Meeting à St Pierre, vendredi soir: Fiasco totale pour le parti Travailliste…

by | Dec 1, 2020 | Actualités, Politique

Le rassemblement du parti Travailliste, tenu vendredi à St Pierre s’est révélé un fiasco total pour les ‘rouges’ tant sur le plan de rassemblement que sur le plan d’organisation. Beaucoup de labourites ont regretté l’absence de Feu Ah Fat Lan Hing Choy à ce niveau.
St Pierre, fait partie de la circonscription du Premier ministre, Pravind Jugnauth, devait provoquer un déclic pour la stratégie future des rouges. Le moins que l’on puisse dire c’est que c’était une grande désillusion pour le PTr. Ses dirigeants n’ont pas su attirer, mobiliser et rassembler ses agents, partisans et sympathisants. Pourtant aux dires de Navin Ramgoolam, Lormus Bundhoo et autres dirigeants de ce parti, une vague rouge déferlerait sur les villages après le scrutin de dimanche dernier. Ils avaient exulté de joie que le MSM aurait eu une raclée et que les jours du gouvernement sont comptés…C’est l’inverse qui semble être vrai depuis vendredi après-midi.
C’est normal que bon nombre des personnes ne se soientt pas déplacés pour écouter les interventions de Navin Ramgoolam, d’Arvin Boolell et autres ‘rouges’. Même si ces derniers ne cessent de clamer sur tous les toits qu’ils sont forts que jamais. L’électorat des régions rurales ne se laisse pas berner. Idem pour les zones urbaines.
Comme plat principal et comme dessert, les travaillistes proposent Angus Road. Ils n’ont pas vu venir la conférence de presse de Pravind Jugnauth. Ce dernier, en fin stratège, a choisi le « Black Friday » pour détruire ses adversaires politiques avec une cinglante réplique sur ce dossier devenu « fizette » pour l’opposition. Sans compter que Bruneau Laurette, son acolyte en a pris pour son grade.
Il y a eu également au Parlement cette semaine des révélations sur l’appétit gargantuesque des élus de l’opposition pour les missions et voyages officielles. Ce qui les a plombés dans l’estime du public.
On a écouté avec beaucoup attention la conférence de presse, tenue, hier par le leader du Reform Party, Roshi Bhadain. Aucun de ses arguments n’a pu contredire les justifications avancées par le Premier ministre. Encore une fois c’est du vent. La dynastie papa-piti Bhadain se sont embarquée dans une voie de non-retour en invitant le Premier ministre élu du pays à démissionner. Ce qui ne se produira même pas en rêve !
Lors de ce meeting, ceux qui y ont été présent ont noté le langage violent d’Arvin Boolell. « Celui qui osera toucher un brin de mes cheveux pourrait voir sa tête scalpé »,a-t-il déclaré. Nul besoin de dire que ce genre de langage de la part de quelqu’un qui occupe le poste du leader de l’opposition fait frémir.
Il est clair que les régions rurales n’apprécient guère la décision de Navin Ramgoolam de concrétiser une alliance avec le MMM de Paul Bérenger. Ils n’ont pas oublier l’arrogance lors du Primeministership de ce dernier ou encore le « deal Illovo ». Pour une grande majorité des mauriciens, le MMM et son leader sont dépassé par les événements.
Aussi, bon nombre d’observateurs politiques estiment que le Parti Travailliste et son leader, Navin Ramgoolam représente le passé. Le PTr ne cesse de prôner une politique de démagogie, de mensonges, d’attaques personnel et de fabulations à l’égard du MSM et de Pravind Jugnauth.
Pour certains, les adversaires politiques de Pravind Jugnauth, en particulier Navin Ramgoolam, n’arrivent pas à digérer leurs deux défaites. Ils essayent de faire tout pour pouvoir reconquérir le pouvoir et par conséquent de faire ‘maja karo’ au détriment des Mauriciens. Mais le peuple mauricien est intelligent. Ils savent différencier entre le bon et le mauvais.
C’est pour ces raisons susmentionnés que les habitants du No 8, en particulier ceux du St Pierre, et même des autres circonscriptions où des bus avaient été mis à la disposition du public, auraient boudé le meeting du Parti Travailliste.
Il convient également de souligner que lors de ce meeting, l’absence du député ‘rouge’, Ritesh Ramphul, sur l’estrade n’a pas passé inaperçu. Il n’était pas aussi présent lors d’un récent Bureau Politique du Parti Travailliste.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Etats-Unis: Bernard Madoff est mort…

Etats-Unis: Bernard Madoff est mort…

Mondialement connu pour s’être rendu coupable de la plus grande escroquerie de l’histoire, le financier Bernard Madoff est décédé en prison à l’âge de 82 ans ce mercredi 14...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne