Pravind Jugnauth revient sur la première année de l’Alliance Morisien au pouvoir…

by | Nov 10, 2020 | Actualités, Politique

20 novembre 2019 — 20 novembre 2020 : Pravind Jugnauth est revenu sur cette année après les législatives de 2019. Dans la foulée, il a tenu à sympathiser avec les familles des victimes de l’accident qui a eu lieu à Pailles, hier. L’Alliance Morisien a dans son manifeste électoral fait mention de 15 mesures phares. « Mo satisfait ki nou fine reussi fer 50% de sa bann mesures la. Augmentation pension vieillesse fine met enn sourire lors la levre bans aînés, augmente grant pou bann personnes ki alle fer traitement à l’extérieur avec enn billet avion gratuit pou accompagnateur, entre autres, » précise Pravind Jugnauth. Le Premier ministre tient également à faire ressortir le combat pour récupérer les Chagos.
A-t-il bien gérer la situation de COVID-19 ? Pravind Jugnauth fait comprendre avec le concert de tous les membres de son gouvernement, il a pu combattre et prendre des décisions adéquates pour gérer cette pandémie. « Mo bizin saluer le ministre de la Santé, surtout ki li nouveau et sans oublier tous bann frontliners ki ti là pou le pays, » précise-t-il. Il s’est attardé sur les mesures positives pour les Mauriciens ou autres touristes qui retournent à Maurice. Le plus gros enjeu c’est de préserver les emplois dans des secteurs spécifiques. « Mo gouvernement finn injecté plus ki Rs 12 milliards pou relance l’économie et surtout protège l’emplois. Décision ki finn prend pou ouvert le pays par phase finn donne nou raison, » ajoute-t-il.
« Nou priorité, c’est la santé nou population… » De ce fait, le gouvernement doit prendre des mesures pour faire l’acquisition des équipements et autres médicaments. « Vu ki beaucoup pays pe rode acheter meme kitchose ki nou, bann prix ki pe monté en flèche. Alors finn pran décision ki ti bizin pran», insiste-t-il.
L’échouement de vraquier Wakashio et la crise environnementale… Pravind Jugnath fait ressortir qu’il a fait le maximum pour éviter le pire. « Mo remercie bann mauricien pou zot coup de main et également plusieurs pays amis. Na pa oublié même ek mauvais temps, nou finn reussi evite le pire, » ajoute-t-il. Après trois mois, des nettoyages sont toujours en cours dans cette région de l’île. « Nou pe donn assistance à bann dimoune ki affecté par ça situation la et mo souhaité au plus tot retourne enn la vie normale et ki zot kapave reprend zot activité. Enn zone ki ti fermé au public pou reouvert bientot » dit-il.
Commentant la marche par rapport au naufrage Wakashio, Pravind Jugnauth soutient que la démocratie prime. « Li malheureux ki ena certain dimoune ki finn servi ça incident bien triste pour tire enn l’avantage politique. Seki dangereux suite à ça la marche la ena fine met l’harmonie du pays en péril. Ça kapave met en danger du pays et ça mo pas pou tolérer, » précise-t-il.
Revenant sur le step-down d’Ivan Collendavelloo, Pravind Jugnauth dit prendre en considération le document de la Banque Africaine de Développement et attend les retombées de l’enquête de l’ICAC.
Quel avenir pour le pays ? Pravind Jugnauth avance que la situation mondiale est très difficile à la suite de la pandémie. Mais n’empêche que plusieurs développements infrastructures sont en cours, 11 000 emplois sont à prévoir, 9 000 personnes bénéficieront des formations avec en prime Rs 10 200 respectivement. Pour 2021, au niveau de la Police, les constables et les caporaux qui ont 20 ans de services seront promus au poste de sergent.
« Nou ena 4 ans de travay dure devant nou. Et mo souhaiter à la fin nou pou montré ki nou à la hauteur de la population. Nou bizin coup de main de chacun. Ansam tou pou vinn pou possib, » conclut-il.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne