Don de 100 000 doses de vaccins de l’Inde à Maurice…

by | Jan 25, 2021 | Actualités, Santé, Science et Tech

Pravind Jugnauth salue la « super spéciale relation » avec la Grande Péninsule et le geste de Shri Narendra Modi
Le PM fustige ceux qui nous avaient condamnés aux départs, y compris des experts locaux autoproclamés
L’émotion était à son comble dans le camp gouvernemental vendredi pour la réception des 100 000 doses de vaccins anti-Covid qu’offrait l’Inde envers son « ti-frère » l’Ile Maurice. Le geste est touchant. Il marque les esprits tout en clouant le bec de ceux qui ont l’habitude de critiquer à tort et à travers la grande péninsule et son gouvernement. Cette cargaison de 100 000 doses de vaccins Covishield est arrivée à Maurice, vendredi soir. Dans cette optique, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, ainsi que le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, de même que le ministre des Affaires Étrangères, Nando Bodha, entre autres se rendront à l’aéroport ce soir pour réceptionner le convoi. La présence de la nouvelle Haut-Commissaire Indienne, Nandini Singla, a illuminé la cérémonie. « Long live that super special relation”, a affirmé le Chef du gouvernement mauricien.
« Nous avons établi plusieurs mesures pour qu’aujourd’hui nous puissions être Covid Safe… » C’est en ces termes que le Premier ministre Pravind Jugnauth a adressé à la population ce soir lors de la réception des 100 000 doses de vaccins comme don du gouvernement Indien.
Selon Pravind Jugnauth, le nouveau variant du coronavirus ne cesse de progresser de manière effrayante dans le monde. Ce dernier salue les relations bilatérales qui unissent les deux nations à travers ce don. « J’espère que ces vaccins nous aideront dans notre lutte contre la pandémie. Toutefois, je regrette que l’Inde doive faire face à une nouvelle tragédie qui est le feu dans l’une des usines de production qui a causé la mort de 5 personnes (voir plus loin). Je remercie le Premier ministre Indien Shri Narendra Modi pour ce don. »
Selon le Premier ministre depuis le mois de janvier 2020, la Chine avait annoncé un nouveau virus. Le gouvernement a alors institué le High Level Committee afin de faire face au nouveau Coronavirus. « Si azordi nou covid safe cest parski noune travay nuit et jour pour ki nou kapav faire face. Quelques jours de cela noune gagn plusieurs réunions. Ena plusieurs institutions internationale ki tine classe nu a enn pays à haut risque. Sans oublier bann experts auto-proclamer pou dire ki ena des centaines de personnes contaminées, mais nu fine travay pou priorité la santé la population et je suis fièr car zordi l’OMS pe prend nou kuma enn reference, zordi nou pe passe à enn lot letap. Nou pe prepare nou pou nou campagne de vaccination. »
Pravind Jugnauth a rappelé que sa priorité demeure la protection de la population. Cette étape ne veut pas dire que la crise est derrière nous. « Notre campagne de vaccination va nous permettre de revoir les conditions d’entrée sur notre territoire, notre objectif reste la vaccination de 60 % de notre population afin d’obtenir une immunité collective dans le pays. Le ministère de la santé est en contact permanent avec les autres laboratoires afin de nous permettre de sortir la tête hors de l’eau. Aujourd’hui le conseil des ministres a donné son aval pour la campagne de vaccination à nos front liners. Toutefois nous devons rester vigilants et suivre les consignes sanitaires. »
Une première dose sera appliquée aux fronts-liners cette semaine et la deuxième injection se fera dans 28 jours. Il ajoute que le ministère est en contact avec les principaux fabricants de vaccins, Pfizer BioNtech, Astra Zeneca et Johnson & Johnson, entres autres. Il a également annoncé que nous nous tournons vers l’Union africaine pour des vaccins.
Pravind Jugnauth a indiqué que la campagne de vaccination qui va débuter nous permettra de revoir les conditions d’entrée des passagers afin de permettre au secteur du tourisme qui est grandement affecté de redémarrer. Le Premier ministre s’est réjoui que les représentants de ce secteur ont publiquement reconnu que le gouvernement a jusqu’ici pris la bonne décision pour protéger la situation.
Ce don de l’Inde au gouvernement mauricien cadre avec sa mission « Vaccine Maitri». En tant que pays ami et les relations bilatérales que partagent les deux nations, Maurice est le premier pays de l’Ocean Indien à bénéficier de ce don. Il convient de rappeler que l’Inde avait fourni 13 tonnes de médicaments essentiels vitaux à Maurice en avril 2020, dont un cargo contenant un demi-million de comprimés d’hydroxychloroquine (HCQ) pour le traitement de Covid-19. A noter que le gouvernement obtiendra également 20 % des vaccins avec l’OMS sous le projet Covax.
Nandini Singla : « Il ne peut pas y avoir un autre plus grand témoignage de l’affection que l’Inde porte envers Maurice »
Présente à l’aéroport, l’ambassadrice de l’Inde à Maurice, K. Nandini Singla, a déclaré :« espérer que le vaccin permettra à tous de se sentir plus en sécurité », ajoutant qu’il s’agit là du début d’un nouveau départ. Tout en rappelant que malgré quoique l’Inde a besoin de vacciner 1.3 milliards de personnes, cela ne l’a pas empêché d’avoir ce geste sans précédent pour Maurice. Ce qui permettra à redémarrer l’économie et rouvrir nos frontières pour l’industrie touristique.
La Haute commissaire de l’Inde à Maurice, son excellence Nandini Singla parle de moment historique pour Maurice. En effet, l’avion de l’armée indienne a touché le tarmac de l’aéroport de Plaisance en début de soirée à 19h précise avec à son bord les 100 000 doses de vaccins Covishield d’Astra Zeneca.
Selon Nandina Singla, ce don démontre l’amitié qui lie les deux pays. « Aujourd’hui n’est pas un jour ordinaire, c’est un jour historique qui pourra aider Maurice dans sa relance économique. Je salue le gouvernement mauricien et le Premier ministre, Pravind Jugnauth, dans sa lutte pour contenir la pandémie de Covid-19, » avance-t-elle.
L’Inde continuera à soutenir le monde dans sa lutte contre le Covid-19 a également fait aussi ressortir la haute commissaire. L’Oxford Astra Zeneca Covishield est un vaccin fiable dont les tests ont fait leur preuve. « Avec ce vaccin, j’espère que ce cauchemar sera terminé. Dieu bénisse l’île Maurice et le gouvernement Indien…»
Hors-texte
En Inde, le plus grand fabricant de vaccins au monde touché par un incendie meurtrier
INDE – Cinq personnes sont décédées dans un incendie sur le site du Serum Institute, le plus grand fabricant de vaccins au monde situé en Inde le jeudi 21 janvier. Selon l’entreprise, le sinistre n’a pas affecté sa production à grande cadence de vaccins contre le Covid-19.
“Cinq personnes sont mortes”, a annoncé à la presse Murlidhar Mohol, le maire de la ville de Pune, où se trouve ce site. “Nous sommes profondément attristés et présentons nos condoléances les plus sincères aux familles des disparus”, a indiqué sur Twitter Adar Poonawalla, le PDG de l’entreprise, sans plus de détails. Les chaînes de télévision indiennes ont montré un énorme nuage de fumée grise au-dessus d’installations du Serum Institute à Pune, où sont produites des millions de doses du vaccin contre le Covid-19 Covishield, développé par AstraZeneca et l’Université d’Oxford.
Le fabricant a assuré cependant que sa production de vaccins contre le Covid-19 n’était pas touchée. “L’installation de production de vaccins n’est pas affectée”, a assuré à l’AFP une source au sein du Serum Institute of India, précisant que le feu avait pris dans une nouvelle usine en construction.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne