Dans son message à la nation: Pravind Jugnauth fustige ceux qui réclament l’ouverture des frontières pour leurs intérêts personnels…

by | Jan 6, 2021 | Actualités, Opinion, Société

• Virulente sortie contre ceux qui ont essayé de tirer un capital politique de l’affaire MV Wakashio

• Vibrants hommages aux frontliners du Covid-19, aux dix personnes décédés et a la WPC Dimple Raghoo.

• Le combat sans relâche contre la mafia de la drogue sera intensifié
« Notre force, c’est notre peuple » : le PM salue la résilience et la discipline des Mauriciens dans le message du Nouvel An
Dans son message du Nouvel An à la nation, vendredi soir, le Premier ministre, M. Pravind Kumar Jugnauth, a salué la résilience et la discipline des Mauriciens en 2020, affirmant qu’il est convaincu que le pays surmontera cette phase difficile après une année marquée par la COVID-19 et le naufrage du MV Wakashio. Notre force, a-t-il ajouté, a toujours été notre peuple et, ensemble, nous avons trouvé le courage et la patience nécessaires pour faire face aux défis de 2020.
COVID-19
Le Premier ministre Pravind Jugnauth a exprimé sa gratitude à tous les frontliners de la pandémie de COVID-19, en particulier au personnel de la santé, et a déclaré que nous devrions tous être fiers de la façon dont Maurice a géré la pandémie. Selon lui, exactement 288 jours après l’enregistrement des premiers cas de COVID-19 au pays, nous sommes aujourd’hui en sécurité et en mesure de célébrer avec nos proches grâce aux nombreuses mesures mises en œuvre depuis mars 2020 pour surmonter cette crise. Ce qui n’est pas le cas pour de nombreux pays comme Londres où plusieurs régions sont en « lockdown ». Au passage, il a félicité son ministre de la Santé, Kailash Jagutpal et a eu une pensée pour les familles des dix victimes du Covid-19.
Ouverture des frontières
Pour Pravind Jugnauth, ce sont les décisions prises par son gouvernement depuis mars 2020 «qui nous permettent de regarder l’avenir avec espoir et conviction.Si on avait ouvert les frontières et laissé entrer sans quarantaine nous ne pourrions célébrer ensemble. Je profite de l’occasion pour dire à ceux qui continuent à déclarer que les frontières doivent ouvrir, sinon l’économie va couler d’arrêter de ne voir que leur intérêt et de ne pas créer de panique.» Le Premier ministre a répété que sa priorité était la santé et le bien-être de la population.
Vaccins
Les vaccins contre la COVID-19, a-t-il dit, seraient, dans un premier temps, mis à la disposition de 60 % des citoyens. Le gouvernement a l’intention de lancer une campagne de vaccination le plus tôt possible, a-t-il ajouté. Pravind Jugnauth a fait ressortir que le pays est déjà membre du COVAX, ce qui nous assure d’emblée des vaccins pour 20 % de la population. Et de préciser que Maurice a déjà fait des demandes auprès des laboratoires Pfizer, Moderna et AstraZeca pour s’approvisionner directement. Le but est de pouvoir réaliser une campagne le plus vite possible afin de pouvoir vacciner « au moins 60 % de la population », affirme le Premier ministre.
MV Wakashio
Parlant du naufrage du MV Wakashio, le Premier ministre a rappelé que l’enquête se poursuit et que le gouvernement apporte son plein soutien aux familles touchées par ce déversement de pétrole. Il a donné l’assurance que la protection de l’environnement reste l’une des priorités de son gouvernement et a appelé tous les citoyens à participer aux efforts de restauration environnementale. Chacun, qu’il se trouve à Maurice ou à l’étranger, devra prendre ses responsabilités à l’issue des conclusions de la Court of Investigation. Il a assuré les familles affectées du soutien du gouvernement. Tout en fustigé ceux qui ont essayé de tirer un capital politique de cet événement… « Si c’était des vrais patriotes il aurait mis la tête avec nous pour trouver des solutions au lieu de créer du désordre et paniquer les gens.»
Law and order
En ce qui concerne la préservation de l’État de droit, de l’ordre public et de la sécurité des citoyens, M. Jugnauth a remercié la Force policière d’avoir si bien servi et de s’être dévoué à son devoir tout en veillant à ce que les protocoles sanitaires pendant la pandémie de COVID-19 soient respectés. En ce qui concerne l’amélioration de la sécurité des citoyens, avec les changements évidents dans le mode de vie, il sera fondamental d’investir dans la police. Il a réitéré son soutien à la police qui continue le combat contre la drogue. Tout en ayant une pensée spéciale pour la constable Dimple Raghoo. Pravind Jugnauth est également revenu sur son combat contre la drogue lors de son message. Il entend « donn zot lasurans ki oken kriminel oken froder oken voler napa pou sape pe import ki sanela liete ou ki so bann koneksyon ete ».
Jeunesse
L’an dernier, a-t-il dit, nous a appris que nous devrions toujours être prêts à relever tout défi ou toute difficulté, ajoutant qu’une jeunesse résiliente sera une force majeure pour la reprise économique du pays. Le gouvernement, a souligné M. Jugnauth, s’est engagé à fournir un accès à une éducation de qualité à tous les jeunes et à leur offrir davantage de possibilités.
En ce qui concerne le projet de loi sur les enfants récemment présenté à l’Assemblée nationale, il a déclaré que les enfants doivent se sentir en sécurité à l’intérieur et à l’extérieur de leur foyer et que les autorités sont déterminées à protéger les enfants.
Économie
Selon le Premier ministre, une gestion économique réussie a été possible malgré les difficultés causées par la COVID-19. Il a rappelé l’aide gouvernementale accordée à quelque 450 000 citoyens par la mise en œuvre de mesures, notamment le Programme d’aide aux salaires et le Programme d’aide aux travailleurs indépendants.
Un véritable signe de progrès, a souligné M. Jugnauth, est l’augmentation de 10 pour cent enregistrée dans le secteur des exportations par rapport à la même période l’an dernier. Quant au secteur du tourisme, il a rappelé que le gouvernement attend le lancement du vaccin contre la COVID-19 et s’est engagé à aider à reconstruire et à réactiver l’industrie le plus tôt possible.
Chacun devra assumer ses responsabilités que ce soit le gouvernement, l’opposition, la population et la presse. « Le travail de l’opposition est important, elle a pour responsabilité de dire la vérité et de travailler dans l’intérêt du pays. Je souhaite une prise de conscience et que c’est l’intérêt du pays qui va primer.»
Il a souhaité à tous les Mauriciens une bonne et prospère nouvelle année et a ajouté que son gouvernement travaillera durant ces quatre autres années pour apporter plus de prospérité.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne