Comme annoncé dans notre édition de samedi Paul Bérenger réserve un enterrement de première classe à l’entente de l’Opposition…

by | Feb 22, 2021 | Politique

Le mal est beaucoup plus profond que les déclarations du député Eshan Juman.

Nando Bodha est la nouvelle sirène qui séduit les mauves.

Le Xournal l’a vu venir. Dans notre livraison d’hier, nous avons mis l’accent que les propos du député du No 3 mercredi dernier, allaient porter l’estocade à l’entente de l’Opposition. Nous disions même que celle-ci vivait ses dernières heures. Il n’en fallait pas plus pour que Paul Bérenger confirme notre flair politique aguerri en confirmant nos informations.

Samedi matin, il n’y a pas eu de conférence de presse conjointe de l’Opposition. Paul Bérenger a tiré à boulets rouges contre le député travailliste, Eshan Juman, lors de la conférence de presse du MMM, en solo, à Ebène. Le leader des mauves reproche à ce dernier d’avoir dit sur une radio privée que les rouges sont tellement forts qu’ils peuvent briguer les suffrages des élections municipales seuls, soit sans l’aide du MMM, du PMSD et du Reform Party de Roshi Bhadain.

Paul Bérenger avance aussi que d’autres dirigeants du PTr sont du même avis que le député rouge. D’autant qu’il n’y a eu aucun démenti. La question est soulevée lors de la réunion du comité central du MMM dans l’après-midi. Le leader des mauves affirme aussi qu’il n’y aura pas de rencontre entre les membres de chaque parti de l’opposition. La réunion des 6-6-6-2 est suspendue.

Même s’il ne l’a pas dit explicitement, Paul Bérenger, fidèle à son habitude, a réservé un enterrement de première classe à l’entente de l’Opposition. Celle-ci n’a jamais vraiment décollé. L’unité de façade, la place accordée a Roshi Badhain ou l’intransigeance de Navin Ramgoolam pour garder le leadership ont plombé les relations entre les différents partenaires.
Même dans les sociétés ouvertement polygames, ce ménage a 5 ou six, qui ramasse tout sur son passage, avengers et scavengers y compris, était devenu invivable. La manière dont certaines personnes s’attaquaient à la réputation d’honnêtes professionnels n’a pas été au goût de tous les partenaires.

L’élément Bruneau Laurette est venu compliquer les donnes. D’abord l’humiliation publique infligée à Navin Ramgoolam et au Parti Travailliste samedi dernier y est pour quelque chose dans l’attitude des rouges. Le discours d’Arvin Boolell n’a pas été percutant tandis que le leader des rouges se faisait insulter sur les pancartes et les banderoles. Les mines déconfites des dirigeants rouges comme Anil Bachoo, Rajesh Jeetah, Ashock Jugnauth et les autres en disaient long sur leurs états d’esprit. Tout a été fait pour tenter de convaincre Navin Ramgoolam d’abandonner son ambition de redevenir Premier ministre.

Paul Bérenger et le MMM attendaient ce sacrifice avec un certain Nando Bodha qui s’est mis en orbite pour occuper cette position après avoir abandonné le clan du MSM. Mais cette couleuvre est difficile à avaler pour les rouges. Le Parti travailliste qui avait un ancrage ou ce qu’il lui reste comme ancrage dans les circonscriptions rurales savent que « la campagne continue de soutenir massivement le MSM ». Dans ce contexte, Paul Bérenger et sa dynastie tout comme le PMSD encore moins Roshi Badhain ne font pas le poids. Le fantasme de certains de voir proposer le poste de Premier ministre à Bruneau Laurette ou encore un rôle important à ce dernier qui s’affiche plus ouverte pour Navin Ramgoolam que quelqu’un n’aide pas dans la situation actuelle.

Alors que faire, le MMM est obligé d’aller se remettre en cause pour trouver quelque chose pour ses militants restants pour ne pas se faire dévorer lors des municipales. L’interview du jeune Oliver Thomas nouvel adhérant au MSM qui continue de labourer le terrain au No 20 doit faire réfléchir. Alors que le parti du « Sun Trust » reste focaliser sur son travail en dépit des couacs, mais cela comme tout les autres gouvernement, ses opposants éprouvent de plus en plus de grosses difficultés à les déstabiliser. La sortie du Cardinal Maurice Piat contre le slogan « BLD » et la réclamation du départ de ce gouvernement par la rue a enfoncé les derniers clous dans les cercueils de l’Opposition.

Le langage de certains dans le camp antigouvernemental notamment dans le camp des « avengers ou scavengers », du Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil comme les propos de Rama Valayden à Cité Atlee, ne sont pas en phase avec ce qu’une entente de l’Opposition pourrait proposer. Même si dans le deux cas, il n’y a aucune association directe avec les mouvances de Valayden.

Donc Paul Bérenger et Navin Ramgoolam ont tous deux compris qu’ils n’iront pas loin au sein de l’entente de l’opposition dans sa forme actuelle avec le PMSD, Roshi Badhain, Laurette, Yip Tong et co. Dans le camp, on aurait jeté sa dévolue sur la nouvelle vierge Nando Bodha. Les propositions de ce dernier étaient beaucoup plus académiques que pratiques. Attendons voir pour la suite. D’ailleurs, cette fantaisie est confirmée par le discours de Xavier-Luc Duval à l’effet que Bodha est « l’un des seuls qui a une réelle chance de conquérir une bonne partie de l’électorat du Mouvement socialiste militant ». Heureusement, il n’y a pas de taxe sur les rêves. Car tous ceux qui ont déserté la barque orange sont aujourd’hui dans « Karo Kannes ».

Tandis que les rouges espèrent sincèrement provoquer un sursaut patriotique chez leurs partisans pour que ces derniers avalent la couleuvre Ramgoolam au Prime ministership.
Le leader mauve a longtemps insisté pour savoir qui présenter au poste clé de Premier ministre, de Président de la République et de Speaker. Une démarche simple que l’entente de l’Opposition n’a jamais su faire aboutir. Au contraire, l’on s’est retrouvé en pleine contradiction et au milieu d’une belle cacophonie. Le dictat de l’oligarchie et du secteur privé est un autre contrainte majeure. Ce qui a toujours tué dans l’œuf les projets de troisième force politique.

Mais peu nous importe, prions seulement pour le repos de l’âme de l’entente de l’Opposition en écrivant sur l’épitaphe : « Regrets Éternels »

Terra Del Fuego

0 Comments

Laisser un Commentaire

Communique de Mauritius Telecom…

Communique de Mauritius Telecom…

Suite à la détection de cas positifs à la Covid-19 dans une compagnie privée située à my.t Tower, à Ébène, Mauritius Telecom a pris des mesures pour protéger ses employés...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne