999, l’artiste adulé Kaya meurt en cellule policière aux Casernes centrales. Il avait été arrêté la veille, après avoir avoué avoir fumé un joint lors d’un rassemblement pour réclamer la dépénalisation de l’usage du cannabis. Le meeting, accompagné d’un concert avait eu lieu à Rose-Hill, à l’initiative de Rama Valayden, alors à la tête de son parti, le Mouvement Républicain. La mort de Kaya a été suivie d’émeutes dans le pays.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Message du Président Roopun aux Mauriciens…

Message du Président Roopun aux Mauriciens…

Mes chers compatriotes, Cela fait six semaines déjà que nous sommes en confinement. Nous voulons avant tout protéger la santé de la population, même si cela a un prix...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne