INCIDENTS À LA COMMANDERIE: LES PREMIERS SUPPORTERS ONT ÉTÉ ENTENDUS…

by | Feb 25, 2021 | Sports

Le début des explications.
Le procès des quatorze personnes interpellées lors des incidents de la Commanderie s’est ouvert ce mercredi au tribunal correctionnel de Marseille. Les quatre supporters placés en détention depuis le 30 janvier se sont expliqués devant le juge, rapporte RMC Sport. Faisal, l’un des deux plus jeunes (23 ans), a été interpellé en possession de cannabis et de fumigènes. Il pensait assister à un mouvement festif pour soutenir les joueurs. « C’est un choc d’être à côté des gens qui ont commis des crimes » , a-t-il confié à la barre. Quant à Axel, arrivé en retard le 30 janvier dernier, il a juste « croisé des supporters qui prenaient la fuite » . Interdit de stade pour avoir été arrêté en possession de fumigènes avant la finale de Ligue Europa face à l’Atlético à Lyon en 2018, il confesse ne pas pouvoir dormir et se force à manger.
Jugé irréprochable par son patron, Denis, 37 ans, affirme ne pas être un leader, mais quelqu’un qui a juste suivi la foule. Il voulait juste « porter la voix du peuple marseillais » face à la direction du club. « J’ai une vie rangée, j’ai 37 ans, je suis un amoureux de l’OM, c’est mon oxygène. Je ne comprends pas les chefs d’accusation : si j’avais su que ce groupement avait pour but la destruction et dégradation de biens, je ne serais pas venu » , a expliqué celui qui avait été condamné à une amende en 2016 pour dégradations. Mehdi, le dernier prévenu interrogé, a affirmé s’être déplacé pour filmer et prendre des photos. Dès que les choses ont commencé à dégénérer, il assure avoir quitté les lieux.
L’audience a été suspendue après ses témoignages, en attendant le prochain épisode.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne