Compensation salariale:Rs 375 sera accordée aux employés du secteur public et privé…

by | Nov 27, 2020 | Actualités, Economie, Société

Lors d’une conférence de presse, tenue au cours de cette semaine, le ministre des Finances et du développement économique, Renganaden Padayachy, a, (à la suite d’une réunion tripartite qui s’est tenue au Shri Attal Bihari Vajpayee Tower à Ebène), annoncé qu’une compensation salariale de Rs 375 sera accordée, à partir de janvier 2 021, aux employés des secteurs public et privé, dont le salaire ne dépasse pas Rs 50 000.
Il faut dire que lors de cette réunion, plusieurs représentants syndicaux et du secteur privé ainsi que des représentants des employeurs, ont participé à la réunion. L’objectif était de déterminer par consensus le montant à allouer comme compensation salaire aux employés.
Le ministre des Finances a soutenu que le gouvernement a offert un soutien optimal aux employeurs et aux employés à travers des mesures pour faire face aux défis liés à la pandémie de la Covid-19 et afin de maintenir le tissu économique et social de Maurice. Le Grand argentier a souligné que cette décision a été prise en vue d’assurer le pouvoir d’achat des cxitoyens, tout en tenant compte de la contraction économique, qui a impacté le pays et du taux d’inflation qui se situe autour de 2.7% pour 2 020.
Renganaden Padayachy a, par ailleurs, indiqué que son ministère continuera à soutenir les secteurs touchés, tels que l’industrie du tourisme, grâce au Wage Assistance Scheme. Il a aussi fait ressortir que les Petites et Moyennes Entreprises bénéficieront également d’une aide pour stimuler davantage leurs activités.
Faisons ressortir que le premier round des négociations tripartites portant sur le paiement de la compensation salariale annuelle a été marqué, à la Victoria House, par un vif accrochage verbal entre le syndicaliste Ashok Subron de la General Workers Federation et le président de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP), Reaz Chuttoo.
Tout a commencé lorsque Ashok Subron a cité le nom du président de la CTSP en faisant référence à ceux qui sont en faveur de la Contribution Social Généralisée (CSG). Cette remarque n’a pas plu à Reaz Chutttoo, qui aurait dit à l’adresse d’Ashok Subron qu’il gère mal les finances de la General Workers Federation.
Business Mauritius :
« Le soutien du gouvernement est primordial »

Les représentants du Business Mauritius saluent le fait que le ministre des Finances ait annoncé des mesures d’accompagnement pour les PME, l’exportation et le tourisme. « En sachant que d’autres secteurs sont aussi très fragilisés, nous finalisons, de concert avec les autorités, des solutions de soutien pour aussi aider les industries ICT/BPO, construction, commerce et cannier, entre autres. Le soutien du gouvernement est donc primordial et nous tenons à les remercier pour cela », soutiennent-ils.

D’autre part, ils expliquent que la proposition gouvernementale d’une compensation salariale de Rs 375 représente une charge additionnelle d’environ Rs 2 milliards pour les entreprises. « Cette compensation, qui se cumule à d’autres couts, arrive à un moment où les entreprises locales sont dans une situation très critique, causée par l’impact de la Covid-19 », soulignent-ils.

Réactions des syndicalistes :
Deepak Benydhin, président du CITU :
« Le gouvernement a accordé une compensation salariale raisonnable »
Le président de la Congress of Independent Trade Union (CITU), Deepak Benydhin, mettant l’accent sur la conjoncture difficile auquel le pays fait face en raison de la pandémie de la Covid-19, estime que le gouvernement n’a épargné aucun effort pour accorder une compensation salariale raisonnable de Rs 375 pour ceux touchant jusqu’à Rs 50 000.
Il a souligné que cette compensation salariale rétablira quelque peu le pouvoir d’achat.
Dewan Quedou, président du MTUC :
« Nous sommes plus ou moins satisfaits »
Le secrétaire général de la Mauritius Trade Union Congress (MTUC), Dewan Quedou a déclaré que son syndicat avait soumis son mémoire et réclamé une compensation salariale de Rs 600 ‘across the board’. Or, le ministre des Finances a accordé une compensation salariale de Rs 375. « Bien que nous ne sommes pas totalement satisfaits avec la somme, nous avons pris en considération tous les arguments avancés par le Grand argentier pour justifier sa proposition salariale ainsi que les efforts du gouvernement pour remettre l’économie sur les rails du développement et du progrès. De ce fait, nos membres sont plus ou moins satisfaits », dira-t-il.
Désiré Greedharry, président du Free Democratic Union Federation :
“ Le gouvernement a fait un effort »
Le président de la ‘Free Democratic Union Federation, Désiré Greedharry, est d’avis que le gouvernement a fait un effort spécial pour accorder une somme de Rs 375 aux employés du secteur public vu la conjoncture actuelle.
Cependant, il a laissé entendre que le coût de la vie (2.7%) ne reflète pas la réalité. Il a néanmoins accueilli favorablement la somme de compensation salariale qui sera accordée aux employés.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Etats-Unis: Bernard Madoff est mort…

Etats-Unis: Bernard Madoff est mort…

Mondialement connu pour s’être rendu coupable de la plus grande escroquerie de l’histoire, le financier Bernard Madoff est décédé en prison à l’âge de 82 ans ce mercredi 14...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne