Cancer du sein Dr Guy Adam : « Un style de vie sain réduit de moitié les chances de développer la maladie »

by | Nov 4, 2020 | Actualités, Santé

Mieux vaut prévenir que guérir, dit l’adage. Comme d’autres types de cancer, les probabilités de développer un cancer du sein peuvent être réduites de manière considérable en adoptant de bonnes habitudes au quotidien. Dans le cadre des activités organisées pendant le mois d’octobre, dédié à la sensibilisation contre cette maladie, le groupe C-Care a invité le Dr Guy Adam, chirurgien général, à animer la causerie mensuelle A nu mett enn dialog sur cette thématique. Durant plus d’une heure, le professionnel de santé est revenu sur les causes et les nouveaux traitements désormais proposés. Cette rencontre a eu lieu à la Clinique Darné, à Floréal, le lundi 26 octobre.

« En adoptant un style de vie plus sain, on peut réduire de moitié les chances de développer le cancer du sein. Avoir une pratique sportive, une alimentation saine et maîtriser son stress sont autant de choses que l’on peut faire pour diminuer les facteurs de risque. Il s’agit aussi de limiter la consommation d’alcool, de perdre du poids si cela est nécessaire et d’arrêter la cigarette pour ceux et celles qui fument », a conseillé le Dr Guy Adam, chirurgien général à la Clinique Darné.

Au cours des 50 dernières années, les traitements contre le cancer du sein ont beaucoup évolué, permettant une nette amélioration de la prise en charge des malades. En sus d’être plus efficaces, les traitements désormais disponibles limitent les séquelles et accélèrent la convalescence. Au cours de cette causerie, le chirurgien a donné un aperçu des traitements disponibles à Maurice, tels que la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, l’immunothérapie et l’hormonothérapie. Ces différents traitements peuvent souvent être associés en fonction des besoins des patientes.

Grâce à des prises en charge holistiques, pour lesquelles divers spécialistes sont appelés à participer, le taux de mortalité pour cette maladie a considérablement baissé au fil des années. « Cette approche est très importante de nos jours. Elle met le patient et différents spécialistes autour d’une même table afin de décider ensemble de la marche à suivre. Toute décision est prise en tenant compte des valeurs du malade et des avantages thérapeutiques qui doivent prévaloir sur les risques potentiels », a expliqué le médecin. L’objectif est de maximiser les chances de guérison et de créer les conditions d’une convalescence rapide.

Lors de son intervention, le Dr Guy Adam a expliqué l’importance du dépistage précoce à travers diverses techniques, dont la palpation. La mammographie est, quant à elle, recommandée aux femmes ayant atteint l’âge de 50 ans. Elle est aussi prescrite dans certains cas, notamment lorsqu’il y a des antécédents de cancer du sein dans la famille et à la suite d’une mastectomie, dans lequel cas la mammographie doit être effectuée tous les ans.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Etats-Unis: Bernard Madoff est mort…

Etats-Unis: Bernard Madoff est mort…

Mondialement connu pour s’être rendu coupable de la plus grande escroquerie de l’histoire, le financier Bernard Madoff est décédé en prison à l’âge de 82 ans ce mercredi 14...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne